1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. 20 sites gratuits à Amsterdam
Astuces voyage

20 sites gratuits à Amsterdam

Texte par

Karla Zimmerman (adapté et traduit de Lonelyplanet.com)

Mis à jour le : 2 août 2018

Carte

Dans l’élégante capitale des Pays-Bas, on peut aisément dépenser une fortune. Pourtant, Amsterdam offre quantité d’activités gratuites à saisir. Jetez un coup d’œil à notre petite sélection.

1. La ceinture de canaux

Amsterdam compte plus de canaux que Venise. En outre, ces voies navigables vieilles de 400 ans sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. En faire le tour revient à visiter un musée gratuit à ciel ouvert, à ceci près qu’on y trouve un café aux effluves de houblon tous les vingt mètres.

2. La galerie de la Garde civile

Tel un avant-goût gratuit de sa collection, l’Amsterdam Museum expose une splendide série de portraits de l’âge d’or hollandais - rejetons de la Ronde de nuit, de Rembrandt - dans son passage couvert près de l’entrée.

3. Le marché Albert Cuypmarkt

Pour s’imprégner de la “vraie” Amsterdam, écumez le plus grand marché découvert de la ville , l'Albert Cuypmarkt. Marocains, Surinamais, Indonésiens et Hollandais y marchandent le prix de tissus chatoyants, de fromages, de cadenas de vélo, de chaussettes et autres sandwiches au hareng.

4. Sandeman’s New Amsterdam Tours

De jeunes guides rémunérés sur la seule base du pourboire vous feront découvrir le quartier Rouge, la maison d’Anne Frank et quantité d’autres sites au fil d’un formidable circuit de trois heures. Départ à 11h15 et 13h15 depuis le Nationaal Monument, sur le Dam.

5. Le Marché aux fleurs

Respirez à pleins poumons en traversant le Bloemenmarkt (canal du Singel, entre Muntplein et Koningsplein), où tulipes cramoisies, jonquilles d’un jaune éclatant et lys pourpres s’entremêlent sur fond de canal spectaculaire. Les bouquets sont payants, mais le parfum des roses est gratuit.

6. Begijnhof

Pour explorer cette cour secrète (entrée principale par Gedempte Begijnensloot), localisez la modeste porte en bois située dans le cœur animé d’Amsterdam. Juste derrière se cache une oasis de maisons et de jardins du XIVe siècle, flanquée de deux mystérieuses églises garnies de reliques.

7. Stadsarchief, les archives de la ville

Impossible de savoir quels trésors ces archives nous réservent : un rapport de police de 1942, signalant le vol du vélo d’Anne Frank, des photos du “bed-in” de John Lennon et Yoko Ono en 1969 au Hilton, ou encore un plan de la ville datant de 1625. Les expositions sont renouvelées régulièrement...!

8. Concertgebouw 

Préparez-vous à jouer des coudes. À l’entrée de ces fameux spectacles classiques gratuits du midi (souvent des répétitions pour les concerts du soir même), les vieilles Amstellodamoises en manteau de fourrure sont impitoyables. Spectacles de 12h30 à 13h le mercredi, de mi septembre à fin juin.

9. Muziektheater 

Dans cette salle moderne, artistes lyriques et musiciens de l’orchestre philharmonique des Pays-Bas donnent aussi des concerts gratuits le midi. Les contre-uts fusent de 12h30 à 13h le mardi, de septembre à fin mai.

10. Bimhuis 

Encore un repaire gratuit pour les mélomanes : le Bimhuis - épicentre de l’influente scène jazz d’Amsterdam - accueille des “jam sessions” endiablées tous les mardis à 22h, de septembre à juin. Rejoignez le groupe sur scène, ou contentez-vous d’écouter.

adobestock_99123407.jpeg

11. Le chantier naval NDSM-werf

Embarquez sur le ferry gratuit derrière la Centraal Station et mettez le cap sur le NDSM-werf, un chantier naval désaffecté devenu l’antre de la communauté artistique d’avant-garde. Observez les sculptures en matériaux de récupération, les artistes graffeurs arpentant les rues et l’énorme tête de tiki en bois qui veille sur l’ensemble.

12. Nieuwe Kerk (ou "nouvelle église")

Lieu de couronnement des souverains hollandais, cet édifice de 1408 accueille désormais des expositions de grande ampleur. L’entrée est payante, mais vous pouvez toujours traverser la boutique de souvenirs pour aller jeter un œil à l’étage, et c’est gratuit ! Vous y verrez également une exposition consacrée à l’histoire de l’église .

13. Visite du diamantaire Gassan Diamond

Vous confondez les tailles “princesse” et “marquise”, les couleurs “blanc exceptionnel” et “légèrement teinté” ? Rafraîchissez vos connaissances grâce à cette visite de la maison Gassan (60 minutes), et admirez tailleurs et polisseurs de diamants à l’œuvre.

14. Hollandsche Manege, l'école d’équitation

Baignée d’une douce lumière naturelle et exhalant une caractéristique odeur de cheval, cette école d’équitation  impressionne même les profanes avec sa magnifique architecture néoclassique et son café élégant, d’où l’on peut admirer les majestueuses montures au trot.

15. Fondation pour l’architecture d’Amsterdam

L’ARCAM  brite des expositions consacrées à un aménagement urbain ultra branché. Le personnel vous indiquera les ressources gratuites disponibles, tels ces guides numériques permettant de découvrir l’architecture au fil des lignes de tramway.

16. Le Cannabis College

Ce centre à but non lucratif se propose d’éduquer les visiteurs par rapport à l’herbe la plus populaire d’Amsterdam. Interrogez le personnel sur le protocole dans les coffee shops, parcourez une exposition sur les pipes à eau, découvrez des produits à base de chanvre ou testez un vaporisateur.

17. L'Institut du cinéma EYE

Si les films d’art et essai ou encore les expositions du niveau principal sont payants, l’accès aux expositions interactives sur le cinéma hollandais, au sous-sol, est parfaitement libre. Pour gagner ce rutilant bâtiment, prenez gracieusement le ferry “Buiksloterweg” derrière la Centraal Station.

18. La bibliothèque centrale

Certes, vous pouvez passer l’après-midi à lire la presse internationale dans un canapé douillet de la Centrale Bibliotheek, mais ne manquez pas pour autant la cafétéria au dernier étage. Sa terrasse offre une vue époustouflante sur la ville.

19. La vue sur la ligne de métro nord/sud

Descendez l’escalier vers le milieu de la rue Rokin pour admirer les travaux de la nouvelle ligne de métro. Le gouffre résonne du hurlement des énormes excavatrices, tandis que l’ensemble vibre au passage des tramways.

20. Le Multatuli Museum

Le romancier néerlandais Eduard Douwes Dekker (Multatuli, de son pseudonyme) écrivit sur la corruption coloniale aux Indes néerlandaises. Ce maison-musée, modeste mais fascinant, retrace son œuvre et renferme des objets rapportés de son séjour en Indonésie.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Amsterdam

Paramètres des cookies