-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 15 choses à faire absolument pendant vos vacances en Irlande
Idées de voyage

15 choses à faire absolument pendant vos vacances en Irlande

Texte par

Yolanda Evans traduit par Vincent Guilluy

Mis à jour le : 27 octobre 2021

Carte

L’Irlande est idéale pour ceux qui aiment prendre un verre entre deux aventures excitantes. Si le pays est petit, on y trouve beaucoup de ruines anciennes témoins des temps oubliés, des superbes montagnes et des petits villages plaisants qui captiveront même le baroudeur le plus endurci.

Parmi ces nombreux paysages et sites spectaculaires, en voici quelques-uns à ne pas manquer quand vous partirez en vacances en Irlande.

istock-481567850.jpg

La superbe falaise de Slieve League, sur la Wild Atlantic Way

1. Un road-trip sur la Wild Atlantic Way

Longeant la côte ouest irlandaise sur près de 2 500 km (1 600 miles) entre Malin Head (dans le comté de Donegal) jusqu’à West Cork, la Wild Atlantic Way est une route épique qui traverse des paysages stupéfiants en passant par les comtés de Sligo, Galway, et Cork. Il y a tant de belles choses à y voir qu’il est difficile d’en faire un résumé. Mais pour voir les choses un peu différemment, au lieu de passer par les très célèbres falaises de Moher, allez à Fanad Head, dans le comté de Donegal. Montez les 76 marches du phare du même nom et vous aurez une vue magnifique sur l’océan Atlantique sauvage.
 

2. Se détendre avec un bain d’algues

Dès le XIIe siècle, les moines récoltaient les algues pour les donner (comme nourriture) aux pauvres. Après avoir découvert qu’elles pouvaient soulager rhumatismes et arthrite, des bains ont vu le jour au début du XXe siècle. Et si les bains d’algues sont plus rares qu’avant, vous trouverez encore quelques établissements traditionnels le long de la côte ouest irlandaise où vous pourrez vous tremper pour vous détendre.
Ainsi, les Kilcullen’s Seaweed Baths, dans la jolie ville portuaire d’Enniscrone, propriété de la famille Kilcullen depuis plus de cent ans. Dans une belle demeure édouardienne, les grandes baignoires de porcelaine à robinets de cuivre et leurs citernes de douche recouvertes de bois leur donnent un charme ancien. À Strandhill, Voya est un centre de balnéo chic proposant des soins de la peau à l’aide d’algues bio ramassées à la main, et une ligne de produits permettant de prolonger ces soins chez soi. À Ballybunion, dans le comté de Kerry, on trouvera les Collins’s Seaweed Baths juste au-dessus de Ladies Beach.

fisherman.jpg

Kinsale est un haut lieu de la gastronomie, notamment pour ses produits de la mer frais

3. Découvrir la gastronomie de Kinsale

Au départ port de pêche normand dont le nom signifie “l’extrémité de la mer ”, Kinsale est devenue la capitale gastronomique de l’Irlande. On y trouve en effet beaucoup d’excellents restaurants comme Fishy Fishy, Black Pig Wine Bar ou Cru, qui mettent en valeur les produits locaux. La localité accueille aussi le Kinsale Gourmet Festival, le plus ancien festival gastronomique du pays, lancé en 1976.
Kinsale n’est pas seulement un paradis pour les gastronomes ; la ville épate aussi le visiteur par ses maisons colorées et son fort aux murailles imposantes, appelé Charles Fort. C’est l’endroit idéal pour avoir une vue imprenable sur le port et la campagne alentour.

4. Visiter la maison du cristal de Waterford

Allez admirer de superbes pièces anciennes et des objets en cristal prendre vie sous vos yeux à la maison du cristal de Waterford. Fondée en 1783 par William et George Penrose, la cristallerie de Waterford Crystal existe depuis 235 ans.
La visite guidée vous fait découvrir la fabrication du cristal et permet de voir à l’œuvre des artisans extrêmement qualifiés présentant leurs diverses techniques et leurs outils, du soufflage du verre à la gravure finale. Si la majorité des pièces de cristal sont fabriquées dans un autre atelier, les plus emblématiques et les plus délicates sont créées ici. Après la visite, allez manger un morceau au Crystal Cafe ou offrez vous un afternoon tea (thé avec gâteaux et/ou sandwichs) pour profiter encore mieux de votre balade.

5. Prendre une pinte chez John Kavanagh – The Gravediggers

Situé à proximité du cimetière de Glasnevin, le John Kavanagh – plus souvent rebaptisé “The Gravediggers” (Les Fossoyeurs) – est le bar où aller si vous ne passez que quelques heures à Dublin. Le bar doit son surnom au fait que les fossoyeurs venaient y prendre un verre après leur service.
Dans ce pub victorien littéralement adossé au mur du cimetière, ni musique ni TV, ce qui ajoute à son charme. L’intérieur a peu changé depuis son ouverture en 1833, avec ses tables de bois nu et son comptoir usé. C’est un bar idéal pour retrouver des amis et finir la journée avec une pinte de Guinness.

istock-1163242016_2.jpg

Les artistes envahissent les rues lors du Galway Arts Festival

6. Aller à un festival à Galway

Si vous voulez découvrir une fête irlandaise ou deux durant votre voyage, Galway est le meilleur endroit pour cela. Cette ville bohème sur la Wild Atlantic Way est connue comme la ville des festivals : elle en accueille 122 par an. Certains des plus connus, comme les célèbres Galway Races ou le Galway International Arts Festival, demandent d’être un peu prévoyant car les places se vendent très vite. Les gastronomes se pencheront sur le Galway International Food and Craft Festival et le Galway Food Festival.

7. Visiter le musée national des Leprechauns

Le côté kitsch ne doit pas vous faire passer à côté de ce musée consacré à la sauvegarde du folklore irlandais, par le bais de l’art du conte. L’Irlande regorge de fables et de légendes sur les leprechauns, créatures magiques voleuses d’enfants. Si vous êtes curieux, ce musée est pour vous. Durant votre visite interactive, vous découvrirez le lien entre ces mythes, l’imaginaire et l’identité culturelle du pays.

istock-530563998.jpg

Glendalough n’est qu’une des nombreuses randonnées fantastiques qu’on peut faire en Irlande

8. Randonner à Glendalough

Niché dans le parc national des montagnes de Wicklow, Glendalough signifie “vallée des deux lacs” en irlandais. On peut y admirer les vestiges de cet ancien site monastique fondé par saint Kevin au VIe siècle, à proximité de deux lacs qui forment un paysage inoubliable. Ce coin de campagne irlandaise pittoresque est aussi idéal pour communier avec la nature car on y trouve un ensemble de sentiers de randonnée, dont un point d’entrée sur la Wicklow Way, qui parcourent toute la région.

istock-1185026255.jpg

Sentier, roches et végétation à la montagne de Croagh Patrick avec Westport à l'arrière-plan

9. Faire un pèlerinage à Croagh Patrick

Selon la légende, en l’an 441, saint Patrick aurait passé les 40 jours du Carême au sommet du Croagh Patrick, jeûnant et priant, pour convertir l’Irlande au christianisme. C’est aujourd’hui un lieu important de pèlerinage où convergent des milliers de personnes, le dernier dimanche du mois. Mais il n’est pas nécessaire d’être porté sur la religion pour apprécier cette randonnée. Au sommet, la vue sur Clew Bay et la campagne environnante est déjà une récompense en soi.

The Split Man (“L’homme coupé en deux”) sculpture du Victor Way's Indian Sculpture Park, dans le comté de Wicklow

10. Victor’s Way Indian Sculpture Park

Victor’s Way Indian Sculpture Park est un parc orné de sculptures (pour adultes) créé en 1989 par Victor Langheld après un voyage en Inde, en quête d’éveil spirituel. Le jardin couvre près de 9 ha et a demandé 25 ans avant d’être achevé. On y trouve sept sculptures majeures et trente-sept sculptures mineures, dont un tunnel basé sur la représentation de la vagina dentata, des statues de Ganesh, du Bouddha et d’Ève. Si des thèmes adultes et la nudité y figurent, c’est surtout un lieu fait pour la spiritualité et l’éveil philosophique ou, à défaut, pour prendre de superbes photos.

11. Passer au gin

L’Irlande est connue pour son whiskey mais le gin est très à la mode depuis quelques années. Le pays n’avait pas de réelle tradition en matière de distillation de cet alcool mais tout a changé et on y trouve maintenant plusieurs distilleries de renom. Certaines peuvent se visiter, comme la Shed Distillery à Drumshanbo, où est élaboré le très populaire Drumshanbo Gunpowder Irish Gin. Apprenez à faire vous-même du gin à la Listoke Distillery, la seule école de gin du pays. Et il y a même une “route du gin” à Castlebar qui permet aux amateurs de déguster les toutes nouvelles productions, en passant d’un pub à l’autre.

istock-123678251.jpg

Vieux de 800 ans, le château d’Ashford est aujourd’hui un hébergement haut de gamme, dans le comté de Mayo

12. Mener la vie de château

On a parfois envie de se faire très plaisir quand on est en vacances. Et pour ça, rien de tel que de séjourner au château d'Ashford, vieux de 800 ans, à Cong. Ancienne propriété de la famille Guinness, cet hôtel de luxe dispose d’un jardin élégant et d’un joli lac, dans un domaine de 140 ha. Le château de Lough Eske, autre hôtel 5 étoiles, au pied des monts Blue Stack, offre une escapade idéale pour se détendre, grâce notamment à son spa primé. Si vous n’y séjournez pas, vous pouvez faire chaque jour une visite gratuite détaillant l’histoire du château et de la famille qui l’a fait construire.

istock-1295510737.jpg

La chute d’eau de Glencar en automne

13. Voir la cascade de Glencar

Entre les comtés de Leitrim et de Sligo, la cascade de Glencar, haute de 15m (50 pieds), descend des monts Dartry pour se déverser dans le Glencar Lough. Ce joli cadre aurait inspiré à W.B. Yeats son poème The Stolen Child. Montez les quelques marches (glissantes) : la vue sur la chute d’eau est plus jolie. Ensuite, allez au teaShed Café prendre un thé et d’excellents gâteaux maison.

istock-140136752.jpg

Inis Mór, l’une des îles d’Aran, est l’endroit parfait pour une excursion d’un jour ou un séjour d’un week-end, au départ de Galway

14. Prendre le ferry vers les îles d’Aran

Au bout d’un court trajet en ferry depuis Galway, les îles d'Aran sont idéales pour une excursion d’un jour ou une escapade d’un week-end. Les trois îles (Inis Oírr, Inis Meáin et Inis Mór) ont une culture traditionnelle solide, et c’est un des rares endroits du pays où vous entendrez souvent les habitants parler leur langue d’origine, l’irlandais. Ces îles comptent beaucoup de ruines et de sites sacrés comme Dún Aonghasa, fort datant du IIe siècle avant notre ère.
Après avoir visité l'île , détendez-vous devant une pinte de Guinness et de très bons produits de la mer au Tí Joe Watty's Bar. N’oubliez pas d’acheter un des célèbres pulls d’Aran chez Inis  Meáin Knitting Company : il vous tiendra chaud, les soirs où il fait froid.

15. Visiter l’Alcatraz irlandais

L’histoire de Spike Island compte d’intéressants personnages : moines, héros, pécheurs et forçats. Lieu monastique au VIe siècle, son fort en forme d’étoile est devenu la plus grande prison du monde à l’époque victorienne. Admirez la vue imprenable sur le port de Cork pendant que le ferry vous emmène sur cette île historique, puis passez quelques heures à écouter les guides vous raconter des histoires passionnantes sur son passé. Prenez de bonnes chaussures pour suivre la “Glasis walk”, balade autour de la forteresse, ou le sentier “Ring of Spike”, randonnée de 45 minutes qui longe de la côte.


Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Irlande