Irlande

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Irlande
  4. Îles d’Aran

Îles d’Aran

Facilement accessible du littoral des comtés de Galway et de Clare, l’archipel des îles d’Aran attire des milliers de visiteurs. L’impression d’isolement reste le même, qu’on y reste comme beaucoup quelques heures ou plusieurs jours. Les plus avertis vous diront que c’est au début du printemps que ces îles sauvages battues par les vents sont au sommet de leur beauté.
Quand les conditions météorologiques sont bonnes, les chemins de terre au milieu des champs bordés de murets de pierres se prêtent à de longues promenades vivifiantes ou méditatives.
Parmi les vestiges archéologiques les plus importants et impressionnants d’Irlande, on trouve les anciens forts de Dún Aengus, sur l’île d’Inishmór, et de Dún Chonchúir, sur celle d’Inishmaan.

À ne pas manquer

  1. Dún Aengus Vieux de 2 000 ans, trois forts veillent sur Inishmór. Le plus important est Dún Aengus, juché sur les falaises abruptes de la côte sud.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Irlande

à VOIR ET À FAIRE

À l’extrémité ouest de l’île, la Synge’s Chair (la chaise de Synge) est un point de vue perché au bord d’une falaise calcaire abrupte qui surplombe les eaux du détroit de Gregory. À un endroit précis, la falaise est protégée du vent, ce qui permettait à l’écrivain de s’installer pour admirer le paysage. Le site est à 2 minutes de marche du parking et l’on peut faire le tour du côté ouest de l’île en 1 heure depuis ce point de vue. En revenant de Synge’s Chair, un panneau indique un chemin menant à un clochán, caché entre une maison et une remise. Cette habitation de pierres sèches, en forme d’igloo, servait de refuge aux moines.

  • Brídín Tours

    circuits organisés

    Circuits guidés de 2 heures en voiture sur l’île. %

    Lire la suite
  • Teach Synge

    bâtiment historique

    C’est dans ce cottage à toit de chaume situé le long de la route avant la montée vers Dún...

    Lire la suite
  • Dún Chonchúir

    fort

    Une vue splendide sur les vallées calcaires d’Inishmaan s’offre à vous depuis ce fort elliptique...

    Lire la suite

à VOIR

Ce lieu de pèlerinage fréquenté par les locaux est appelé Turas au puits de saint Enda (Well of Enda). Il s’agit d’une source située dans une étendue rocheuse isolée du sud-ouest de l’île. Il faut, pour accomplir le rituel complet, revenir trois dimanches d’affilée, ramasser sept pierres et faire sept fois le tour du puits en récitant le rosaire et en déposant une pierre à chaque tour jusqu’à ce qu’apparaisse au fond de l’eau une anguille. Si vous avez la chance de voir l’anguille, on dit que votre langue aura des pouvoirs guérisseurs sur les blessures.

  • O’Brien’s Castle

    bâtiment

    Au terme d’une courte ascension qui rejoint le point le plus élevé de l’île s’offre à vous une...

    Lire la suite
  • Plassy

    site historique

    Sur la côte est se trouve l’épave rouillée du Plassy, un cargo qui a fait naufrage en 1960 et qui,...

    Lire la suite
Paramètres des cookies