Fondouk américain

L'avis de l'auteur Lonely Planet

hôpital vétérinaire

Cette organisation à but non lucratif s’est donnée pour mission de soigner gratuitement et d’améliorer les conditions de vie des bêtes de somme utilisées dans la médina, tout en participant à l’éducation sanitaire des familles, souvent pauvres, qui les utilisent pour gagner leur vie. L’hôpital accueille volontiers les visiteurs et les vétérinaires bénévoles (la plupart venant de l’université de Glasgow) sont toujours prêts à faire visiter le site.

Le fondouk américain a été fondé à Fès en 1927, mais il a pris un nouvel élan sous la direction du Dr Gigi Kay, vétérinaire britannique, qui travaille inlassablement pour assurer des soins et une infrastructure comparables à ce qui se fait en Occident. Le site compte 25 écuries qui accueillent quelque 35 ânes, mules et mulets, la majorité souffrant de maux courants, comme des plaies ou des hernies. Les visiteurs sont parfois surpris par l’extrême rareté des cas de cruauté animale : les familles dépendent de ces bêtes de somme et les équidés font partie de leur vie. Malheureusement, elles manquent souvent d’éducation à l’hygiène.

Certains propriétaires viennent à pied de villages isolés de la région, pour faire soigner leurs bêtes malades, et beaucoup viennent régulièrement (parfois tous les jours) rendre visite à leurs animaux le temps que durent les soins. Les vétérinaires peuvent raconter leurs histoires, à la fois tristes et émouvantes. Il n’est pas conseillé d’y emmener les jeunes enfants – les ­blessures peuvent être très visibles et difficiles à regarder.

American Fondouk :  ; www.americanfondouk.org ; rte de Taza ; dons bienvenus ; 8h-12h lun-ven

Paramètres des cookies