-->

Candi Cetho

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Plus haut sur le versant, le Candi Cetho (prononcez “tcheto”) s’élève à 1 400 m environ. Construit vers 1350, il évoque les temples balinais, mais comprend des éléments shivaïstes et d’autres liés au culte de la fertilité. Plus vaste que le Sukuh, il s’étend sur des terrasses souvent embrumées. Des statues de gardiens marquent l’entrée, une tête de tortue orne une superbe plateforme et un grand lingam se dresse sur la terrasse supérieure.

Ce temple, qui compte 6 niveaux au total, reste un lieu de culte très actif. Des fidèles hindous balinais (et javanais) viennent régulièrement prier et porter des offrandes. Les villageois vivant en contrebas comptent parmi les derniers hindouistes de Java. La plupart des offrandes – fruits, fleurs, encens – sont déposées au 3niveau.

Le village compte plusieurs hébergements chez l’habitant (chambres simples 75 000-100 000 Rp la nuit). Cetho figure en général au programme des visites de temples au départ de Solo et Yogyakarta. En voiture, prenez vers Kemuning, puis empruntez la route abrupte qui traverse des terres cultivées. Le Cetho est à 9 km après l’embranchement pour le Sukuh.

10 000 Rp ; 8h-16h30