1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Amérique
  5. Honduras
  6. voyage au Nicaragua, Honduras et Guatemala

voyage au Nicaragua, Honduras et Guatemala

  • Le jeu 14 sep 2006 à 17:46
  • 8
  • Honduras
Portrait d'anonyme
alexandrine
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 3 mois
  • Réponse(s) : 0

Bonjour

Nous partons 2 mois vers ces 3 destinations, du 10 octobre au 10 décembre 2006. Je voulais savoir s'il était nécessaire de faire un traitement préventif contre le paludisme.

Merci pour votre aide

Portrait d'anonyme
Sam Purna
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 15 années 11 mois
  • Réponse(s) : 2

Le sam 16 sep 2006 à 03:29

Salut,
A priori la réponse est non. Mais si cela peut te rassurer, suis-le. Par contre, je te conseille d'emmener un répulsif anti-moustique. Les piqures d'insectes (mosca amarilla par exemple) sont désagréables.

Portrait d'anonyme
moyogalpa
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mar 19 sep 2006 à 18:37

Bonjour,

Le traitement contre le palu est IMPERATIF.

Pensez aussi à l'hépatite A et à la Thyphoïde

J'ai fait un séjour de 3 semaines au honduras et au nicaragua...si vous avez des questions n'hésitez pas.

Bon vent

Portrait d'anonyme
jculos
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 3 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mar 19 sep 2006 à 20:44

De mon point de vue non. J'ai fait un voyage à travers ce pays sans soucis de moustiques

Portrait d'anonyme
jmi
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 3 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 20 sep 2006 à 02:40

Ce protéger des moustiques me semble plus important qu'un traitement anti palu....
tout simplement parce qu'il y a des maladies qui peuvent être plus dangereuses que le palu (je pense à la dengue).
Une moustiquaire et un répulsif, c'est pas mal.

Portrait d'anonyme
boma
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mer 27 sep 2006 à 04:08

Bonjour Alexandrine!

Habitants avec mon épouse à Granada, je vais parler du Nicaragua.
Ici, les traitements ne sont pas nécessaires. C'est vrai qu'il est préférable de se protéger des moustiques. Bon, il y en avait plein aussi quand j'étais petit sur la côte Atlantique en France!!!

Si tu veux plus d'infos sur "notre" région, n'hésite pas!

Portrait d'anonyme
calam
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 3 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 28 sep 2006 à 21:20

Bonsoir,
La bonne question n'est pas de savoir si le risque d'attraper la palu est faible ou pas, mais qu'est ce qui se passera quand on aura le palu ?
Tous les ans, des Français en meurent de retour après un voyage exotique. Pas des miliers bien sûr, mais quelques personnes tout de même. De plus palu veut dire problèmes à vie : fièvre de cheval 2 à 3 fois par an pendant plusieurs jours.
Au Guatemala le risque est peu élevé mais non nul dans les plaines. En altitude pas de problème. Le traitement est donc fortement conseillé !
Pour les répulsifs, c'est à vous de voir : Tikal, Ceibal et toute la région du Peten sont couvertes de moustiques....
Bon voyage

Portrait d'anonyme
jmi
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 3 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 08 nov 2006 à 22:57

Pour répondre à Calam,
Il ne faut pas croire que le traitement anti palu est anodin...
Pour preuve, il est fortement déconseillé de le suivre au dela de trois mois.
Croyez vous que les habitants des pays infecté par le palu ont des traitement à vie contre le palu???
Non.
Oui, le palu est une cause de mortalité importante dans le monde. Mais elle est toujours un facteur agravant de la pauvreté, au non accès aux médicaments.
Il est conseillé à un touriste de prendre de la quinine ou nivaquine pendant 3 ou 4 semaines, s'il la supporte c'est plus sûr (au fait, il faut commencer le traitement deux semaines avant de partir... et le prolonger d'à peu près autant au retour).
Mais pour voyager souvent en amérique centrale je préfère utilisé une moustiquaire et un répulsif acheté sur place (c'est hors de prix en France, et souvent moins efficace).

Portrait d'anonyme
Sam Purna
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 15 années 11 mois
  • Réponse(s) : 2

Le lun 13 nov 2006 à 04:16

A Tikal, les gardiens sont quotidiennement assaillis par les moustiques. Leurs salaires ne leurs permettent pas de se payer des traitements médicaux. Une gardienne m'a dit refuser l'utilisation de sprays répulsifs : à la longue, ils produiraient des tâches sur la peau.
Comportement totalement à l'opposé de l'alarmisme de Calam.

Paramètres des cookies