E.A.U

  1. Accueil
  2. Moyen-Orient
  3. E.A.U
  4. Comment circuler

E.A.U : Comment circuler

Transports locaux aux Emirats Arabes Unis

L’essence étant bon marché aux Emirats, les déplacements se font principalement par voie terrestre. Les locations de voiture (avec ou sans chauffeur) sont peu onéreuses, et les voyages en taxis et en bus sont bon marché.
Il existe un bon réseau de liaisons aériennes entre les grandes villes. Le métro de Dubai est le seul transport ferroviaire de la région. Si vous choisissez de circuler en voiture, gardez à l’esprit les conseils suivants :
Il est obligatoire d’être muni d’une assurance couvrant les deux pays si vous voyagez au volant.
La plupart des agences de location insistent pour que leurs clients rendent leur voiture de location dans le pays où ils l’ont prise.

Auto-stop

Faire de l’auto-stop n’est jamais complètement sûr quel que soit le pays dans lequel on se trouve, et nous ne conseillons pas cette pratique. Les voyageurs qui décident tout de même de faire de l’auto-stop doivent garder à l’esprit qu’ils prennent des risques, certes faibles, mais potentiellement graves. Ceci dit, il se pratique aux Emirats Arabes Unis. Reportez-vous à la destination Oman pour plus d’infos.

Avion

Sur place, des agences de voyages fiables peuvent vous conseiller les vols entre grandes villes les plus avantageux ; il est plus sage d’utiliser les services de ces agences que de contacter directement les compagnies aériennes. Souvenez-vous que les tarifs varient énormément en fonction de la saison et des jours fériés (comme l’Aïd).

Compagnies aériennes

Basé à Abu Dhabi, Rotana Jet (02-444 0002 ; www.rotanajet.com ; aller simple à partir de 200 AED) propose une liaison quotidienne entre Abu Dhabi et Al-Aïn, deux vols par jour vers Fudjayra et trois par semaine vers l’île de Sir Bani Yas.
Et aussi :
Air Arabia (06-508 8888 ; www.airarabia.com). Vols Chardja-Mascate et Ras al‑Khayma-Mascate.

Bus

Aux Émirats, des bus publics de plus en plus nombreux facilitent les trajets entre émirats. Une liste des principales compagnies figure ci-après. Pour des informations détaillées sur les itinéraires, consultez les rubriques Depuis/vers du chapitre concerné.
Roads and Transport Authority (RTA ; n° gratuit 800 9090 ; www.rta.ae). Basée à Dubai, elle rallie Chardja, Al-Aïn, Abu Dhabi et Ras al-Khayma depuis plusieurs gares routières à Bur Dubai et Deira.
Sharjah Transport Authority (7000 6 7000 ; www.stc.gov.ae). Les destinations desservies comprennent Dubai, Adjman, Ras al-Khayma, Masafi, Fudjayra, Khor Fakkan, Abu Dhabi et Al-Aïn.
Abu Dhabi Department of Transportation (n° gratuit 800 55555 ; www.dot.abudhabi.ae). Liaisons à l’intérieur de l’émirat d’Abu Dhabi, notamment vers Al-Aïn, Mezaira’a (pour l’oasis de Liwa) et le djebel Dhanna (pour l’île de Sir Bani Yas).
Les taxis collectifs constituent une bonne solution pour les trajets d’un émirat à un autre. Bien que leurs prix tendent à être similaires à ceux des bus, ils partent quand ils sont pleins, ce qui veut généralement dire plus fréquemment que les bus à horaires fixes. On y est serré, les personnes ayant besoin d’espace ne s’y sentiront probablement pas à l’aise. Les femmes voyageant seules peuvent en éprouver un inconfort supplémentaire. Vous aussi pouvez privatiser ces taxis si vous êtes prêt à payer pour toutes les places.

Voie ferrée

Le seul service ferroviaire de la région est le métro qui sillonne Dubai.

Voiture et moto

Pour louer une voiture aux Emirats, il vous faut une carte bancaire et un permis de conduire. Les permis internationaux ne sont généralement pas obligatoires, mais il est préférable d’en avoir un.
Les prix à la journée commencent autour de 175 AED pour une voiture manuelle de petite taille, avec assurance tous risques et kilométrage illimité.
Attendez-vous à un supplément pour les locations dans des aéroports, un deuxième conducteur, les retours dans une autre agence que celle de départ et les conducteurs de moins de 25 ans. La plupart des sociétés louent des sièges auto pour enfants et bébés, mais il faut les réserver bien à l’avance.
Les agences locales peuvent être moins chères, mais les enseignes internationales ont l’avantage de disposer
d’une plus grande flotte et d’un meilleur service en cas d’urgence.
Pour les locations de plus longue durée, les formules réservées et payées à l’avance dans votre pays peuvent se révéler moins chères qu’une location sur place. Consultez les offres des agences de voyages en ligne, des voyagistes ou des courtiers tels qu’Auto Europe (www.autoeurope.fr) et Holiday Autos (www.holidayautos.com).Si vous envisagez de faire passer la voiture en Oman, munissez-vous d’une autorisation écrite du loueur, au cas où on vous la demanderait à la frontière. Il vous faudra aussi une assurance auto valable en Oman. Une assurance omanaise est proposée à la plupart des postes-frontières.

Mis à jour le : 16 février 2015

Articles récents