-->

Palerme : Comment circuler

Transports à Palerme

Le centre historique s’explore aisément à pied, d’autant que les distances restent modestes. Il ne faut par exemple que 35 minutes pour aller de la Villa Giulia, au sud-est après les portes de la Kalsa, jusqu’au Tribunale di Palermo, à l’extrême opposé.

Se déplacer en bus et tram

  • L’AMAT gère les transports publics de Palerme. Plan des lignes disponible auprès des kiosques d’information touristique.
  • Afin de limiter l’utilisation de la voiture dans la ZTL (zone à trafic limité), la municipalité a mis en service deux navettes gratuites : la Navetta Express relie rapidement sans arrêts intermédiaires le parking Basile, terminus de nombreuses lignes de bus suburbaines, à la Piazza Indipendenza, la Linea Arancione, très pratique, qui circule dans le centre-historique (environ toutes les 10 minutes, 6h33- 21h02). Horaires et itinéraires détaillés sur le site internet.
  • Le bus n°101, qui traverse le centre du nord au sud, est le plus utile pour visiter les monuments phares. En été, la ligne 806 est prise d’assaut (Politeama-Mondello).
  • Le réseau de trams fonctionne de 6h à 21h environ et compte quatre lignes : RoccellaStazione Centrale (n°1), Borgo Nuovo-Stazione Notarbartolo (n°2), CEPStazione Notarbartolo (n°3) et NotarbartoloCalatafimi-Notarbartolo (n°4).
  • Valables 90 minutes, les billets s’achètent au prix de 1,40 euros dans les kiosques à journaux, les tabacs et les commerces agréés portant l’autocollant officiel et de 1,80 euros à bord (en petite monnaie). Mieux vaut toutefois prendre son billet avant de monter, surtout sur les lignes peu fréquentes comme la 389 pour Monreale, car il arrive que les chauffeurs n’en aient plus.
  • Si vous prévoyez d’utiliser beaucoup les transports publics, optez plutôt pour un carnet de 20 billets (23,50 euros), un billet journalier (3,50 euros) ou un billet MultiDay valable 2, 3, 4, 5, 6 ou 7 jours.
  • La gratuité s’applique aux moins de 11 ans accompagnés d’un adulte (un seul enfant par adulte), à condition qu’il n’occupe pas de place assise.

Se déplacer en voiture et moto

  • Tout le centre historique, c’est-à-dire la zone comprise entre Porta Nuova et Porta Felice, la Piazza Giulio Cesare et la Via Cavour, a le statut de ZTL, zone à trafic limité. Les touristes motorisés ont le droit de transiter une seule fois par la ZTL pour rejoindre leur lieu d’hébergement ; renseignez-vous à la réception de votre hôtel.
  • Les motos peuvent accéder à la ZTL.
  • Certains hôtels ont un accord avec un garage convenzionato, un parking local proposant des tarifs spéciaux à leurs clients (12-20 euros/ jour).
  • Les places de stationnement payant indiquées par des bandes bleues coûtent autour de 1 euros/heure. Consultez le site pour les localiser.
  • Le système d’autopartage géré par l’AMAT permet de louer une voiture pour quelques heures. Un abonnement annuel (25 euros) s’ajoute au tarif horaire.
  • Les grandes compagnies internationales de location de voitures ont une agence à l’aéroport, près de la gare ferroviaire et à la gare maritime. Sicily by Car, le principal loueur de l’île, pratique des tarifs bas mais ne fait pas l’unanimité. On peut se procurer un scooter ou une moto auprès de Sicily Moto Rent .
  • Seecily organise un Vespa Tour avec conducteur et audioguide à partir de 50 euros.

Se déplacer en vélo

  • Avec ses rues pavées qui montent et descendent, ses marchés et sa densité de population, la vieille ville ne se prête guère au vélo. Grâce aux pistes cyclables de la Via Maqueda, on peut toutefois pédaler du nord au sud, à condition d’esquiver la foule des passants. Les magasins de cycles sont regroupés dans la “Via dei Biciclettai” (Via Divisi).
  • Palerme a mis en place des bornes de vélopartage. Après avoir souscrit un abonnement (journalier/ hebdomadaire/annuel 5/8/25 euros), l’utilisateur a droit à 30 minutes gratuites et paie ensuite 0,50 euro la demi-heure. Cependant, le dispositif ne fonctionne pas toujours très bien, notamment au niveau de la restitution.
  • Louer un vélo constitue une bonne alternative. Certains restaurateurs proposent des vélos aux touristes, mais ceux-ci ne sont pas toujours aux normes. Adressez-vous plutôt à un magasin spécialisé.
  • Seecily Location de vélos (15 euros la journée) et circuits avec audioguide (2 heures, 10 euros).
  • Social Bike Location et circuit guidé dans la vieille ville (3 heures, 40 euros) ou à la Favorita et Mondello (“Nature e Slow Food”, 4 heures, 55 euros).
  • VeloTour Rent Location et circuits guidés en collaboration avec Social Bike.

Se déplacer en métro

  • Le métro de Palerme, géré par Trenitalia, comporte trois lignes : Ligne A Stazione Centrale-Punta Raisi, Ligne B Stazione Notarbartolo-Giachery, Ligne C Stazione Centrale-Termini Imerese. Le ticket de métro diffère du billet de bus et de tram.
  • Se déplacer en taxi
  • Vous trouverez des stations de taxi sur la Piazza Castelnuovo (Politeama), la Piazza Verdi (Teatro Massimo), la Piazza Matteotti, la Via Notarbartolo et la Via Roma, ainsi qu’à l’aéroport Falcone-Borsellino, la Stazione Centrale et la Stazione Notarbartolo. Pour commander un taxi, contactez les compagnies suivantes : Cooperativa Autoradio Taxi et Radio Taxi Trinacria.

 

Mis à jour le : 20 janvier 2020

Articles récents