Florence : Culture

Langue

La langue officielle de l'Italie depuis l'unification du pays (1861) dérive du toscan par l'intermédiaire des grands auteurs florentins Dante, Pétrarque et Boccace.
Les mots et expressions suivants pourront vous être utiles :
bonjour : buongiorno (ou ciao, informel)
au revoir : arrivederci (ou ciao, informel)
oui :
non : no
s'il vous plaît : per favore
merci : grazie
excusez-moi : mi scusi
je voudrais aller à... : voglio andare a...
hôtel/pension : albergo/pensione
restaurant : ristorante
petit-déjeuner : prima colazione
déjeuner : pranzo
dîner : cena
office du tourisme : ufficio di turismo
avion : aereo
bus : autobus

Nourriture

Comme dans toute la Toscane, la cuisine florentine est dominée par le pain et l'huile d'olive, la meilleure du monde, produite dans la campagne environnante. Parmi les entrées traditionnelles, citons les crostini, des canapés au foie haché, ou la fettunta, une tranche de pain grillé frottée d'ail et arrosée d'huile d'olive. Vous aurez aussi l'occasion de goûter à des soupes rustiques telles que la ribollita à base de haricots blancs et de pain. Les carnivores se jetteront probablement sur la bistecca alla fiorentina, un steak épais et moelleux, souvent assez copieux pour deux personnes. Pour arroser le tout, préférez les vins rouges réputés de la région comme le célèbre Chianti. Le vin santo, liquoreux, se marie parfaitement avec les desserts.

Religion

85% des Italiens se déclarent catholiques, mais seulement 25% vont régulièrement à l'église. Pourtant, les fêtes et processions religieuses hautes en couleur ne manquent jamais d'attirer une foule de participants.

Arts

Ville d'art par excellence, Florence reste fortement associée à la Renaissance italienne et aux grands génies toscans que sont Michel-Ange, Raphaël et l'architecte Brunelleschi. Au-delà de ces artistes universellement connus, vous pourrez découvrir au musée des Offices et dans les nombreuses églises de la ville la peinture et la sculpture florentine dans toute leur diversité.
La littérature italienne non latine naît à Florence à la fin du Moyen Âge avec la Divine Comédie du poète Dante (1265-1321). À sa suite, Pétrarque (1304-1374, le Canzoniere, I Trionfi) et Boccace (1313-1375, le Décaméron) annoncent déjà les bouleversements de la Renaissance.

Mis à jour le : 13 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies