Le Cercle d’or

Réunissant trois grands sites situés à moins de 100 km de la capitale, le Cercle d’or est un circuit qui, bien qu’artificiel (rien dans la topographie ne le délimite), remporte un succès fou. Il combine un site historico-géologique, haut lieu de rencontres tectoniques et parlementaires (Þingvellir), des geysers (Geysir) et des chutes d’eau (Gullfoss), tous visibles en une journée d’excursion depuis Reykjavík.

L’essentiel en un jour

M Partez tôt de Reykjavík et filez à Þingvellir, où il faut au moins une heure pour se promener entre le site du Parlement, le rift et les cascades. En chemin, vous aurez peut-être fait halte au Gljúfrasteinn-Musée Laxness, l’ancienne demeure du Nobel de littérature Halldór Laxness.
R Le midi, dégustez la cuisine islandaise du Lindin, au restaurant ou dans le bistrot plus décontracté. Autre option, Efstidalur II sert poisson frais et viandes de ferme, et, dans son bar avec vue dans l’étable, les crèmes glacées de la laiterie ; l’endroit propose aussi des sorties équestres. Pour une pause spa chic, rendez-vous au Fontana avant de visiter Geysir et Gullfoss. Si vous en avez le temps, ajoutez une séance de rafting près de Reykholt.
NSi vous avez zappé les bains du Fontana, ne manquez pas Flúðir et sa Gamla Laugin, une superbe piscine géothermale rénovée de fraîche date, au milieu de prairies jalonnées de fumerolles et traversées par un petit torrent. Vous pourrez dîner exotique au Minilik Ethiopian Restaurant, à moins que vous ne préfériez rester dans la gastronomie islandaise, au Tryggvaskáli de Selfoss.

À ne pas manquer

Tectonique

Þingvellir se trouve sur la zone de divergence entre l’Amérique du Nord et l’Europe, sur un rift où les plaques s’écartent de 1 à 18 mm par an. Cette vaste plaine est donc zébrée d’étangs, de rivières et de spectaculaires failles, tel le grand rift de l’Almannagjá. Dans la faille, un sentier relie le centre d’accueil des visiteurs, en haut d’une falaise, au site de l’Alþing. Admirez l’Öxarárfoss, une belle cascade sur le flanc nord des falaises.

Historique

Au fond du rift, la ferme de Þingvallabær fut construite pour le 1 000e anniversaire de l’Alþing, en 1930, par l’architecte Guðjón Samúelsson. Elle sert aujourd’hui de bureau au garde forestier et de résidence d’été pour le premier ministre. La Þingvallakirkja, l’une des toutes premières églises d’Islande, fut consacrée au XIe siècle, mais l’édifice actuel date de 1859.

Archéologique

Sur les deux rives de l’Öxará, vous verrez des búðir (baraques), vestiges de camps temporaires remontant pour la plupart aux XVII-XVIIIe siècles. Le Biskupabúð, au nord de l’église, est le plus imposant, et l’un des plus anciens.

L’Alþing

Près de la faille de l’Almannagjá, derrière une passerelle, se trouve le Lögberg (rocher de la Loi) où se réunissait chaque année l’Alþing autour du lögsögumaður (celui qui dit la loi). Après la conversion de l’Islande au christianisme, les séances prirent place au pied des falaises de l’Almannagjá, aux vertus acoustiques naturelles : un drapeau islandais se dresse à cet endroit.

Mis à jour le : 1 février 2017
Paramètres des cookies