Belgique : Histoire

57-51 av. J-C.

Occupée par des Celtes, la Belgique gauloise est conquise par César.

IVe-VIe siècles

Le nord est envahi par les Francs.

VIe-VIIe siècles

Évangélisation depuis la Gaule.

843

Traité de Verdun : le pays est divisé entre la Francie occidentale (future France) et la Francie médiane (future Lotharingie) avec l'Escaut pour frontière.

XIVe siècle

Sous le règne du duc de Bourgogne, la Belgique connaît une activité artistique intense et les villes flamandes d'Ypres, Bruges et Gand deviennent d'importants centres commerciaux.

XVe

Suite à l'envasement du canal reliant Bruges à la mer du Nord, les marchands quittent la ville et rallient Anvers, qui ne tarde pas à devenir le plus important port d'Europe. Au milieu du siècle, la Couronne espagnole hérite des Pays-Bas (soit la Belgique, la Hollande et le Luxembourg). Le très fervent Philippe II d'Espagne envoie sur place l'Inquisition pour renforcer le catholicisme. Les victimes, emprisonnées, torturées ou exécutées, se compteront par milliers.

1538

Suite aux excès de Philippe II d'Espagne, les Pays-Bas se rebellent. La révolte durera 80 ans, au bout desquels la Hollande et ses alliés finiront par expulser les Espagnols.

XVIIe siècle

Le cadre territorial de la Belgique se précise à la suite des guerres menées par Louis XIV.

1713

Le traité d'Utrecht remet les Pays-Bas espagnols à la maison d'Autriche.

1790

Insurrections contre les réformes de Joseph II d'Autriche et proclamation des États belgiques unis.

1795-1815

Les Français occupent le pays et l'unifient administrativement.

1814

La défaite de Napoléon à la bataille de Waterloo, près de Bruxelles, conduit à la création du royaume des Pays-Bas (Hollande, Belgique et Luxembourg).

1830

Suite à la politique maladroite du roi, les provinces belges catholiques se révoltent et proclament leur indépendance. Un an plus tard, Léopold Ier devient le premier souverain du royaume de Belgique.

1865-1909

Sous le règne de Léopold II, l'essor industriel se double d'une implantation en Afrique.

1914

En dépit de sa politique de neutralité, la Belgique est envahie par l'Allemagne.

1940

Nouvelle attaque allemande. Les nazis prennent le contrôle du pays en trois semaines.

1950

Très critiqué pour sa capitulation rapide face aux Allemands, Léopold III abdique en faveur de son fils, Baudouin Ier, qui sera très apprécié tout au long de son règne. La Belgique de l'après-guerre se caractérise par un fort essor économique, plus tard accentué par la décision de faire de Bruxelles la capitale de l'Europe.

1993

Mort de Baudouin Ier. Son frère, Albert II, lui succède.

2001

Faillite de la compagnie aérienne nationale, la Sabena.

2003-2004

Les formations d'extrême droite font une poussée remarquée lors des élections régionales de mai 2003. En Flandres, le Vlaams Block a capté près d'un million de votes, devenant la seconde force politique de la région. Si les scores du Front National (FN) en Wallonie sont moins importants, cette tendance se retrouve néanmoins lors des élections européennes de 2004.

2006

Les chrétiens-démocrates flamands remportent les élections municipales alors que l'extrême-droite francophone semble en net recul.

2007

Après les dernières élections fédérales du 10 juin 2007, les partis libéraux et sociaux-chrétiens tentèrent en vain de former un gouvernement national (ou fédéral). Cette grave crise de plusieurs mois, sur un fond de profond désaccord communautaire, constitua un fait sans précédent dans l’Histoire politique du pays. Un accord obtenu plus de six mois après les élections, en décembre 2007, a mis un terme (provisoire) à cette crise par la mise en place d'un gouvernement "transitoire" dirigé par le premier ministre sortant Guy Verhofstadt.

2008

Le 20 mars 2008, après 9 mois de négociations, Yves Leterme devient Premier ministre et le nouveau gouvernement est installé.

2009

En novembre, Herman Van Rompuy, alors Premier ministre, est choisi par les 27 chefs d'État de l'Union européenne pour devenir le premier président du Conseil européen. Yves Leterme est à nouveau nommé au poste de Premier ministre, duquel il avait dû démissionné un an auparavant.

2010

Le 13 juin 2010, les résultats des élections législatives créaient un tsunami politique en Belgique. La Nouvelle Alliance flamande (NVA), un petit parti favorable à l'indépendance de la Flandre, recueillait environ 30 % des voix dans cette région, devenant du même coup la première formation politique en Flandre. Au lendemain des élections, Bart de Wever, le patron de la NVA, laissait à Elio di Rupo, le chef des socialistes wallons, qui avait remporté les élections dans sa région, le soin de diriger la négociation en vue de la formation d'un gouvernement.

2011

Ce gouvernement fédéral n'est formé que le 5 décembre 2011, soit près de 18 mois après les élections, après d'âpres négociations entre les partis.

2013

Le roi Albert II abdique le 21 juillet, son fils Philippe lui succède et prête serment devant les Chambres.

Mis à jour le : 18 mars 2014
evaneos

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Une nouvelle collection issue d'un partenariat entre Lonely Planet, acteur majeur du monde des guides de voyage et Casterman…