-->

Berlin : Comment circuler

Transports à Berlin

Se promener à pied dans les quartiers (Kieze en argot local) de Berlin est un plaisir, mais, pour aller de l’un à l’autre, utilisez l’excellent système de transports en commun ou louez un vélo.

U-Bahn

  • L’U-Bahn est le moyen le plus rapide de circuler dans Berlin. Les lignes (baptisées U1, U2, etc.) fonctionnent de 4h à 0h30, et toute la nuit les vendredis, samedis et jours fériés (sauf les lignes U4 et U55). Du dimanche au jeudi, les bus de nuit prennent la relève.
  • Les billets s’achètent aux distributeurs (pas de carte bancaire), dans les stations ou sur les quais, et doivent être compostés avant d’embarquer.



S-Bahn et trains régionaux

  • Le S-Bahn (désignés par S1, S2, etc.) circule moins fréquemment que l’U-Bahn, mais marque aussi moins d’arrêts. Il est mieux adapté aux longs trajets. Il fonctionne de 4h environ à 0h30 et toute la nuit le vendredi, le samedi et les jours fériés.
  • Pour les destinations les plus lointaines desservies par les trains RB et RE, il vous faudra un billet couvrant les zones ABC ou un billet de train Deutsche Bahn (01806 99 66 33).
  • Les billets s’achètent aux distributeurs (pas de carte bancaire), dans les stations ou sur les quais, et doivent être compostés avant d’embarquer.



Bus

  • Les bus sont lents mais pratiques pour visiter la ville à bas prix (notamment les lignes 100 et 200). Ils circulent fréquemment entre 4h30 et 0h30. Les bus de nuit (N19, N23, etc.) prennent le relais après 0h30.
  • Les bus MetroBuses (M19, M41, etc.) fonctionnent 24h/24, 7j/7.
  • Les billets achetés auprès du chauffeur (espèces uniquement) n’ont pas à être compostés.



Tram

  • Les tramways (Strassenbahn) ne circulent quasiment que dans les quartiers est de Berlin. Ceux désignés par M1, M2, etc., circulent 24h/24 et 7j/7.
  • La ligne M1, qui relie Prenzlauer Berg à l’île des Musées via Hackescher Markt, est très utile.
  • On peut acheter des billets aux distributeurs dans les trams (espèces uniquement), ils n’ont pas à être compostés.



Taxi

  • Vous pouvez commander un taxi par téléphone, en héler un ou en prendre un à une station. La nuit, ils sont souvent en file devant les théâtres, discothèques et autres établissements.
  • Le prix minimal d’une course est de 3,90 €. Comptez ensuite 2 € par kilomètre jusqu’à 7 km, puis 1,5 € pour chaque kilomètre supplémentaire. Un supplément de 1,50 € est demandé aux clients payant par carte bancaire, sauf pour les courses de nuit. Les bagages volumineux sont taxés 1 € chacun.
  • Évitez-les aux heures de pointe si possible.
  • Prévoyez environ 10% de pourboire.

Exemples de tarifs :

TRAJET COÛT
Alexanderplatz – Zoologischer Garten 18 €
East Side Gallery – porte de Brandebourg 15 €
Musée juif – Hackescher Markt 11 €
Kollwitzplatz – Gendarmenmarkt 14 €

Vélo

Le vélo est pratique, autant pour explorer en profondeur les quartiers que pour traverser la ville. Plus de 650 km de pistes cyclables prévues à cet effet facilitent la circulation. Même les cyclistes les moins chevronnés y trouveront leur compte.
Cela dit, restez attentif aux dangers que constituent les conducteurs agressifs ou distraits, les automobilistes qui ouvrent leurs portières sans regarder ou qui tournent à droite aux carrefours en vous coupant la route. Attention aussi de ne pas coincer vos roues dans les rails de tram.
On peut monter avec son vélo dans certains wagons de l’U-Bahn et du S-Bahn (généralement les derniers ; cherchez le logo vélo), ainsi que dans les bus de nuit (dimjeu seulement) et dans les trams. Vous devrez vous munir d’un ticket pour vélo, appelé Fahrradkarte (1,90  ). Emporter son vélo dans les trains régionaux (RE, RB) coûte 3,30 € par trajet ou 6 € par jour.
Les sites Internet www.bbbike.de et www.vmz-info. de sont utiles pour établir un itinéraire. 
LOCATION 
Nombre d’auberges de jeunesse et d’hôtels prêtent ou louent des vélos. Sinon, vous pourrez en louer presque n’importe où, dans des boutiques dédiées ou des stations-service, mais aussi dans des épiceries, des cafés et même des boutiques de vêtements.
Comptez à partir de 6 € la journée (entre 8 et 24 heures selon les agences).
Une caution et/ ou le dépôt d’une pièce d’identité est demandé.
Nous conseillons les agences suivantes – appelez ou consultez leur site Internet pour connaître leurs annexes, et pensez à réserver votre vélo, notamment l’été :
Fahrradstation (0180 510 8000 ; location de vélo par jour/semaine 15/49 €). Vélos de qualité en quantité, personnel parlant anglais et un total de 7 agences éparpillées dans Berlin – à Mitte, Kreuzberg, Charlottenburg, Prenzlauer Berg et Potsdam. L’agence de la Friedrichstrasse loue des vélos électriques. Réservation en ligne possible.
Prenzlberger Orange Bikes (030-4435 6852 ; Kollwitzstrasse 37 ; 7 €/24 heures ; 12h-18h avr-oct). Agence la moins chère en ville ; bénéfices reversés en vue de l’élaboration de projets favorisant les enfants et les jeunes.
Lila Bike (Schönhauser Allee 41 ; 24 heures 8 €, 24 heures supplémentaires 5 € ; 10h-20h lun-sam et 13h-20h dim). Petite agence dans Prenzlauer Berg qui loue des vélos de qualité aux tarifs avantageux.

SYSTÈMES DE VÉLO PARTAGÉ
Les systèmes de vélo en libre-service sont en plein boom à Berlin, et pas moins de cinq gros opérateurs sont arrivés sur le marché en 2017-2018. On trouve maintenant des vélos presque à tous les coins de rue dans les quartiers centraux (à l’intérieur de la Ringbahn, ligne circulaire).
Tous fonctionnent en libre-service automatisé, avec un retrait/dépôt soit dans des stations, soit en liberté dans des zones prédéfinies. Il faut télécharger une application sur son téléphone et s’enregistrer en ligne, via une hotline ou à certains terminaux dans les rues. En général, il faut scanner le code QR pour débloquer le cadenas électronique.
Les tarifs, variables selon les compagnies, restent très raisonnables. Comptez environ 0,50 € pour 30 minutes, et pas plus de 15 € par jour. www.101bikerentals.com est un guide pratique. Parmi les opérateurs principaux, citons : Byke, Donkey Republic, Lidl Bike, Lime Bike, Mobike, Nextbike.

Voiture et moto

  • Circuler en voiture à Berlin ne facilite pas la vie, bien au contraire, car les parkings sont rares et onéreux.
  • Les principales compagnies internationales sont présentes dans les aéroports, les grandes gares ferroviaires et un peu partout en ville. Réservez pour bénéficier des meilleurs tarifs.
  • Se rendre dans un pays d’Europe de l’Est comme la République tchèque ou la Pologne avec son véhicule de location est souvent interdit : renseignez-vous au préalable si vous prévoyez une escapade hors de Berlin.


Mis à jour le : 26 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet s’est associé à easyJet pour publier ce guide atypique couvrant deux destinations pour vous accompagner tout…