Vietnam : Visa

Formalités d'entrée au Vietnam

Les ressortissants de certains pays doivent, quel que soit le type de visa demandé, obtenir leur visa à l’avance. Un visa de tourisme est habituellement valable 30 jours ; pour les nationalités exemptées de visa, cette durée est de 15 jours.

Types de visas

La (très complexe) régulation vietnamienne en matière de visas a évolué récemment pour nombre de visiteurs étrangers et reste changeante – vérifiez systématiquement les dernières évolutions.
Les visas touristiques sont valables pour une période de 30 jours (20 $US pour une entrée simple) ou de 90 jours (70 $US pour un visa à entrées multiples). Seuls les ressortissants des États-Unis peuvent obtenir un visa d’un an.
Récemment encore, il existait deux façons de demander un visa : via un service en ligne, pour obtenir son visa à l’arrivée au Vietnam, et via une ambassade ou un consulat du Vietnam. Il existe aussi à présent des visas électroniques (pour certaines nationalités seulement).

Visas obtenus à l'arrivée

Cette méthode est privilégiée par la plupart des voyageurs arrivant par avion. Plus économique et plus rapide, elle dispense le visiteur d’envoyer son passeport par la poste à une ambassade ou de devoir se déplacer.
Ce service ne peut être utilisé que si vous atterrissez dans l’un des six aéroports internationaux du Vietnam, pas si vous entrez au Vietnam par la route. La procédure est simple : remplissez une demande en ligne et réglez les frais d’agence (environ 20 $US). Vous recevrez, par e-mail, une lettre d’approbation de visa à l’arrivée signée par les services d’immigration vietnamiens. Vous en présenterez une version imprimée à l’arrivée et réglerez alors les frais de visa en liquide et en dollars uniquement. Comptez 25 $US pour un visa à entrée simple, et 50 $US pour un visa à entrées multiples.

De nombreuses agences délivrent ces visas, mais certaines, qui proposent des prix cassés, sont inefficaces. Mieux vaut donc s’en tenir aux prestataires établis.

En France, vous pouvez contacter Cap Vietnam (www.cap-vietnam.com ; Tel. 01 45 88 56 70 ; VN_arrivee@action-visas.com ; 10-12 rue du Moulin-des-Prés, 75013 Paris ; h9h30-12h et 13h30-18h30 lun-ven, 9h30-13h sam), précieux intermédiaire en la matière, ou vous rendre directement sur le site d’Action-Visas (www.actionvisas.com), où vous pouvez déposer une demande de visa en ligne (ou l’envoyer par correspondance). Vietnam Visa Center (www.vietnamvisacenter.org) et Vietnam Visa Choice (www.vietnamvisachoice.com) sont aussi des intermédiaires fiables.

Visas obtenus via une ambassade ou un consulat à l'étranger

Il est également possible d’obtenir son visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat du Vietnam à l’étranger. Toutefois, les frais sont généralement plus élevés qu’avec une agence en ligne et la procédure (selon le pays) peut s’avérer lente. En Asie (au Cambodge notamment), les visas pour le Vietnam sont habituellement délivrés en deux-trois jours ouvrés ; en Europe et en Amérique du Nord, il faut compter environ une semaine.

Visas électroniques

Depuis début 2017, un programme de délivrance de visas électroniques (e-visas) permet aux étrangers de faire, en ligne, leur demande de visa auprès du département de l’Immigration du Vietnam. Les ressortissants de plus de 40 pays, dont la France et le Canada, y ont accès.
Ces visas, à entrée unique, sont valables 30 jours (sans prorogation possible), coûtent 25 $US et sont délivrés en 3 à 5 jours.
Malheureusement, les autorités ont échoué à mettre en place une procédure efficace : le site officiel bugue et ne s’affiche souvent même pas. Certaines demandes seraient même restées sans réponse, tandis que des photos auraient été refusées.
On rapporte aussi que des touristes ont été expulsés à cause d’erreurs (dans leur date de naissance ou l’orthographe de leur nom, par exemple) sur le formulaire en ligne. Si vous demandez un visa électronique, relisez-vous donc bien plusieurs fois !
Vous pouvez faire votre demande sur : www.immigration.gov.vn. Depuis début 2018, les autorités vietnamiennes autorisent certaines agences de visas à délivrer ces visas électroniques.

Visa à entrées multiples

Il est possible d’entrer au Laos ou au Cambodge depuis le Vietnam, puis d’y retourner sans avoir à présenter un nouveau visa. Il faut pour cela demander un visa à entrées multiples (nhiêu lân) avant de quitter le Vietnam.

Il n’est plus possible de changer son visa à entrée unique en visa à entrées multiples sur place.

Prorogation de visa

Les extensions de visas ne coûtent officiellement que 10 $US, mais elles nécessitent de passer par une agence. La procédure prend jusqu’à 10 jours, et vous ne pouvez le proroger que de 30 (40 $US) ou 60 jours (60 $US) selon le type de visa.

En théorie, on peut faire proroger son visa dans toutes les capitales de province. En pratique, c’est plus facile à HCMV, Hanoi, Danang et Hué. Si vous effectuez cette formalité ailleurs que dans votre ville d’arrivée au Vietnam, vous devez débourser quelque 50-70 $US. Attention à bien choisir votre agence. Des lecteurs nous ont signalé le cas d’agences pouvant disparaître du jour au lendemain avec votre passeport.

Les voyageurs bénéficiant d’une dispense de visa peuvent prolonger leur séjour après la fin de la période d’exemption, mais c’est contraignant et coûte environ 35 $US. Il faut alors laisser son passeport en dépôt pendant tout le temps de la procédure qui peut prendre jusqu’à 10 jours.

Documents

Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux ou envoyezles à votre adresse mail. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.


Mis à jour le : 15 janvier 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies