Vietnam : Sécurité

Le Vietnam est un pays des plus sûrs pour les voyageurs.

  • La police veillant fermement au maintien de l’ordre public, très peu de cas d’attaques, de vols ou d’agressions sexuelles nous ont été rapportés.
  • Les escroqueries et le harcèlement ont parfois cours, surtout à Hanoi, HCMV et Nha Trang (et dans une moindre mesure à Hoi An).
  • C’est en circulant à deuxroues au milieu de l’anarchie générale que les voyageurs courent en réalité le plus grand danger. Beaucoup de Vietnamiens conduisent en effet n’importe comment, d’où un taux d’accidents de la route effrayant.

Munitions non explosées

Quatre armées différentes se sont employées, durant trois décennies, à mitrailler, pilonner, miner, piéger et bombarder le territoire vietnamien. À la fin des combats, presque tout ce matériel mortifère est resté exactement là où on l’avait déposé. Les Américains estiment qu’au moins 150 000 tonnes de mines et de bombes non explosées (UXO, Unexploded Ordnance) jonchent le sol du pays.

Depuis 1975, plus de 40 000 Vietnamiens ont été tués ou mutilés en défrichant leurs champs, où ces bombes avaient été “oubliées”. Les provinces du Centre sont particulièrement touchées, avec plus de 8 000 accidents pour la seule ville de Quang Tri. Vous ne risquez rien dans les villes, les régions cultivées, les petites routes et les chemins fréquentés. Toutefois, ne sortez pas des sentiers battus, au sens strict du terme. Les champs de mines sont connus des gens de la région, mais non signalés.

Ne touchez jamais ces “reliques” de guerre. Certaines demeurent actives pendant des années. Ne marchez pas dans les cratères de bombes : on ne sait jamais ce qui peut rester au fond.

Vous en saurez plus sur le problème des mines en contactant International Campaign to Ban Landmines (www.icbl.org), lauréat du prix Nobel de la paix. Vous pouvez également visiter le site Internet (en anglais) du Mines Advisory Group, organisme spécialisé dans l’élimination de mines et de bombes non explosées.

Mis à jour le : 15 janvier 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies