Bangkok : Comment circuler

Transports à Bangkok

Bateau

Idéal pour… faire d’agréables sauts de puce entre les différents sites touristiques de Banglamphu, Ko Ratanakosin et certains secteurs de Silom.
Le Chao Phraya Express (0 2623 6001 ; www.chaophrayaexpressboat.com) fonctionne de 6h à 20h en semaine et de 6h à 19h le week-end. Les billets (10-32 B) s’achètent sur le quai ou à bord. Conservez votre billet comme preuve d’achat. Les bateaux express (signalés par un drapeau jaune ou rouge et orange) circulent aux heures de pointe et ne marquent pas tous les arrêts. Depuis Tha Sathon (quai central) jusqu’à Tha Phra Athit (Banglamphu), un bateau touristique (avec un drapeau jaune) dessert 10 grands sites (avec un commentaire en anglais à peine compréhensible). 
Des bacs (3 B) relient les deux rives du fleuve et circulent régulièrement jusqu’à tard le soir. 
Des bateaux-taxis appelés khlong (ou klorng) sillonnent le Khlong Saen Saeb (Banglamphu à Ramkhamhaeng). Ils permettent de gagner facilement la maison de Jim Thompson, les centres commerciaux de Siam Sq et d’autres sites plus à l’est le long de Th Sukhumvit, après avoir changé de bateau à Tha Pratunam. Ces bateaux sont principalement utilisés par la population locale et ne s’arrêtent que quelques secondes (dépêchez-vous de monter à bord si vous ne voulez pas rester sur le quai). Ils circulent entre 6h15 et 19h30 et coûtent entre 9 B et 21 B.

BTS et MRT

Idéal pour… relier différents quartiers du centre de Bangkok et circuler aux heures de pointe.
Le métro aérien BTS (0 2617 7300, infos touristiques 0 2617 7340 ; www.bts.co.th), également appelé Skytrain, a révolutionné les transports dans les nouveaux quartiers de Bangkok (Silom, Sukhumvit et Siam Sq). Les lignes se croisent à la station de Siam, et les rames circulent régulièrement entre 6h et minuit (ticket 15-55 B). La plupart des machines automatiques n’acceptent que les pièces, mais on peut faire la monnaie aux guichets d’information. 
Le MRT (www.bangkokmetro.co.th) est le métro de Bangkok (6h-minuit ; billet 16-40 B). Il permet de relier les quartiers de Sukhumvit ou Silom à Chinatown ou la gare de Hualamphong. Il circule de 6h à minuit et le billet coûte entre 16 B et 40 B.

Bus

Idéal pour… se rendre à Banglamphu, Dusit et d’autres quartiers non desservis par le BTS ou le MRT.
Les bus publics de Bangkok sont gérés par la Bangkok Mass Transit Authority (0 2246 0973 ; www.bmta.co.th). Le trajet coûte entre 11 B et 23 B en bus climatisé et entre 7 B et 8 B en bus ventilé. Le réseau fonctionne entre 5h et 22h ou 23h. Comme ils sont tributaires de la circulation et que les itinéraires ne sont pas toujours clairs, le taxi est souvent une solution plus sûre (et pas beaucoup plus onéreuse). 

Moto-taxi

Idéal pour... arriver à destination quand on est pressé aux heures de pointe. 
Des nuées de motos-taxis (appelés motorsai) défient le temps et (il faut l’espérer !) la mort pour vous transporter. Ils font partie intégrante du réseau de transports publics de Bangkok. Ils sont généralement stationnés à l’angle d’une grosse artère comme Th Sukhumvit, et peuvent vous amener au bout d’un soi. Les motards portent des vestes colorées et numérotées et facturent entre 10 B et 20 B la course (sans casque, sauf si vous en faites la demande). Le tarif peut atteindre 150 B si vous avez besoin de traverser la ville (le prix est négociable). 

Taxi

Idéal pour… circuler d’un endroit à un autre de la ville en dehors des heures de pointe. 
La plupart des visiteurs hésitent à prendre des taxis, alors qu’ils sont un excellent moyen de transport ; les véhicules sont généralement neufs et confortables et les chauffeurs aimables. 
Tous les taxis officiels sont équipés d’un compteur. Comptez 35 B pour la prise en charge, et entre 60 B et 90 B les courses dans le centre de Bangkok. Les péages (25-45 B) sont à la charge du passager. 
Taxi Radio (1681 ; www.taxiradio.co.th) et d’autres services téléphoniques ouverts 24h/24 sont disponibles moyennant 20 B de supplément. 

Túk-túk

Idéal pour… de courts trajets à l’intérieur d’un même quartier.
Les touristes se font irrémédiablement piéger par ces véhicules à trois roues pétaradants qui les conduiront chez un tailleur ou un bijoutier hors de prix, faisant fi de la destination fixée au départ. Refusez d’entrer dans une boutique non prévue et déclinez toute visite touristique à 10 B. Un seul mot d'ordre : négocier.

Mis à jour le : 19 septembre 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande

Paramètres des cookies