Tokyo : Environnement

Géographie

Le Japon s'étire le long de la côte orientale du continent asiatique. Lors de la dernière ère glaciaire, il y a environ 10 000 ans, le niveau de la mer s'éleva, recouvrant la langue de terre qui reliait le pays au continent. De nos jours, il se compose d'une chaîne d'îles (quatre principales et quelque 3 900 plus petites) chevauchant un arc montagneux, dont le point culminant est le mont Fuji (3 776 m). Beaucoup de ces montagnes sont volcaniques – d'où des paysages somptueux et de nombreuses sources d'eau chaude (onsen), mais aussi des tremblements de terre et des tsunami (raz-de-marée). C'est en effet l'une des régions de la planète où l'activité sismique est la plus importante, comme les événements récents l'ont douloureusement montré.

Faune et flore

La situation géographique très variée (subtropicale dans le Sud, subarctique dans le Nord) a produit une grande diversité dans la faune et la flore, et l'inaccessibilité de nombreuses régions montagneuses a permis de préserver des régions d'une grande beauté naturelle, notamment dans le centre de l'île de Honshū et les parcs naturels de Hokkaidō, l'île la plus septentrionale. Les plus grands mammifères carnivores sont les ours bruns. Les macaques du Japon et les grandes salamandres ne se trouvent qu'au Japon.

La faune et la flore ont beaucoup changé en quelques siècles. Si l'urbanisation moderne est responsable de la dégradation de l'environnement naturel, le Japon est un des pays d'Asie les plus efficaces pour en traiter les effets pervers.

Mis à jour le : 12 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies