Indonésie : Santé

Vaccins et soins médicaux en Indonésie

Vous trouverez sans difficulté des soins et des traitements pour les blessures mineures et les affections courantes dans les grandes villes d’Indonésie et à Bali. La situation se complique en dehors des sentiers battus. Pour les cas les plus sérieux, vous devrez quitter le pays pour être soigné. Les voyageurs redoutent souvent de contracter des maladies tropicales sous ces latitudes, mais il est rare que des visiteurs soient gravement atteints ou y succombent. Les problèmes médicaux préexistants (cardiaques, notamment) et les accidents de la route sont à l’origine de la majorité des cas graves. Si vous apportez vos propres médicaments, gardez les dans leur emballage d’origine. Si vous suivez un traitement régulier, n’oubliez pas votre ordonnance (avec le nom du principe actif) et prévoyez plus de doses que nécessaire (en cas de perte ou de vol). Il peut être difficile de se procurer certains médicaments en Indonésie (pilules contraceptives, antidépresseurs, etc.). Si vous emportez des seringues, demandez à votre médecin de rédiger une lettre attestant de leur utilisation à des fins médicales.

À Bali, vous devrez surtout craindre la rage, les piqûres de moustiques et le soleil tropical ; les risques sont plus nombreux dans d’autres régions rurales. Les conseils qui suivent sont à prendre à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin.

Santé sur Internet

Il existe de très bons sites Internet consacrés à la santé en voyage. Avant de partir, vous pouvez consulter les conseils en ligne du ministère des Affaires étrangères (www.diplomatie. gouv.fr), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou le site très complet du ministère de la Santé.

Vaccins

Aucune vaccination n’est obligatoire pour entrer en Indonésie, sauf pour les voyageurs en provenance d’une zone infectée par la fièvre jaune, qui devront fournir une preuve de vaccination antimalarique. Pour les vaccins recommandés, consultez l’encadré ci-dessous. Plus vous vous éloignez des circuits classiques, plus il faut prendre vos précautions. Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre. Le ministère des Affaires étrangères effectue une veille sanitaire et met régulièrement en ligne des recommandations sur les vaccinations. Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins 6 semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.

EN INDONÉSIE

Précautions élémentaires

Faire attention à ce que l’on mange et à ce que l’on boit est la première des précautions à prendre. Les troubles gastriques et intestinaux ne sont pas rares. Cependant, ne sombrez pas dans la paranoïa. Goûter la cuisine locale fait partie du voyage. Ne vous en privez pas. Pensez à vous laver les mains fréquemment.

Disponibilité des soins médicaux

Il est difficile de trouver des structures médicales fiables dans les régions rurales. En revanche, la plupart des principales villes disposent de cliniques à destination des voyageurs et des expatriés. Ces établissements sont souvent plus chers que les hôpitaux publics, mais ils offrent des soins de qualité supérieure. De plus, ils disposent des informations nécessaires pour vous orienter au besoin vers les hôpitaux publics les plus sûrs ou vers les meilleurs spécialistes. Ils pourront aussi éventuellement joindre votre compagnie d’assurance si vous devez être rapatrié. Si vous pensez être atteint d’une maladie grave (comme le paludisme), ne perdez pas de temps et rejoignez immédiatement le centre de soins le plus proche. Globalement, la qualité des soins est inférieure au standard international. Les médecins étrangers n’ont pas le droit d’exercer en Indonésie, mais certaines cliniques (à Bali et à Jakarta notamment) soignant les étrangers disposent de “conseillers internationaux”. Presque tous les médecins indonésiens travaillent dans les hôpitaux publics dans la journée et dans des structures privées le soir. Ce qui signifie qu’en journée, les hôpitaux privés sont bien souvent désertés par les meilleurs professionnels. Les cas les plus graves sont évacués vers l’Australie, Bangkok ou Singapour. Les soins médicaux en Indonésie sont peu onéreux par rapport à l’étranger : ainsi, pour des soins mineurs, un passage aux urgences dans un grand hôpital coûte environ 500 000 Rp.

Pharmacies

À Bali et dans les grandes villes comme Jakarta, les pharmacies (apotik) sont généralement fiables. La chaîne Kimia Farma est bien implantée dans le pays. Prudence avec les petites officines locales : il n’est pas rare de trouver des médicaments contrefaits, périmés ou stockés dans de mauvaises conditions.

Eau potable

Ne buvez jamais d’eau du robinet en Indonésie. L’eau en bouteille est bon marché. Vérifiez juste qu’elle est correctement scellée lors de l’achat. Il est possible de remplir ses bouteilles dans certains établissements (les hébergements notamment). La glace dans les restaurants est sans danger si elle est de taille uniforme et fabriquée en usine (c’est généralement le cas dans les grandes villes et les zones touristiques). Évitez la glace qui est prélevée sur de gros blocs (fréquent dans les zones rurales). Il est risqué de prendre un jus de fruits en dehors des restaurants et cafés touristiques. Pour stériliser l’eau, la meilleure solution est de la faire bouillir durant 15 minutes. N’oubliez pas qu’à haute altitude elle bout à une température plus basse et que les germes ont plus de chance de survivre. Si vous ne pouvez faire bouillir l’eau, traitez-la chimiquement avec des comprimés ou des gouttes, comme le Micropur (vendu en pharmacie) très efficace. Vous éviterez bien des problèmes de santé en vous lavant souvent les mains. Brossezvous les dents avec de l’eau traitée. Santé au féminin On trouve aisément des produits d’hygiène dans les zones touristiques et les grandes villes, plus difficilement à la campagne. Les tampons sont particulièrement difficiles à trouver et il n’est pas aisé de se procurer des contraceptifs. Prenez vos précautions avant de partir.

Mis à jour le : 11 novembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies