Indonésie : Visa

Formalités d'entrée en Indonésie

Les Français, les Belges, les Suisses et les Canadiens (tout comme les ressortissants de nombreux autres pays) n’ont plus besoin de visa pour les séjours d’une durée maximale de 30 jours – et ce, pour la plupart des motifs de visite : tourisme, voyage d’affaires, transit… Cette exemption de visa, non renouvelable, pourrait ne pas être compatible avec certains aéroports ou ports d’où vous pourriez partir pour quitter le pays (par exemple, pour aller au Timor oriental).

Visas de tourisme

Les modalités d’entrée sur le territoire changeant constamment, faites-vous préciser les formalités à l’ambassade d’Indonésie de votre pays d’origine. Dépasser la durée de son visa donne lieu à une amende, et conduit parfois à un séjour en prison.

Avec ou sans visa, votre passeport doit être valable au minimum 6 mois après votre date d’entrée sur le territoire. Nous vous conseillons de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.) et de conserver les copies à part des originaux. Vous pouvez aussi les scanner, et les envoyer dans un fichier attaché sur votre propre messagerie. Vous les remplacerez ainsi plus aisément en cas de perte ou de vol.

Au moment de nos recherches, les principaux visas pour visiter l’Indonésie étaient les suivants :

Visa à l’arrivée

Pour rester plus de 30 jours (un laps de temps certes bien court pour un pays si vaste !) en Indonésie sans avoir à quitter le territoire, vous pouvez demander un visa à l’arrivée (VOA). Ce visa, qui coûte 35 $US (prévoir l’appoint) pour 30 jours, n’est renouvelable qu’une fois pour une période de 30 jours (votre passeport devra avoir suffisamment de pages vierges). Pour le prolonger, adressez-vous au bureau de l’immigration du secteur avant son expiration. En restant dans le pays après la date d’expiration de votre visa, vous vous exposez à une amende de 300 000 Rp/jour et à d’autres soucis. Les autorités sont très vigilantes et aucun étranger ne sera autorisé à quitter le territoire sans avoir acquitté le montant de l’amende.

Depuis l’étranger

Il est possible de demander un visa de tourisme valable 60 jours avant votre arrivée sur le territoire indonésien. Facturé 55 €, il est délivré par les services consulaires des représentations indonésiennes à l’étranger. Vous devrez remplir un formulaire téléchargeable en ligne, et fournir une photo d’identité et divers documents : justificatif de domicile, photocopie de votre billet aller-retour ou de poursuite de votre voyage, revenus des 3 derniers mois (minimum de 1 500 € exigé).

Visas d’études et de travail

On peut obtenir un visa d’études, de recherche à court terme, pour visiter sa famille ou autres motifs similaires en étant parrainé, par une institution éducative par exemple. Il faut demander ces visa sociaux/culturels (sosial/ budaya) depuis l’étranger, dans une ambassade ou un consulat indonésiens. En principe valable 3 mois à compter de votre arrivée, ils peuvent être ensuite prolongés tous les mois, jusqu’à 6 mois maximum, sans devoir quitter le pays. Ils sont payants. Ceux qui veulent étudier ou travailler en Indonésie doivent s’adresser directement au bureau central de l’Immigration (Direktorat Jenderal Imigrasi ; 021-522 4658 ; Jl HR Rasuna Said 8 & 9 ; 8h-15h lun-ven) de Jakarta, pour obtenir un visa de séjour temporaire (Kartu Izin Tinggal Terbatas, ou Kitas). Contactez au préalable votre ambassade pour connaître la procédure et quelles activités peuvent être qualifiées d’“études”. Ceux qui obtiennent ce visa de séjour temporaire reçoivent une carte Kitas, très recherchée par les voyageurs.

Si vous souhaitez travailler en Indonésie, votre employeur doit se charger de votre visa – les démarches sont longues et compliquées. Il existe d’autres types de visas : visa d’affaires de 60 jours, visa socio-culturel (pour une visite familiale, humanitaire ou religieuse, un stage non rémunéré), visas de long séjour…

Permis de circuler

Un permis spécial est nécessaire pour voyager en Papouasie.

Renouvellement de visa

Il est possible de prolonger une fois un visa délivré à l’arrivée pour une période de 30 jours. La procédure n’est pas simple :

  • Au moins une semaine avant la date d’expiration de votre visa, rendez-vous dans un bureau de l’immigration. On en trouve dans les grandes villes et les capitales régionales (consultez les rubriques Renseignements des chapitres régionaux de ce guide).
  • Apportez votre passeport, ainsi qu’une photocopie de votre passeport et de votre billet de retour (à une date comprise dans la période de renouvellement).
  • Soignez votre tenue vestimentaire (pantalon pour les hommes, par exemple).
  • Les frais s’élèvent à 350 000 Rp. Vous devrez peut-être vous rendre 2 fois au bureau dans un intervalle de 3 à 5 jours.
  • Pour éviter ces démarches, vous pourrez faire appel à une agence comme ChannelOne (0878 6204 3224  ; Jl Sunset 100X), à Bali, qui s’occupera des démarches à votre place, moyennant rémunération.
Mis à jour le : 11 novembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies