Texas

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. USA
  4. Texas
  5. Les Incontournables

Texas : Les Incontournables

Le meilleur du Texas

Musique live à Austin

L'aéroport, un supermarché, une boutique de disques, un bar ou un night-club… n'importe quel lieu peut se transformer en salle de concert à Austin. Il ne fait aucun doute que la ville est la capitale de la musique au Texas. Des musiciens locaux de country classique, comme Dale Watson ou Kelly Willis, sont nos préférés, mais il est aussi possible d'écouter du rock, du blues ou du punk, d'exhumer du rockabilly ou d'explorer les musiques alternatives chaque nuit du week-end. Dites ce que vous voulez écouter et votre vœu sera exaucé.

Fort Alamo

Une petite chapelle et un bâtiment tout en longueur sont tout ce qui reste de l'Alamo, mais cela n'empêche pas 28 millions de visiteurs de se rendre chaque année à San Antonio pour rendre hommage à ce tragique épisode historique. Et qu'importe si le site est maintenant bordé d'attractions résolument kitch et de gratte-ciels. Quelques centaines de Texans ont combattu et perdu la vie pour leur liberté durant les 13 jours de siège de cette mission fortifiée par les troupes mexicaines, en 1836. Un combat qui reste vivant dans les fières mémoires locales et ceux qui luttent contre toute forme d'oppression.

Big Bend National Park

Vous savez que l'État du Texas est vaste. Mais savez-vous qu'il abrite un parc national plus grand que le Luxembourg et le Liechtenstein réunis ? Dans les tréfonds de l'ouest de l'État, les Chisos Mountains (2 385 m) sont un excellent terrain de jeu pour les randonneurs, tout comme le désert de Chihuahua et la vallée du Rio Grande. La juxtaposition de ces trois écosystèmes très différents dans un même espace protégé, aussi immense que reculé, a de quoi satisfaire toutes les envies de grands espaces. Réservez à l'avance, car le lodge situé sur les hauteurs du parc a une capacité limitée et les campings se remplissent vite au printemps et à l'automne.

Sixth Floor Museum, Dallas

À première vue, l'ancien dépôt des livres scolaires du Texas, à Dallas, n'est rien d'autre qu'un bâtiment de brique cubique surplombant Dealey Plaza. Mais c'est depuis son 6e étage que Lee Harvey Oswald tira il y a près de 50 ans les coups de feu fatals au président John F. Kennedy. Si l'histoire a révélé tous ses secrets… Ce musée se penche sur les ambiguïtés qui continuent d'entourer la tragédie. Grâce à des vidéos, des bandes sonores et des expositions interactives, le visiteur revit les événements de la journée du 22 novembre 1963 et leurs conséquences. L'histoire, puissante et amère, est ici bien vivante.

Foire de l'État du Texas

La saison des festivals débute dans tout l'État en octobre, lorsque les températures se rafraîchissent. La State Fair of Texas est la plus importante manifestation. Même si Big Tex – le cow-boy haut de 15 m qui accueillait les festivaliers depuis 1952 – est parti en cendre en 2012, le festival garde de beaux atouts avec la plus imposante grande roue d'Amérique du Nord, de nombreux spectacles (dont certains mettant en scène du bétail et des cavaliers) et toutes sortes d'expériences culinaires. Nous sommes ici sur les terres du corny dog (saucisse entourée de pâte à beignet et frite), du fried butter (une déclinaison des crêpes frites) et des biscuits Oreos plongés dans la pâte à crêpe et… frits.

Shopping

Qu'importe ce que vous cherchez, vous le trouverez au Texas. Les fashionistas adorent Dallas et Houston, réputées pour leurs centres commerciaux chics abritant des boutiques de créateurs, tandis que de nombreuses boutiques vintage proposent des articles plus originaux. Vous trouverez un large choix d'antiquités dans les villes du Texas rural, et le Mercado de San Antonio est étonnamment authentique pour l'artisanat mexicain. Sans oublier Laredo, juste de l'autre côté de la frontière, où sont fabriqués les objets.

South Congress Avenue, à Austin

Juste au sud du centre-ville de Austin, South Congress Ave rassemble tout ce qui se veut "étrange" et "décalé" dans la capitale de l'État. Excitant fouillis de tout ce que l'on aime dans une ville, la rue voit se succéder boutiques de récupération, restaurants indépendants, food-trucks, bars animés et hôtels branchés (ne cherchez pas les Starbucks et autres adresses de chaîne, aucune n'est ici en vue). Les logements éco-responsables de style néo-moderne et les maisons de ville de style (dont certains transformées en bed & breakfast) du quartier résidentiel environnant ajoutent leur touche de charme.

Quartier des musées de Houston

Le Museum of Fine Arts Houston (musée des beaux-arts) et le Houston Museum of Natural Science (musée des sciences naturelles) sont les adresses phares du quartier. On y trouve aussi de petits musées, spécialisés dans des disciplines comme la météorologie ou l'histoire de la Deuxième guerre mondiale. La véritable star du Museum District de Houston est cependant la Menil Collection. L'un des meilleurs centres d'exposition privés du pays, ce complexe regroupe aussi bien des pièces vieilles de 10 000 ans que des œuvres d'art abstrait. Les salles consacrées à des artistes contemporains, tels David Rothko, sont particulièrement impressionnantes.

Littoral protégé de Padre Island

Un étroit cordon dunaire constitue la majeure partie du Padre Island National Seashore, le littoral protégé de 110 km de long de cette île côtière étirée face au golfe du Mexique. Le vent est ici chez lui, et Bird Island Basin, entre l'île et le continent, est une véritable Mecque pour les windsurfers. Le premier kilomètre et demi au sud du visitor center est généralement bondé, mais il suffit de marcher un peu pour échapper aux foules. Si vous avez un véhicule 4x4, 100 km de plage s'ouvrent à votre soif d'exploration.

Riverwalk, San Antonio

Succession de cafés, bars et restaurants, le Riverwalk de San Antonio est on ne peut plus divertissant. En contrebas du niveau de la rue, ce réseau de voies piétonnes pavées qui suivent les rives de la San Antonio River dans le centre-ville est bordé d'adresses où manger et boire un verre ouvertes à toute heure du jour. Des scènes en plein-air offrent pléthore de spectacles et de nombreux hôtels permettent de séjourner sur place. En continuant plus loin, on atteint même des quartiers paisibles à mesure que l'on s'éloigne du centre. Pour sentir encore plus l'âme festive des lieux, embarquez sur les canaux à bord d'un bateau ou faites une visite du quartier au moment de Noël.

Hill Country

Changez de rythme en partant découvrir en voiture les beaux reliefs du Hill Country. Parcourez ses douces collines verdoyantes plantées de chênes, montez jusqu'à ses hauteurs pour embrasser le paysage et laissez-vous guider par ses virages. Au printemps, le paysage est coloré du rouge vif des castilleja et du mauve profond des lupins du Texas en fleurs. Les petites villes anciennes, les ranchs paisibles et les vignobles, quant à eux, sont au rendez-vous toute l'année. Prenez le temps de faire une pause au bord de l'eau ou d'apprécier une tarte dans un antique café : la région offre le meilleur du Texas rural.

Football scolaire à la mode texane

Comment résumer la passion texane pour le foot ? On pourrait presque parle d'obsession. Au café du coin, vous entendrez chaque samedi matin des débats animés sur les matchs de la veille. Il s'agit des rencontres opposant les équipes des collèges et universités, qui se livrent une rivalité féroce sur le terrain. Les jours de matchs sont synonymes de fête, aussi bien à la maison que dans les stades et sur leurs parkings.

Luckenbach

Avec 3 résidents permanents, Luckenbach peut difficilement prétendre au titre de "ville". Les lieux se résument à un ensemble de bâtiments typiques de l'ouest d'hier, véritable concentré du charme du Texas rural. Attrapez une bière Shiner Bock et installez-vous sous l'immense chêne pour écouter les chanteurs et guitaristes. Par temps froid, ils migrent dans l'épicerie générale, qui fait également office de bureau de poste et de saloon. Avec de la chance, vous assisterez à un bal du samedi soir dans la salle des fêtes datant de 1880. Vous a t-on dit que des stars de la country comme Willie Nelson et Waylon Jennings ont joué en ces lieux ?

Barbecues

La meilleure poitrine de bœuf cuite est auréolée d'une légère fumée rose sur le pourtour, témoignage du fait qu'il a fallu des heures de cuisson attentive pour arriver à son goût parfait. De Tyler à Temple, les Texans savent se servir d'un barbecue. Ils grillent les viandes à la maison, les consomment dans des estaminets célèbres ou les achètent dans des boutiques spécialisées des bords de route. Dans le centre de l'État se trouve Lockhart, la capitale officieuse du BBQ, qui regroupe trois des meilleures adresses traditionnelles du Texas.

Fort Worth Stockyards

Faites un voyage dans les origines de l'ouest dans les Stockyards (parcs à bestiaux) de Fort Worth. Vous pourrez même boire un verre au saloon après qu'une mini course de bovins ait traversé la ville. L'ancien train à vapeur qui était jadis utilisé pour acheminer les troupeaux vers le nord propose maintenant ses services aux touristes, et petits et grands s'amusent à faire s'écraser des pièces de 1 penny sur les rails. Outre les boutiques à l'ambiance western, le quartier compte plusieurs bars et restaurant à thème. Vous pourrez à la fois dompter le two-step et le taureau mécanique à Billy Bob’s, l'un des plus grands honky-tonks (bars populaires qui avaient jadis une réputation sulfureuse) du monde. 

Aransas National Wildlife Refuge

Avec ses centaines d'espèces réunies dans ses marécageuses plaines côtières, la partie sud de la côte texane occupe une place à part auprès des ornithologues. Son site phare est l'Aransas National Wildlife Refuge, qui abrite la seule colonie de grues blanches du pays à effectuer encore sa migration annuelle. De seulement 15 spécimens en 1941, la population de ces oiseaux hauts d'1,5 m, qui arborent une couronne rouge, a atteint plus de 250 individus.

Galveston

Les typhons n'ont pas réussi à venir à bout de ce charmant vestige du vieux sud posé sur une île étroite face au golfe du Mexique. Les quartiers de style victorien de Galveston sont encore debout, et les boutiques et restaurants ont rouvert leurs portes dans le centre ville – Strand District – vieux d'un siècle. Faites une sortie en mer à bord d'un vieux gréement du XIXe siècle et découvrez les heures de gloire de la ville en visionnant des films locaux. Des étendues de sable s'étirent de l'autre côté de l'île, où des bars à surfeurs et des logements en location appellent au farniente. Quand les enfants commencent à s'ennuyer, emmenez-les dans les parcs d'attraction du centre de l'île.

Piney Woods

Rares sont ceux pour qui le Texas évoque de hautes forêts de pin. Elles sont pourtant la principale composante de la large portion du nord-est de l'État justement appelée Piney Woods. Les marais ponctués de cyprès du Caddo Lake State Park offrent un excellent point de départ à l'exploration de la région. Non loin, vous pourrez faire vos emplettes dans les boutiques installées dans les anciens bâtiments du centre-ville, et séjourner dans un bed & breakfast dans la ville de Jefferson, bordée de cours d'eau. La région compte d'autres villes de patrimoine, et il est possible de randonner dans quatre forêts et une réserve nationales. 

Marfa

Lueurs "extraterrestres", obsession pour ce classique du cinéma sur le Texas qu'est le film Giant (1956) et œuvres d'art moderne minimaliste réputées : Marfa est un cas à part. Cet avant poste du désert attire un intéressant mélange d'artistes et d'originaux de tout poil. Le nombre de New-yorkais que l'on y rencontre est aussi surprenant que la fausse boutique Prada au milieu de nulle part (une installation des artistes scandinaves Elmgreen et Dragset). Posez vos valises à l'hôtel Paisano (où James Dean et Liz Taylor séjournèrent durant le tournage de Giant), puis dirigez-vous à 2 heures du matin vers la plate-forme d'observation des mystérieuses ”Marfa lights”, les lueurs dans le désert inexpliquées (ou presque) qui ont rendu la ville célèbre.

"Dude" ranchs de la région de Bandera

Trouver des lieux où pratiquer l'équitation sur le mode western est étonnamment difficile au Texas. À moins de se diriger vers les hauteurs du Hill Country. Les abords de Bandera abritent une douzaine de ranchs accueillant les visiteurs, appelés "Dude ranches". Ne vous attendez pas à accompagner les troupeaux avec un lasso au pommeau de votre selle, mais plutôt à faire des balades à cheval, à voir des carrioles de foin, vous baigner dans des vasques, assister à des rodéos et, au moins une fois, prendre un petit déjeuner servi dans un chariot et dîner d'un barbecue. Le tarif inclut toutes les activités, ce qui ne vous empêche pas d'aller voir celles qui sont proposées en ville, à côté de mémorables bars de cow-boys.

Route 66

La portion texane de la route mythique n'est certes pas longue – 290 km seulement –, mais la ville d'Amarillo ne ménage pas ses efforts pour préserver son aura. On y trouve des attractions de bord de route légendaires, comme le Big Texan Steak Ranch et le Cadillac Ranch, et une série d'antiques Cadillac repeintes à la bombe à peinture, la calandre plantée dans la poussière. Sans oublier le McLean Devil’s Rope (musée du fil de fer barbelé), où l'on peut se procurer une carte détaillée des sites à voir au Texas le long de la route 66. Le meilleur reste quand même de rouler sur l'immensité des plaines…

Les lupins du Texas

À partir du mois de mars, les bords de route explosent de couleurs : rouge vif des castilleja, jaune et rouge des “couvertures d'indiens" (indian blankets), rose des primevères d'après-midi, jaune des “Susan à l'œil sombre” (browneyed Susans). La fleur la plus emblématique de l'État est cependant le lupin du Texas (bluebonnet). Il recouvre des champs entiers de son manteau bleu-pourpre durant quelques semaines, envoyant des familles entières à la recherche de la photo idéale. Hill Country et Washington County sont les lieux de chasse photographique les plus courus, mais vous pouvez aussi trouver des lupins bleus de près de 60 cm à Big Bend et des champs de fleur jusqu'à Dallas, au nord.

World Birding Center

Au moins neuf excellents sites d'observation des oiseaux sont réunis sous l'égide d'une organisation de la vallée du Rio Grande. La position centrale du Texas sur l'axe de migration de nombreuses espèces, et la latitude relativement au sud de la vallée, font de la région une étape et un refuge hivernal. Les plus de 300 ha du Bentsen-Rio Grande Valley State Park font office de quartier général pour tous les sites longeant la frontière jusqu'à l'île de South Padre. Prenez des cartes et une liste des espèces et testez vos qualités d'observation. Combien des 600 espèces présentes parviendrez-vous à identifier ?

NASA’s Space Center Houston

Cape Canaveral (Floride) est la base de lancement des fusées et navettes spatiales, mais l'organisation des missions et l'entraînement des astronautes sont effectués près de Houston, à Clear Lake. Le musée et centre d'accueil officiel des visiteurs, Space Center Houston, vous apprendra tout sur l'histoire de la NASA avec ses films et expositions, avant de vous permettre de tester quelques techniques utilisées par les astronautes. Une visite guidée vous permettra de voir quelques parties du complexe en activité, notamment les laboratoires travaillant sur la marche dans l'espace et le centre de contrôle original d'une mission. En option, vous pourrez même prendre un repas avec les astronautes.

Guadalupe Mountains National Park

Merveilles des hauteurs de l'ouest de l'État, les monts Guadalupe (2 666 m) sont l'un des secrets les mieux gardés du Texas, pour la simple raison qu'ils sont difficiles à atteindre. Ceux qui font le voyage sont récompensés par d'exceptionnelles randonnées et de flamboyantes couleurs d'automne, notamment dans le canyon McKittrick. Les géologues amateurs apprécieront le terrain fossilifère sur lequel reposent les montagnes. Les autres se contenteront de profiter du ranch chargé d'histoire, des plus de 125 km de sentiers de randonnée et des nombreuses routes panoramiques du parc.

 

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Paramètres des cookies