Costa Maya et la côte caribéenne Sud

La côte caribéenne Sud ou, pour ainsi dire, la Costa Maya, est la dernière région en date à être touchée par le boom de la construction. Mais si vous recherchez une escapade paisible dans les Caraïbes mexicaines, c’est encore la meilleure destination.
Les intenses nuances de bleu et de turquoise qui caractérisent la Laguna de Bacalar lui ont valu le surnom de “lac aux sept couleurs” – une vision hypnotique qui comblera ceux venus ici pour rompre définitivement avec le quotidien. À l’est de Bacalar, dans les paisibles bourgades de pêcheurs de Mahahual et de Xcalak, vous pourrez vous prélasser sur la plage, admirer les oiseaux et plonger au large d’un littoral quasi intact.
Dans les terres, les vestiges de Dzibanché et de Kohunlich, peu fréquentés par les visiteurs, paraissent d’autant plus mystérieux que l’on ne voit pas sur ces sites les habituels minibus touristiques. Chetumal, capitale de l’État du Quintana Roo, constitue un point de chute idéal.  

À ne pas manquer

  1. Une plongée à Banco Chinchorro, le plus grand atoll corallien de l’hémisphère nord et son époustouflant cimetière de bateaux
  2. Une baignade rafraîchissante dans le Cenote Azul, profond de 90 m, suivie d’une séance de bronzage sur les rives du Laguna de Bacalar, l’un des plus beaux lacs qu’il vous sera donné de voir
  3. Une sortie snorkeling, pêche ou observation des oiseaux à Mahahual, ou un moment de détente sur la terrasse d’un bar ou d’un restaurant dans cette petite ville côtière décontractée
  4. Une échappée vers le village balnéaire retiré de Xcalak, idéal pour se prélasser sur la plage, plonger ou pêcher
  5. La visite des sites archéologiques reculés de Dzibanché et de Kohunlich, à l’ouest de Chetumal
Mis à jour le : 30 novembre 2014
Paramètres des cookies