Cuba

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Cuba
  4. Province de Villa Clara

Province de Villa Clara

Pourquoi y aller

Bien qu’Ernesto “Che” Guevara ne soit pas né à Villa Clara, n’y ait pas vécu et soit mort dans les lointaines montagnes de Bolivie, son nom reste associé à celui de cette province cubaine. Pourtant, l’histoire de Villa Clara a commencé bien avant son illustre bataille, et cette portion de territoire entre la Sierra del Escambray et les cayes du nord de Cuba, émaillée de champs de tabac dans la brume et de lacs sereins, présente bien d’autres attraits.
Important carrefour pour les voyageurs qui sillonnent le pays par voie terrestre, Santa Clara jouit d’une vie nocturne animée et de belles casas particulares. Non loin, le massif de l’Escambray offre de nombreux terrains d’aventure centrés autour de l’Embalse Hanabanilla. La ville de Remedios, doyenne de la région, émerge chaque année de sa somnolence à l’occasion des parrandas, célébrées à grand renfort de feux d’artifice. Au nord-est, sur la côte convoitée, l’activité balnéaire se concentre autour de l’archipel des Cayerías del Norte, la région cubaine qui connaît la plus forte expansion hôtelière. Cette activité touristique a jusqu’à présent réussi à cohabiter avec la réserve de biosphère voisine dans le respect de l’environnement. Au début du mois de septembre 2017, l’ouragan Irma a frappé durement cette province et provoqué de nombreux dégâts.

À ne pas manquer

  1. Un séjour royal en casa particular, une nuit trépidante au célèbre Club Mejunje et un hommage au monument à Ernesto Che Guevara de Santa Clara
  2. Les sentiers de randonnée et la solitude de l’Embalse Hanabanilla
  3. Les cafés en terrasse de Remedios, enclave coloniale préservée
  4. Caibarién, ville très attachante bien que délabrée, à l’écart des grands axes touristiques
  5. La douceur des plages du Cayo Santa María
Mis à jour le : 20 mai 2019

À voir à faire à Cuba

Santa Clara

  • Conjunto Escultórico Comandante Ernesto Che Guevara

    monument

    Véritable lieu de pèlerinage à 2 km à l’ouest du Parque Vidal (via Rafael Tristá, sur...

    Lire la suite
  • Iglesia de Nuestra Señora del Carmen

    église

    L’église la plus ancienne de la ville, à cinq rues au nord du Parque Vidal, date de 1748 (une tour...

    Lire la suite
  • Estatua Che y Niño

    monument

    Sans commune mesure avec le monument dédié au Che à l’autre bout de la ville, cette statue de...

    Lire la suite
  • Loma de Cápiro

    colline historique

    Deux rues à l’est de la Estatua Che y Niño, une rue à droite conduit au plus beau point de vue de...

    Lire la suite
  • Museo Provincial Abel Santamaría

    musée

    L’ancienne caserne où les soldats de Batista se rendirent à Che Guevara, le 1er janvier 1959, est...

    Lire la suite
  • Palacio Provincial

    édifice remarquable

    À l’est du Parque Vidal, le Palacio Provincial (1902), de style néoclassique, est immanquable, avec...

    Lire la suite
  • Catedral de las Santas Hermanas de Santa Clara de Asís

    cathédrale

    À trois rues à l’ouest du Parque Vidal, cette cathédrale, très controversée lors de sa...

    Lire la suite
  • La Casa de la Ciudad

    centre culturel

    Expositions d’art (dont un croquis original de Wifredo Lam), soirées danzón, un musée du cinéma et...

    Lire la suite
  • Parque Vidal

    place

    Cette sorte de véritable théâtre en plein air doit son nom au colonel Leoncio Vidal y Caro, héros de...

    Lire la suite
  • Monumento a la Toma del Tren Blindado

    monument

    C’est ici que, le 29 décembre 1958, 18 hommes en armes commandés par Che Guevara ont fait...

    Lire la suite
  • Fábrica de Tabacos Constantino Pérez Carrodegua

    fabrique de cigares

    La fabrique de Santa Clara, l’une des meilleures du pays, produit des Montecristos, des Partagás et...

    Lire la suite
  • Teatro la Caridad

    théâtre, édifice historique

    Ce sobre édifice à la façade néoclassique, construit en 1885 grâce à Marta Abreu, est considéré...

    Lire la suite
  • Museo de Artes Decorativas

    musée

    Pour la visite de ce palais du XVIIIe siècle transformé en musée des Arts décoratifs, prévoyez au...

    Lire la suite

Remedios

  • Parroquia de San Juan Bautista de Remedios

    église

    Ce bâtiment religieux est l’un des plus beaux et des plus intéressants de l’île. Si l’église...

    Lire la suite
  • Museo de las Parrandas Remedianas

    musée

    Découvrez ce musée récemment rénové, désormais installé à deux rues du Parque Martí, même si...

    Lire la suite
  • Iglesia de Nuestra Señora del Buen Viaje

    église

    Située sur le Parque Martí, cette église du XVIIIe siècle est en cours de restauration.

    Lire la suite
  • Museo de Música Alejandro García Caturla

    musée

    Entre les deux églises de la place principale, l’ancienne demeure d’Alejandro García Caturla, le...

    Lire la suite

Cayerías del Norte

  • Refugio de Fauna Cayo Santa María

    réserve naturelle

    Pour vous faire une idée de ce qu’était l’habitat naturel de Cayo Santa María, faites un tour...

    Lire la suite
  • Playa Las Gaviotas

    plage

    L’une des rares plages publiques de Cayo Santa María qui ne soit pas encore affiliée à un complexe...

    Lire la suite
  • San Pascual

    site historique

    De l’autre côté du Cayo Francés, à l’ouest de Cayo las Brujas, se trouve l’épave du San...

    Lire la suite

Caibarién

  • Museo de Agroindustria Azucarero Marcelo Salado

    musée

    Trois kilomètres après la statue de crabe, sur la route de Remedios, cette ancienne usine sucrière...

    Lire la suite
  • Statue de crabe

    monument

    Symbole de la ville, ce crustacé géant, de Florencio Gelabert Pérez (1904-1995), garde depuis 1983...

    Lire la suite
  • Museo Municipal María Escobar Laredo

    musée

    Même l’humble Caibarién a eu son âge d’or : vous en apprendrez davantage dans ce musée, qui...

    Lire la suite
Paramètres des cookies