Colombie

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Colombie
  4. La côte pacifique

La côte pacifique

Pourquoi y aller

Peu de destinations se révèlent aussi spectaculaires que la région pacifique colombienne. Ici, la forêt ne rencontre pas la mer : elle s’y jette. Du haut de promontoires couverts de forêt, les cascades se déversent sur de spectaculaires plages de sable gris. La forêt dense est clairsemée de piscines d’eau thermale et des villages indiens s’égrènent le long des berges de rivières sauvages. Les baleines et les dauphins s’ébattent si près des côtes que l’on peut les observer depuis un hamac ; et les majestueuses tortues de mer sont encore plus proches. Les resorts écologiques confortables abondent dans la région et l’on trouve des pensions bon marché dans les chaleureuses communautés d’origine africaine dont les habitants vivent de la pêche et de l’agriculture.
L’accès difficile et le manque d’infrastructures freinent les visiteurs, mais sans doute plus pour longtemps. Aussi, allez-y avant que les tour-opérateurs ne s’y installent.

Quand partir

buenaventura-cc

À ne pas manquer

  1. Les jardins tropicaux et les plages de sable gris de Guachalito, dans le charmant et discret secteur touristique du Chocó.
  2. Les baleines à bosse jouant avec leurs petits tout près de la côte au Parque Nacional Natural (PNN) Ensenada de Utría.
  3. Les vagues hautes de 2 m du Pacifique idéales pour le surf au large de la Playa Almejal, à El Valle, bordée d’une forêt spectaculaire.
  4. Des requins-marteaux par centaines, dans les eaux de l’île de Malpelo, le site de plongée le plus reculé de Colombie.
  5. Les piscines d’eau thermale au cœur de la jungle près de Jurubidá, une localité accueillante.
  6. Le Río Joví en pirogue monoxyle (creusée dans un tronc d’arbre) jusqu’à des cascades isolées.
  7. Une randonnée au départ de Bahía Solano jusqu’à des bassins enveloppés de forêt vierge.
Mis à jour le : 18 juin 2019

À voir à faire en Colombie

Chocó El Valle

  • Estación Septiembre

    réserve naturelle

    La Playa Cuevita, à 5 km au sud d’El Valle en longeant la côte, accueille à la fois la réserve...

    Lire la suite
  • Cascada del Tigre

    excursion

    Une difficile randonnée de 4 heures au nord d’El Valle, dans la forêt et le long du rivage, conduit...

    Lire la suite
  • Balmes

    observation des oiseaux

    Un guide spécialiste de l’ornithologie recommandé : il emmène les visiteurs découvrir des...

    Lire la suite

Chocó Nuquí

  • Playa Olímpica

    plage

    Juste au sud de l’embouchure du Río Nuquí, la Playa Olímpica, accidentée, s’étend à perte de...

    Lire la suite
  • Transporte Ecce Homo

    sorties en bateau

    Doté d’un bureau près du parc, Transporte Ecce Homo propose des sorties en bateau dans toute la...

    Lire la suite

Chocó Bahía Solano

À l’extrémité sud de la ville, près de la mer, un sentier envahi de végétation grimpe jusqu’à un petit sanctuaire dédié à la Vierge Marie, d’où l’on a une superbe vue.

Les circuits d’observation des grenouilles deviennent populaires dans les forêts des environs de Bahía Solano, un secteur également propice à l’observation des oiseaux, à la plongée et à la pêche.

Avec ses quelque 150 m de profondeur, Bahía Solano réserve une belle plongée. Le navire de guerre Sebastián de Belalcázar, qui a survécu à l’attaque de Pearl Harbor, a été coulé près de la Playa Huína pour créer un récif artificiel (Buqué Hundido). Les plongeurs en grotte pourront explorer celles donnant près du Cabo Marzo. La ville compte deux centres de plongée mais ils ne proposent pas toujours de sorties. Prévoyez environ 280 000 COP pour deux immersions.

La direction enthousiaste de la Posada del Mar(314-630-6723 ; posadadelmarbahiasolano@yahoo.es ; Barrio El Carmen) affiche des formules incluant plongées et hébergement ; près du pont, de l’autre côté de la rivière, Cabo Marzo(313-753-2880 ; blackmarlin19@hotmail.com ; Donde Elvis) propose des sorties similaires mais est moins bien organisé.

La côte pacifique de la Colombie est l’un des meilleurs endroits d’Amérique du Sud pour pêcher des marlins bleus et des pèlerins. Comptez environ 1 800 000 COP la journée pour 4 à 5 pêcheurs à la ligne. Vicente Gonzalez(320-694-5256 ; Carr. 4) est un marin recommandé.

  • Cascada Chocolatal

    cascade

    Près de l’extrémité sud de la ville, vous découvrirez cette cascade impressionnante qui se jette...

    Lire la suite
  • Salto del Aeropuerto

    cascade

    À quelques pas de l’aéroport, une impressionnante cascade se déverse dans un profond bassin d’eau...

    Lire la suite
  • Wildlife Pacific

    observation des baleines

    La croisière d’observation des baleines la plus complète de Bahía est menée par des biologistes...

    Lire la suite
Paramètres des cookies