Haida Gwaii

La magie de cet archipel de quelque 450 îles, à 80 km de la côte ouest, vaut largement les efforts nécessaires pour s’y rendre. Le parc national Gwaii Haanas, dans son tiers inférieur, constitue le point d’orgue de toute visite. Surnommé les Galápagos canadiennes, Haida Gwaii est réputé pour la diversité et la spécificité de sa faune et de sa flore. Le véritable joyau de ces îles reste cependant la culture haïda. Les Haïdas mènent un combat acharné pour protéger les dernières forêts pluviales, qui abritent d’imposants épicéas et cèdres. Ces îles peu peuplées constituent l’habitat naturel du pygargue à tête blanche et de l’ours, tandis qu’au large, les lions de mer, les baleines et les orques fréquentent leurs eaux.

Haida Heritage Centre

Le merveilleux et incontournable Heritage Centre, à Kay Llnagaay, expose la richesse de la culture des Haïdas.

Réserve de parc national Gwaii Haanas

Cet immense parc dédié à la culture haïda, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, englobe Moresby et quelque 137 îles plus petites au sud.
Le parc abrite, dans un cadre spectaculaire, des villages haïdas abandonnés, des sources thermales et certains des meilleurs sites pour pratiquer le kayak du continent.

Mis à jour le : 1 février 2021

À voir à faire au Canada

Queen Charlotte, Skidegate et Masset

Des mâts totémiques (gyaa’aang) émaillent l’archipel. L’un des plus récents et des plus impressionnants a été érigé en 2018 devant le nouvel hôpital de Haida Gwaii, à Queen Charlotte. Une fois le totem sculpté et érigé, les Haïdas exécutent une danse traditionnelle autour ; selon la tradition, cela fait de l’arbre un membre à part entière de la communauté.

Le tronçon de 110 km de la Yellowhead Highway (route 16) – sur le territoire de Haida Gwaii – part de Queen Charlotte pour rejoindre au nord Port Clements, via Skidegate et Tlell. Depuis le Km 0, à Masset, la Yellowhead Highway file jusqu’à Winnepeg, dans le Manitoba.

Port Clements abritait un étonnant épicéa de Sitka au feuillage doré (Golden Spruce), qui poussait sur les rives du lac Yakoun. L’arbre a malheureusement été abattu en 1997 par un bûcheron pris de folie. Sur le chemin de Masset, remarquez les stands, étals et cafés installés au bord de l’eau : ils font aussi le charme de l’île.

Au sud de Port Clements, arpentez le Golden Spruce Trail (30 min aller-retour), un sentier qui serpente à travers une forêt tapissée de mousse et parsemée de gigantesques cèdres rouges et d’épicéas de Sitka jusqu’à la rivière Yakoun. C’est sur l’autre rive que se dressait jadis le Golden Spruce. Pour rejoindre le départ du sentier, traversez Port Clements sur Bayview Drive avant de faire 3,5 km sur la route en gravier.

  • Naikoon Provincial Park

    parc

    Le nord-est de l’île Graham est en grande partie occupé par le superbe parc provincial de Naikoon,...

    Lire la suite
  • Dixon Entrance Maritime Museum

    musée

    Le musée, aménagé dans le bâtiment de l’ancien hôpital, retrace le passé de la communauté...

    Lire la suite
Paramètres des cookies