Charlevoix

Une journée dans la région de Charlevoix suffit à comprendre pourquoi peintres et écrivains en ont fait leur terre d’élection. À une heure de la ville de Québec, le long du fleuve Saint-Laurent, ce territoire de 6 000 km² déploie un paysage de montagnes tout en vallons et en courbes généreuses, dans une succession de villages parfois égayés de jolies plages.
La géographie peu banale de Charlevoix tient des plus belles légendes. Née de l’impact colossal d’une météorite géante survenu il y a 350 millions d’années, la région n’est rien de moins que l’un des plus grands cratères de la planète. La vocation touristique de Charlevoix s’est précisée avec l’arrivée des bateaux blancs à vapeur, qui drainèrent l’élite politique et financière fuyant la chaleur des grandes villes industrielles. Aujourd’hui encore, Charlevoix continue d’attirer un public choisi et compte de nombreux hôtels de luxe, galeries, antiquaires et boutiques d’artisanat.
La route 138, et surtout la route 362 relient, côté fleuve, Baie-Saint-Paul et La Malbaie. À l’intérieur des terres, de magnifiques parois rocheuses enserrent le parc national des Hautes-Gorges tandis que le parc national des Grands-Jardins déploie une taïga exceptionnelle à cette latitude. Une particularité qui a valu à Charlevoix d’être classée réserve mondiale de biosphère par l’Unesco en 1989.
Si vous prévoyez de vous rendre à Charlevoix en haute saison ou lors des fins de semaine chômées (Fête du Travail ou Action de Grâce), réservez bien à l’avance hébergement et sorties. La proximité avec Montréal et Québec est telle que les hôtels et restaurants sont très vite complets.

Quand partir

  • Fin juin-fin août Le meilleur moment pour profiter des activités de plein air et des galeries d’art.
  • Mi-septembre à mi-octobre Sentiers pédestres et week-ends dédiés aux splendides couleurs de l’automne.
  • Mi-décembre à fin mars Vallons enneigés, ciel d’un bleu profond et glace sur le Saint-Laurent. Ski à la station Le Massif.

À ne pas manquer

  1. Le charme de Saint-Joseph-de-la-Rive et de Port-au-Persil
  2. Les paysages du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
  3. Les pistes de ski de la station Le Massif à Petite-Rivière-Saint-François
  4. Les concerts du Domaine Forget à Saint-Irénée
  5. Le M.A.C. (musée d'Art contemporain) à Baie-Saint-Paul et le musée de Charlevoix à Pointe-au-Pic
  6. Le Centre d'interprétation et d’observation des baleines de Pointe-Noire à Baie-Sainte-Catherine
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire au Québec

  • La Maison de René Richard

    galerie d’art et musee

    Parmi les innombrables musées et galeries d’art concentrées rues Saint-Jean-Baptiste, Sainte-Anne et...

    Lire la suite
  • Espace muséal Petites Franciscaines de Marie

    musée franciscain

    Réparti entre la maison patrimoniale de l’Hospice Sainte-Anne, la Maison mère des religieuses...

    Lire la suite
  • Habitat 07

    architecture durable

    En suivant la rue Sainte-Anne jusqu’au joli quai de Baie-Saint-Paul, vous apercevrez l’imposant...

    Lire la suite
  • Musée maritime de Charlevoix

    musée

    Attenant à la marina, cet ex-chantier naval de Saint-Joseph-de-la-Rive retrace l’histoire de la...

    Lire la suite
  • Papeterie Saint-Gilles

    économusée

    En face du Musée maritime, cette papeterie fabrique de façon traditionnelle des feuilles de papier de...

    Lire la suite
  • Musée d’Art contemporain de Baie-Saint-Paul (M.A.C.)

    musée

    Ce petit musée présente des expositions consacrées à toutes les formes d’art modernes et...

    Lire la suite
Paramètres des cookies