1. Accueil
  2. Magazine
  3. Tour du monde
  4. Tour du monde : quelques conseils pour assurer sa sécurité
Tour du monde

Tour du monde : quelques conseils pour assurer sa sécurité

Mis à jour le : 6 décembre 2016

Carte

Il ne faut pas se leurrer : en voyage, toutes sortes de désagréments peuvent survenir. Malgré tout, il est possible de s’y préparer et de les prévenir dans de nombreux cas. Voici quelques règles de base et conseils pour votre tour du monde.

S’informer

  • Rencontrer des gens du coin, se faire conseiller par eux quant à la sécurité des environs et aux risques réels.
  • Avoir plusieurs contacts sur place pour pouvoir appeler quelqu’un en cas de problème.
  • Connaître les numéros d’urgence, notamment si vous avez un téléphone mobile.
  • Prendre le temps de planifier les situations et les trajets d’aller et de retour (numéro de taxi, voie conseillée par vos amis locaux, trajets alternatifs), surtout si l’on se déplace la nuit.
  • Choisir soigneusement son hébergement (spontané, organisé ou autre).

Éviter les situations à risque

  • Éviter les endroits isolés, comme les ruelles trop tranquilles ou mal éclairées, les parkings isolés ou autres endroits douteux, surtout après le coucher du soleil.
  • De nuit, marcher dans la lumière (quitte à marcher dans la rue), face au trafic routier et en demeurant à la vue des autres passants si possible.
  • Éviter de sortir ou de rentrer seul, tant à pied qu’en transport public ou en taxi.
  • Aborder d’autres passants afin de marcher en leur compagnie.
  • Éviter de passer près de véhicules immobiles dont le moteur tourne.
  • Éviter de consommer de l’alcool ou des drogues : ils rendent vulnérable et ralentissent les réactions.
  • Garder toujours un œil sur sa boisson (alcoolisée ou non) et sa nourriture.
  • Éviter de retirer de l’argent au distributeur le soir lorsque vous êtes seul.
  • Ne pas monter dans une voiture qui vous sollicite ou faire de l’auto-stop par dépit ou par fatigue.
  • Garder une main libre en tout temps.
  • Lors d’un départ en auto-stop ou en transports en commun, partir tôt en journée pour éviter de se trouver en panne de transport la nuit.
  • À l’hôtel, n’ouvrir la porte que si l’on attend quelqu’un ou si c’est absolument nécessaire.
  • Informer ses proches ou son hôte de ses destinations, s’il y a lieu, ou tenir un calendrier, en vue de faciliter les recherches en cas de disparition.
  • Prendre le temps de sélectionner son hébergement (chez l’habitant, organisé ou non) et être prêt à le quitter si l’on s’y sent mal à l’aise.

Dans les transports

  • Avoir sa monnaie ou son ticket prêt pour éviter de sortir son portefeuille en public.
  • Ne pas hésiter à aborder les gens, peut-être connaissent-ils l’endroit où vous allez et peuvent-ils vous aider ou vous conseiller sur les moyens de vous y rendre.
  • Dans le bus, la nuit, s’asseoir le plus près possible du conducteur.
  • Appeler pour solliciter les services d’un taxi et s’assurer que c’est bien celui-là que l’on prend.
  • S’asseoir à l’arrière du taxi et éviter de donner des détails personnels au chauffeur.
  • Descendre du taxi dans un endroit familier ou passant si le chauffeur vous met mal à l’aise.
  • Dans les trains et les bus interurbains, garder son sac d’effets personnels le plus près possible de soi, et non dans le compartiment au-dessus des sièges.
  • Ne pas hésiter à utiliser une corde ou une sangle pour attacher son bagage à soi-même.
  • Ne pas sortir de la voiture si un autre véhicule vous heurte. Les voleurs simulent parfois un accident pour voler la voiture ou dévaliser ses occupants. Rester où vous êtes en attendant la police.

Éviter le vol

Les voyageurs expérimentés ont chacun leurs astuces pour éviter de perdre ou de se faire voler leurs documents de première importance : argent, cartes bancaires, passeport et autres papiers d’identité. Tous les conseils du monde ne vous seront pas utiles si vous n’en faites pas l’expérience vous-même. 
Bien sûr, moins vous transportez de matériel, moins vous risquez d’être ciblé par les voleurs. Un gros sac à dos vous étiquette forcément comme voyageur et augmente vos chances d’être ciblé. Le but est donc d’arriver à se fondre dans l’environnement en gommant tout élément pouvant rappeler que vous êtes un touriste
Plus une chose est importante et moins elle devrait être accessible aux voleurs. Cela signifie qu’elle doit soit être cachée très loin dans vos bagages (fond du sac de couchage ou de votre sac à dos principal si vous ne vous en séparez jamais) ou très près du corps, sous vos vêtements. Plus la cachette est près du corps et moins il y a de chances que l’on vous vole sans que vous vous en rendiez compte.
Rappelons toutefois qu’il est inutile et même dangereux de vivre dans la peur. Très peu de vrais criminels se trouveront sur votre chemin. À vrai dire, l’expérience suggère que les crimes ciblant les touristes ont pour la grande majorité lieu dans des circonstances précises et prévisibles. En gardant votre calme et en étant attentif aux circonstances, vous conserverez vos énergies afin de mieux contourner les stratégies déployées contre les touristes.
Lire aussi : 
Comment organiser un tour du monde ?
Conseils pour voyager et travailler autour du monde
Tour du monde : gérer son argent en voyage


Paramètres des cookies