1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cuisine
  4. Que manger à New York ?
Cuisine

Que manger à New York ?

Mis à jour le : 8 décembre 2016

Carte

Avec plus de 20 000 restaurants, New York affiche un choix vertigineux quand il s’agit de passer à table. Des innombrables cuisines du monde raffinées jusqu’aux mets typiquement new-yorkais, l’offre culinaire de la ville est infinie et dévorante.

Cuisine : les spécialités new yorkaises

S’il existe une cuisine californienne, ou du Sud, voire du Sud-Ouest américain, il est difficile de parler d’une cuisine new-yorkaise. Faites l’expérience et demandez que l’on vous recommande un endroit où manger new-yorkais : vous finirez devant un hot-dog, un festin d’Inde du Sud ou encore ou un menu dégustation à 220 $ (7 plats) au Daniel, un restaurant français de l’Upper East Side.
La cuisine est ici aussi cosmopolite que la population, et en perpétuelle évolution.
Cela dit, quand on insiste en s’enquérant des spécialités locales, les gens pensent aux plats arrivés d’Europe avec les premiers immigrants. Pizzas et bagels, introduits respectivement par les Italiens et les juifs d’Europe de l’Est, sont devenus des plats typiques de New York, tout comme les egg creams, les cheesecakes et les hot-dogs, pour n’en citer que quelques-uns.

Cuisine du monde à new york

En la matière, le choix à New York est étourdissant. Préparez-vous à plonger vos baguettes dans d’authentiques spécialités cantonaises ou coréennes, à manger un plat éthiopien au moyen de morceaux de pain injera, à ouvrir un homard en deux à mains nues, à partir en quête de mezze turcs, de tapas espagnoles ou de tortas mexicaines, le tout accompagné d’un verre de raki, de xérès ou de mezcal selon les cas.
N’oubliez pas que si nombre de touristes se jettent sur Little Italy et le Curry Row, à Manhattan, l’authenticité est au rendez-vous dans les boroughs extérieurs, où les vagues les plus récentes d’immigrants se sont installées, et s’installent encore.

De la ferme urbaine à la table à new york

Après avoir cultivé l’art du fast, New York redécouvre progressivement les vertus du slow food.
Ces dernières années, un nombre croissant de toits, de cours et de jardins collectifs ont été transformés en fermes urbaines, donnant à la plus bétonnée des villes américaines des allures d’improbable grenier alimentaire.
Ainsi, vous pouvez désormais trouver des tomates bio au-dessus d’une épicerie fine de l’Upper East Side, ou des ruches sur le toit d’un immeuble de l’East Village. Pourtant, l’incontestable impératrice des lieux reste la Brooklyn Grange (brooklyngrangefarm.com), qui occupe deux toits de Long Island City et des Brooklyn Navy Yards. D’une superficie de plus d’ 1 ha (ce qui en fait a priori la plus grande du genre dans le monde), cette ferme biologique cultive toutes sortes de denrées, dont des carottes, des haricots et quelque 40 variétés de tomates. Parmi ses collaborateurs figurent quelques hauts lieux gastronomiques comme Marlow & Sons, à Brooklyn, dont les menus revendiquent fièrement les excellents produits maison.

Marché à new york

Les rues bétonnées de New York ne doivent pas vous berner : les marchés y fleurissent sous de multiples formes et tailles. En haut de la liste, le Chelsea Market, plein à craquer de produits gastronomiques de toutes sortes aussi bien dans ses boutiques (pour composer son pique-nique) que dans ses stands de restauration (pour manger sur place).
Nombre de quartiers ont leur propre marché fermier. Ouvert 4 jours par semaine toute l’année, l’Union Square Greenmarket Farmers Market est un des plus importants. Le site Grow NYC (www.grownyc.org) recense la cinquantaine de marchés de la ville.
Le meilleur marché pour manger sur le pouce est le Brooklyn Flea avec ses dizaines de stands. En été, sa section exclusivement culinaire, le Smorgasburg (www.smorgasburg.com), vaut le déplacement.
Les marchés-épiceries haut de gamme comme Eataly ou Whole Foods sont très prisés aussi.

Les Food Trucks à new york

Oubliez les stands à bagels et à hot-dogs. Aujourd’hui, une nouvelle génération de marchands ambulants propose des mets haut de gamme et une cuisine “fusion”.
Des camionnettes empruntent différents itinéraires et s’installent dans certaines zones comme les environs d’Union Sq, de Midtown et du Financial District.
Pour localiser un marchand, suivez leurs pérégrinations sur Internet ou Twitter.
En voici une sélection :


 
Vizeat