1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Grèce : à la découverte de l'île Eubée et des Sporades
Idées de voyage

Grèce : à la découverte de l'île Eubée et des Sporades

Mis à jour le : 31 juillet 2018

Carte

L'Eubée et les quatre îles des Sporades demeurent largement ignorées des foules. Deuxième île de Grèce par la taille, l'Eubée semble pourtant comme cachée en pleine lumière. A l'écart de l'agitation urbaine, petites exploitations agricoles et vignobles, monastères, baies secrètes et plages ponctuent les paysages de cette grande île à l'environnement préservé. On vous donne 8 bonnes raisons de partir à sa découverte et de passer voir les splendides Sporades, en Grèce. 

1. Une randonnée à travers les verdoyantes gorges de Dimosari, au sud de l'Eubée

Ce joli sentier bien entretenu de 10 km se parcourt en 4 heures (baignade comprise). Il débute dans le village de Petrokanalo, à 950 m d'altitude, et descend par le village de Lenosei jusqu'à la mer. Une grande partie de cette marche magnifique suit un chemin pavé, passant par des criques ombragées, de petites mares, des fougères géantes et des forêts, avant d'arriver à la plage de sable et de galets de Kallianos. 

2. Les dauphins du parc marin d'Alonissos

Dans un pays qui ne se distingue que par une vision à long terme des enjeux écologiques, le parc national marin d'Alonissos - le plus grand parc marin d'Europe - est une innovation heureuse. Il fut créé en 1992 avec, pour objectif premier, la protection du phoque moine de Méditerranée et de plusieurs oiseaux marins rares. L'été, les bateaux disposant d'autorisations effectuent des excursions dans le parc au départ d'Alonissos et de Skopélos. Vous ne verrez sans doute pas le timide phoque moine, mais vous apercevrez probablement des dauphins. Achetez des billets dans les agences du front de mer. 

adobestock_164697913.jpeg

Aller voir le parc marin d'Alonissos

3.  Une balade à Skopélos 

Skopélos est une île superbe couverte de pins, de vignobles, d'oliviers, de pruniers et d'amandiers, dont les fruits agrémentent les spécialités locales. Comme l'île voisine de Skiathos, les hautes falaises de la côte nord-ouest sont exposées, à la différence de la côte sud-est, plus abritée et dotée de plusieurs plages de sable et de galets. On y trouve deux villages : l'agréable port principal de Skopélos (Hora) sur la côte est, et le village de Glossa, au nord-ouest, à 2 km de Loutraki, le second port de l'île. 

adobestock_85724178.jpeg

Le Cap d'Amarandos, sur l'île de Skopelos

4. Skyros

Plus grande île des Sporades, Skyros se divise en deux parties distinces : au nord, de petites baies, des terres cultivées et des pinèdes ; au sud, des collines arides et une côte rocheuse. Dans la mythologie grecque, Skyros servit de cachette au jeune Achille qui aurait plus tard rejoint Troie sur un cheval de Skyros. On aperçoit encore ces petits chevaux sauvages menacés d'extinction à travers l'île. Aujourd'hui, l'île possède une atmosphère branchée tout en restant hors des sentiers battus. Skyros est également appréciée des ornithologues tentant d'apercevoir la fine silhouette du faucon d'Eleonore, qui migre depuis l'île jusqu'à Madagascar. La ville de Skyros, perchée sur un piton rocheux, et une base tranquille et dépourvue de voitures. 

adobestock_163728111.jpeg

Vue de Chora, la capitale de Skyros

5. Un bain dans les eaux themarles de Loutra Edipsou, sur l'Eubée

Cette station thermale, la plus visitée dans le nord de l'Eubée, est réputée depuis l'Antiquité pour ses eaux sulfureuses thérapeutiques, dont d'éminentes personnalités, tels Aristote, Plutarque ou Strabon chantèrent les louanges. Aujourd'hui, la ville accueille les centres d'hydrokinésithérapie les plus en pointe en Grèce, et plusieurs hôtels possèdent leurs propres installations modernes. La plage municipale (Paralia Loutron) permet de se baigner toute l'année grâce aux sources chaudes qui s'y déversent. 

adobestock_31975479.jpeg

Prendre un bain dans les eaux themarles de Loutra Edipsou

6. Randonnée au mont Ohio

De Myli, une randonnée de 4 heures mène au sommet (1398 m), on peut passer la nuit dans un refuge à 1 000 m pour arriver avec le soleil. En plus de la prodigieuse vue qu'il offre sur la mer Egée, le site vous permet de découvrir une étonnante construction mégalithique du nom de drakospita. Au nombre d'une vingtaine, elles sont appelées "maisons du dragon" en raison de la taille des blocs rocheux qui les composent, assemblées sans mortier. 

7. Les plages de Skiathos

L'île compte 65 plages, toutes desservies sur la côte sud grâce aux 26 arrêts (numérotés) des bus qui la sillonnent, autout de points d'accès à la mer. La première longue étendue de sable qui mérite une halte est la plage de Vromolimnos, large et bordée de pins. La route continue ensuite jusqu'à la plage de Koukounariès, 1.2 km de sable blanc niché entre une pinède et une petite lagune - elle est prise d'assaut en été. A l'ouest, Big Banana doit son nom à sa jolie courbe de sable blanc ourlée de bars de plage. Un demi-kilomètre plus au nord, l'arc étroit de la plage d'Agia Eleni attire les véli-planchistes. Un sentier sous les pins mène à pied jusqu'à la plage de Mandraki, ourlée de sable doux et dotée d'une bonne taverne. On vous laisse trouver par vous-même les autres plages...

adobestock_94770445.jpeg

Poser sa serviette sur la plage d'Agia Eleni

8. Paléa Alonissos

Lieu enchanteur, Paléa Alonissos, ou Alonissos (Hora), réserve des panoramas superbes au gré de ses ruelles sinueuses, ponctuées d'escaliers. Un chemin muletier de 2 km part du village pour rejoindre la plage de Mikros Mourtias, tandis qu'à la sortie du village un autre sentier descend jusqu'à la magnifique plage de galets de Megalos Mourtias, bordée d'un bar et d'une poignée de petits restaurants. 


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Athènes et les îles grecques

Paramètres des cookies