1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Dix rencontres animales pas banales
Sports et activités

Dix rencontres animales pas banales

Mis à jour le : 2 mai 2018

Carte

Confiez Médor à votre voisine et partez à la rencontre d'animaux sauvages pour des câlins moins domestiques.

1. Saluer les marmottes du lac Lauvitel, Isère (France)

Situé au cœur du parc national des Écrins, le lac Lauvitel, aux eaux turquoise, tranche avec les pentes sombres et rocheuses qui l'entourent. Au départ du hameau de La Danchère, près du Bourg-d'Oisans, il vous faudra 1 heure 30 de marche facile pour atteindre le lac, situé à 1 530 m d'altitude. Protégé par un statut de réserve intégrale, le site est un paradis pour les animaux, dont les marmottes, qui établissent leurs terriers sous les gros blocs de granit des rives, et profitent de la forte fréquentation estivale pour glaner quelques restes de pique-nique.
>>> Attention, malgré la tentation, ne donnez pas à manger aux marmottes, cela perturbe leur régime alimentaire. Prenez bien soin de ne rien laisser derrière vous.

adobestock_117851217.jpeg

Saluer les marmottes

2. Jouer les nurses pour pandas près de Xi'an (Chine)

Ces adorables mascottes noir et blanc sont une espèce en danger, mais vous pouvez les aider (et faire ami-ami par la même occasion) en participant à un programme d'écovolontariat en Chine, à Lou Guan Tai, à 1 heure 30 de route de Xi'an (siège de la fameuse armée de terre cuite). Pour avoir la chance de fréquenter les pandas géants et de regarder, attendri, ces gros ursidés doux et dociles engloutir leurs bambous, il vous faudra les nourrir vous-même et nettoyer leur habitat : leur confort est un facteur essentiel à la reproduction. Quant à vous, les succulents raviolis chinois et la culture locale assureront votre propre bien-être.
>>> Le Centre de sauvetage des animaux sauvages de Lou Guan Tai accueille des bénévoles, mais pas de visiteurs : programmes de volontariat ici.

3. Nager avec les dauphins sur la Riviera Maya (Mexique)

Étonnant, intelligent, joueur, le dauphin est tout cela, et bien plus encore. On le découvre aussi délicat, quand on l'enlace. Dans plusieurs delphinariums de la belle Riviera Maya, dans le Yucatán, vous pourrez jouer et nager librement (mais encadré par des spécialistes) avec les petits frères de Flipper, et même exécuter quelques acrobaties aquatiques. Les dauphins vous laissent vous agripper à leur dorsale et vous envoient même, gentiment, valser dans les airs d'un coup de bec.
>>> Privilégiez les delphinariums bien entretenus, où le personnel est expérimenté et les animaux bien traités. Les meilleurs, dont fait partie Dolphinaris Park, interdisent bijoux et crèmes solaires dans le bassin.

adobestock_80828240.jpeg

Nager avec des dauphins

4. Se reconnaître dans le chimpanzé (Tanzanie)

L'illustre primatologue Jane Goodall et ses chroniques fascinantes sur les comportements des chimpanzés ont rendu célèbre le parc national de Gombe Stream en Tanzanie. À voir les singes, dans leur habitat naturel, se toiletter mutuellement et utiliser des outils pour dénicher leur nourriture, on ne peut que se rendre à l'évidence : ces créatures sont nos cousins. Même si le temps passé chaque jour auprès des animaux est limité, voilà une expérience qui vous change un homme.
>>> Plusieurs prestataires proposent des safaris d’observation des chimpanzés à Gombe. La meilleure période s’étend de juin à octobre. 

5. Filer en traîneau à chiens en Laponie (Suède)

Le traîneau tiré par de majestueux huskys est le moyen de transport traditionnel utilisé par les Sames, peule de Laponie, pour traverser les étendues immaculées et les lacs gelés de la taïga suédoise, là où il est si aisé de confondre montagnes de glace et sapins ensevelis sous la neige. En séjournant parmi cette population d'éleveurs de rennes, vous découvrirez leur mode de vie et rencontrerez des meutes d'adorables chiens aux yeux bleus. Et pour peu que vous veniez entre décembre et février, quand les jours sont les plus courts, vous aurez peut-être la chance d'admirer des aurores boréales.
>>> Un avant-goût de la magie de la Laponie suédoise ici.

6. Plonger dans la fosse aux requins (Île Maurice)

Une barrière de corail enserrant l'île, des eaux cristallines, des températures clémentes, une faune abondante et un relief sous-marin taillé à l'emporte-pièce : l'île Maurice a de quoi séduire. Prêt pour des sensations fortes ? Laissez-vous propulser par la houle et le courant dans la Fosse aux Requins, agrippez-vous fermement aux rochers du fond, et là, découvrez un spectacle surnaturel : de magnifiques requins à queue noire qui tournoient à quelques mètres de votre masque, attirés par des eaux très oxygénées.
>>> Magique ! Mais une bonne expérience est requise.

adobestock_35400144.jpeg

Plonger dans la fosse aux requins

7. Partir en « safari aux serpents » (Kenya)

Sillonner les étendues sauvages du Kenya à la recherche des reptiles parmi les plus dangereux d'Afrique ne vous tétanise pas ? Au contraire, cette perspective vous galvanise ? À vous les parcs nationaux et la jungle, en compagnie d'un herpétologiste expert qui fera les présentations : cobras, vipères, pythons et autres formidables serpents n'auront plus de secrets pour vous. Pour autant, impossible de ressortir blasé de l'expérience : le dernier jour encore, la vue d'un imposant mamba vert s'enroulant autour d'un arbre vous donnera la chair de poule.
>>> Bio-Ken Snake Farm propose des “safaris aux serpents” de 3 ou 12 jours, comprenant le transport, les repas et l’hébergement, dans le parc national de Tsavo East et ses environs.

8. Rendre un éléphant à la vie sauvage (Thaïlande)

Il y a mieux que jouer les cornacs : soigner un éléphant rescapé des cruautés d'un cirque. Pour cela, il faut lui rendre visite tous les jours, ni dans un zoo ni dans un hôpital pour pachydermes, mais dans la jungle, auprès de ses compagnons les singes et les oiseaux tropicaux. Ah, c'est sûr, une fois que vous aurez plongé votre regard dans les yeux noirs d'un éléphant d'Asie, les adieux seront déchirants, mais quelle joie de le savoir prêt à retrouver la vie sauvage ! Sur place, vous nouerez aussi des liens avec la population locale, notamment grâce à des échanges linguistiques.
>>> Global Vision International propose des stages payants ou sur bourse.

adobestock_184250670.jpeg

Prendre soin d'un éléphant dans la jungle

9. Jouer à cache-cache avec les cachalots à Kaikoura (Nouvelle-Zélande)

Vous êtes sur un catamaran. D'un côté, la terre et de hautes montagnes aux cimes enneigées ; de l'autre, le ciel et l'océan, bref, l'azur à perte de vue. Au-dessus de vous planent des oiseaux marins. Tout à coup, au loin, la surface de l'eau s'agite, comme bouillonnante : la tête massive et carrée d'un cachalot surgit de l'onde, puis, tel un geyser océanique, le corps tout entier, et enfin l'animal repart vers les profondeurs, sa gigantesque queue en Y disparaissant en dernier. Le numéro se reproduira plusieurs fois, vous laissant émerveillé (et très impressionné).
>>> Kaikoura se situe à environ 2 heures 30 de route (180 km) au nord de Christchurch et compte plusieurs prestataires proposant des croisières d’observation des cétacés.

10. À dos de chameau sur la route de la soie au Xinjiang (Chine)

Fier comme Artaban sur votre chameau, les rênes tenues fermement, vous dominez le paysage, et pas n'importe lequel : les dunes couleur de paille du désert de Taklimakan. Le vent sèche immédiatement votre transpiration et emporte le tintement chantant des grelots des animaux. Pendant des millénaires, le vaisseau du désert a relié la Chine, la péninsule Arabique et l'Europe sur la fameuse route de la Soie, transportant le précieux tissu, mais aussi des épices, des savoirs, des croyances et la terrible peste bubonique. Aujourd'hui, à raison de quelques heures de chevauchée par jour, il vous fait découvrir les déserts chinois et leurs sites fabuleux.
>>> Vous trouverez des circuits à dos de chameau sur la route de la Soie depuis Kachgar ou Khotan, deux cités du Xinjiang. Expéditions de 6 jours à 3 semaines.


Guide de voyage

Une sélection d’expériences de voyage chargées en adrénaline pour partir à l’aventure
 

Paramètres des cookies