1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Comment organiser un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille à l’étranger ?
Astuces voyage

Comment organiser un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille à l’étranger ?

Texte par

Emma Sparks (traduit de l'anglais par Virginie Bordeaux)

Mis à jour le : 15 janvier 2020

Carte

L’organisation d’un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille pourrait paraître aisée par rapport à celle d’un mariage, mais les témoins ont beaucoup de logistique à assurer, surtout si vous décidez de conduire les festivités – et un groupe plein d’attentes – dans un autre pays. Assurez-vous que le ou la future(e) marié(e) passe un séjour mémorable et évitez les écueils les plus courants en suivant ces quelques conseils.

1. Surprise ou non ? Ne prenez pas la question à la légère

Certains futurs mariés veulent contrôler tous les détails, d’autres apprécieront de décliner toute responsabilité. Si vous organisez un voyage à l’étranger à l’insu de la vedette des festivités, il vous faudra comploter avec son conjoint ou sa famille pour vérifier que son passeport est en cours de validité, son assurance à jour et ses bagages adaptés au programme. Tenir le secret peut constituer une charge supplémentaire – il y a toujours un risque que quelqu’un fasse une gaffe – mais si l’homme ou la femme du moment adore les surprises (et les voyages !), vous gagnerez un maximum de points dans son cœur.

2. Considérez avec attention la liste des participants

Plus le groupe sera petit, plus le séjour sera facile à planifier ; cependant, à moins que vous n’organisiez votre propre fête, le nombre de participants ne dépendra pas de vous. Que les invitations se limitent à un cercle d’amis très proches ou que la liste regroupe un ensemble hétérogène de cousins éloignés, d’amis de la famille et de collègues, il vous incombera de confirmer le nombre de participants, d’établir un itinéraire adapté et d’amener tout le monde d’un point A à un point B. Si vous ne connaissez pas encore les invités, consultez le ou la futur(e) marié(e) pour mieux comprendre les personnalités auxquelles vous aurez affaire. Enfin, ne négligez pas l’âge des participants : si des membres de la génération supérieure (notamment les futurs beaux-parents) sont de la partie, ils n’auront peut-être pas envie de faire certaines activités – et idéalement, le programme doit en tenir compte.

bachelor_party.jpg

Pour réunir un groupe, fixez une date le plus tôt possible

3. Planifiez le séjour bien à l’avance

Coordonner les agendas d’un groupe peut être un cauchemar, surtout si vous devez voyager au printemps ou en été (pendant la “saison des mariages”). Mieux vaut donc fixer une date autant à l’avance que possible. Trouvez le meilleur moment à l’aide d’une application de planification, par exemple Doodle, puis dites à tout le monde de bien noter les dates pour éviter d’y prévoir autre chose. Vous pourrez ainsi profiter également de prix avantageux et d’un meilleur choix d’hébergements grâce à des réservations anticipées.

4. Ne négligez pas les finances

Il est essentiel d’aborder franchement les questions d’argent dès que possible. Le coût d’un voyage à l’étranger pour un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille est le principal frein pour la plupart des gens, il y a donc des chances que vous ayez des désistements. Fouillez sur Internet ou passez par une agence de voyage pour trouver les meilleures offres de groupe, et intégrez des activités gratuites et des extras en option dans le programme.
Pour éviter les annulations de dernière minute, fournissez à tous les invités un budget prévisionnel réaliste et exhaustif – mieux vaut surestimer les dépenses que les prendre de court avec des frais supplémentaires a posteriori. Demander aux participants de payer 250 euros de plus une fois qu’ils ont réglé un hôtel et un vol aller-retour, c’est s’assurer de fortes tensions.

girls_drinking.jpg

La communication est essentielle pour un enterrement de vie de jeune fille réussi

5. Mettez l’accent sur la communication

La manière dont vous partagez des informations avec le groupe peut faire le succès ou causer l’échec d’un voyage. Distribuer au compte-gouttes des détails non confirmés ou bombarder les gens avec des choix risque de générer des échanges à rallonge (pour lesquels personne n’a assez de temps) et de la frustration. Si vous avez besoin d’aide, demandez conseil à un autre membre du groupe qui a déjà fait ce genre de voyage pour prendre des décisions et n’envoyez à tout le monde que des messages contenant des informations claires et des mises à jour importantes. Rappelez toutefois régulièrement les éléments essentiels – heure de départ, horaires des vols, itinéraire – pour éviter les oublis !

6. Choisissez bien l’hébergement

Si vous êtes partis pour être à l’extérieur du matin au soir (voire jusqu’à l’aube), l’hébergement vous semblera peut-être une préoccupation secondaire, mais ne réservez pas l’auberge de jeunesse la moins chère que vous pourrez trouver sans examiner les autres options. La location de maison ou d’appartement est souvent bien plus haut de gamme et étonnamment avantageuse, et même les participants les plus décontractés apprécieront une salle de bains propre et un lit confortable. Si votre programme est plus tranquille, un logement agréable peut accueillir une soirée cinéma, une séance bien-être ou un petit striptease...! 
“Ma témoin avait prévu une matinée de stand-up paddle à Majorque, mais lorsqu’il s’est mis à pleuvoir, j’étais bien contente que nous séjournions dans une villa, où nous avons pu appliquer le plan B : goûter et séance de massages.” – Jess, dont le mariage dans les Baléares s’est finalement déroulé sous un grand soleil.

surfing_in_sydney.jpg

Une grosse activité par jour est idéale

7. Ne surchargez pas l’agenda

Il est compliqué d’élaborer un itinéraire qui convient à un groupe hétérogène, et une erreur courante est de trop charger le programme. En règle générale, il est préférable de se limiter à une grosse activité par jour (par exemple un circuit à vélo ou une séance de spa), un repas principal et les animations de la soirée. Prévoyez de la marge entre chaque activité – pour se reposer, se rafraîchir et autres nécessités – et quelques idées de sorties improvisées en réserve. Même si vous allez dans un lieu réputé pour son ensoleillement, envisagez toujours une solution de repli en cas de mauvais temps.
“Les enterrements de vie de jeune fille sont parfois trop chargés. Le dernier auquel j’ai participé, à Amsterdam, comprenait une longue journée de visites suivie d’un cours de danse, avant le dîner et une sortie en discothèque. Nous n’avions qu’une demi-heure à 10 pour toutes nous préparer. C’était infaisable.” – Beth, participante échaudée.

8. Alliez détente et culture

Vous pourrez vous adonner à une nuit de débauche à peu près n’importe où – veillez donc à intégrer un peu de culture locale dans votre séjour. Nous ne parlons pas d’une matinée dégrisante au musée (sauf si cela vous plaît), mais pourquoi pas une dégustation de breuvages locaux, un cours de cuisine ou une promenade avec un guide pour voir les principaux sites ? Ces activités vous aideront en outre à renforcer la cohésion du groupe et à prendre vos repères avant que les facéties du soir ne commencent.

lake_bled_in_slovenia.jpg

Avant tout, amusez-vous !

9. Des animations pour rythmer le séjour

La plupart des jeux festifs sont faisables quel que soit le lieu, alors pourquoi ne pas essayer quelque chose de différent ? Proposez un défi local, composé d’une série de missions que les participants tenteront de terminer en premier pour gagner. Par exemple, à Londres, la liste peut comprendre : manger un fish and chips, voir Big Ben, boire une pinte dans un pub et prendre un selfie aux côtés d'un garde de Buckingham... Les références culturelles légères doivent être votre guide.  Les agences organisant des séjours d’enterrement de vie de garçon ou de jeune fille dans des villes proposent souvent des chasses au trésor avec GPS si vous préférez une formule clés en main pour assurer l’ambiance.
Vous souhaitez offrir au ou à la futur(e) marié(e) un souvenir de ce temps fort avant le grand saut ? Demandez à chaque invité de prendre des photos pendant le séjour et de les télécharger dans un dossier partagé. Tout le monde pourra ensuite les regarder avec le sourire – ou des frissons de regret ! – et vous pourrez créer un album-souvenir que vous donnerez à votre meilleur(e) ami(e) le jour de son mariage.

 



Guide de voyage

Le livre parfait pour inspirer ceux qui aiment avoir une vie bien remplie

Paramètres des cookies