-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Bourgogne : faire le plein d’oxygène dans le Morvan
France

Réalisé en partenariat avec :

Bourgogne : faire le plein d’oxygène dans le Morvan

Mis à jour le : 19 novembre 2021

Carte

À l’écart des grandes routes, et encore méconnu, le Morvan, “montagne noire” selon l’étymologie celtique, est un pays d’eau et de forêts, qui plaît aux Robinsons ! Le Parc naturel régional du Morvan, situé pour moitié dans la Nièvre, se charge d’ailleurs de conserver cette région dans toute sa singularité.

Culminant à quelque 900 m, ce massif granitique est certes bien arrosé par les pluies, et se couvre même de neige en hiver. Mais ces aléas climatiques ont leur point positif : des rivières jaillissantes qui se prêtent aux descentes en eaux vives et aux balades en canoë, et des versants boisés, couverts de résineux et de feuillus, qui attirent les randonneurs et tous les amoureux des beaux espaces naturels. Le GR®13 relie dans la Nièvre les rives du lac des Settons au site de Bibracte, et le GR® de Pays nommé “Tour du Morvan” vous emmène d’un lac à l’autre (le Morvan en compte six en tout) dans une boucle assez difficile.
Il est plaisant de suivre l’itinéraire allant du lac des Settons au mont Beuvray via le maquis Bernard et le site de la bataille de la Verrerie, en pleine forêt, ou encore les sources de l’Yonne, dans la forêt de La Gravelle. Un topoguide de la FFRP est consacré à ce GR®.
 

1. Se détendre au bord du lac des Settons

La région compte plusieurs barrages et lacs de retenue, comme le lac des Settons ou encore le lac de Pannecière-Chaumard, le plus grand du Morvan. Le magnifique lac des Settons est perché et entouré de forêts sur la majeure partie de ses rives. La sensation d’isolement face au paysage environnant joue pleinement en certains endroits ; cela plaira aux contemplatifs. Mais le lac possède aussi un autre visage, celui de la plage et des activités nautiques (paddle, canoë, planche à voile, etc.). Un conseil : louez un canoë au petit matin et partez à la découverte de votre propre éden pour percevoir toute la magie de ce vaste lac ! Plus d’informations auprès de la Maison du parc , à Saint-Brisson, ou auprès des offices du tourisme locaux.

istock-1336157845.jpg

Le lac du Settons est un lac artificiel de 366 hectares situé au cœur du parc naturel régional du Morvan dans la Nièvre.

 

2. Explorer les gorges de Narvau

Massif granitique, le Morvan cumule des buttes arrondies et des escarpements abrupts, percés de failles. Près de Lormes et à 26 km de Montsauche-les- Settons, les gorges de Narvau en sont un bel exemple. Elles offrent ainsi l’occasion de pratiquer l’escalade (une trentaine de voies sont réparties sur 5 sites en accès libre – mieux vaut venir avec votre équipement), tout en explorant à pied un site d’une belle richesse environnementale. Prévoyez de quoi pique-niquer près d’une cascade ! Brochure disponible auprès de l’office du tourisme de Lormes.
 

istock-1155854333.jpg

Les Gorges de Narvau : un lieu magique et naturel classé peu éloigné de la ville.

 

3. Pagayer sur la Cure ou le Chalaux

La Cure et le Chalaux sont des rivières réputées pour les kayakistes et les nageurs en eaux vives, en période de lâchers d’eau – le calendrier est disponible en ligne ou auprès de la Maison du parc. La Cure, cet affluent de l’Yonne à l’origine du lac des Settons, est une rivière emblématique de la région ; sillonné de rivières et boisé, le Morvan a longtemps été dédié au flottage du bois, en particulier sur cette rivière et sur l’Yonne. Aujourd’hui, la Cure ne se révèle réellement qu’à ceux qui osent se mouiller car, sur une grande partie de son parcours, elle se cache sous les arbres, au creux d’une vallée profonde. Le Chalaux, l’un de ses affluents, butte sur le barrage de Chaumeçon qui forme un lac aux rives presque entièrement boisées.
 

4. Randonner à cheval

Le Morvan est très accueillant à l’égard des cavaliers : près de 600 km de sentiers, émaillés de fermes équestres et de lieux de repos dédiés, sont accessibles aux amoureux du cheval ; des circuits itinérants de 2 et 3 jours sont possibles, avec des journées étapes de 25 à 30 km, au départ de Château-Chinon vers le lac des Settons puis Cussy-en-Morvan, par exemple. Renseignez-vous auprès de la Maison du parc à Saint-Brisson. 
 

5. Et s’il pleut ?

Découvrez l’histoire ancienne des Éduens, ces Gaulois qui vivaient ici, à Bibracte, au sommet du mont Beuvray, à la limite de la Nièvre et de la Saône-et-Loire. Aujourd’hui, on peut admirer les collections archéologiques conservées dans le musée situé au col de la Croix du Rebout, en contrebas du mont Beuvray (belle architecture contemporaine). Dans la ville, vous pourrez apercevoir des pans de remparts de cet oppidum (ville fortifiée).

istock-1336259559_1.jpg

Venez emprunter les sentiers balisés de l’ancienne capitale des Éduens, peuple gaulois allié de Rome. Poussez les portes du plus grand chantier archéologique consacré au monde celte !

6. Nature

Les versants de la montagne morvandelle sont encore densément boisés. Si les forêts d’origine étaient plantées de chênes et de hêtres, des essences qui composent encore une belle partie des forêts du Morvan, la tendance aujourd’hui est plutôt aux résineux (en particulier aux pins Douglas), actuellement décriés car associés à une exploitation trop intensive des forêts. Le parc naturel régional a en effet la tâche difficile de maintenir un équilibre délicat entre la préservation de la biodiversité et l’activité d’une économie forestière, qui pratique les coupes rases et l’enrésinement progressif de parcelles auparavant plantées de feuillus.

istock-1328732676.jpg

L'automne et ses couleurs orangées dans les forêts du Morvan en Bourgogne

 

Carnet pratique

QUAND PARTIR
Venez de préférence à la belle saison. Avant une marche en forêt, préparez-vous à affronter une météo très changeante (brume et fraîcheur le matin, chaud soleil l’après-midi, pluie…).

COMMENT S’Y RENDRE
De Paris, le Morvan est aisément accessible en voiture via l’A6 (jusqu’à Avallon) puis direction Dun-les-Places, Montsauche-les Settons ou Château-Chinon.

OÙ SE LOGER
Domaine Activital (Montsauche-les-Settons). Dormez dans un tipi avec vue sur le lac ! La Maison des Roseaux. Chambres d’hôtes et gîte près du lac des Settons.

BON À SAVOIR
Concernant les sports d’eaux vives, renseignez-vous sur les dates de lâchers d’eau (en général du printemps à l’automne) ; de même pour la saison de pêche (mars-septembre). 


Guide de voyage

Ne soyez jamais à court d'idées pour prendre l’air lors de votre prochain week-end