2024 sera une année exceptionnelle pour observer le ciel.

À l'aventure !

2024, année sensationnelle pour observer le ciel !

© anatoliy_gleb - iStock

Cette année, scrutez le ciel ! D'étincelantes pluies d’étoiles filantes, aux fêtes d’équinoxes en passant par une éclipse solaire totale et des aurores boréales intenses, 2024 s’annonce sensationnelle pour les amoureux des étoiles. 

Pour mieux les observer, partez dans une Réserve Internationale de Ciel Étoilé (RICE), une appellation accordée par l’IDA (Dark Sky Association) aux endroits préservés de pollution lumineuse. Vous pouvez aussi vous contenter d’admirer pléthore d’étoiles, de planètes et de météores dans votre jardin. Installez-vous dans un fauteuil confortable, projetez-vous en Galilée des temps modernes en vous équipant d’un télescope et levez les yeux vers le ciel. Voici le défilé des merveilles astronomiques qui illumineront votre année.

3 - 4 janvier : Pluie de météores des Quadrantides

L'un des plus éblouissants spectacles céleste de l’année a déjà illuminé nos cieux du 26 décembre au 16 janvier dernier. Lors de son pic éphémère le 4 janvier, vous avez peut-être observé un défilé d’environ 120 étoiles par heure. Pour observer ce spectacle annuel, privilégiez l'hémisphère nord et choisissez une RICE pour vivre une expérience étoilée exceptionnelle.
L'hiver est aussi la saison des aurores boréales. Embarquez vers des destinations nordiques reculées et réputées pour la chasse aux aurores comme sur l’île norvégienne de Svalbard dans le cercle arctique. Un endroit idéal pour une combinaison aurore boréale-Quadrantides.

20 mars : Équinoxe de printemps

L'équinoxe de printemps (ou équinoxe vernal) correspond à l'un des deux jours de l'année où le soleil passe directement au-dessus de l'équateur. C’est le moment où le jour dure aussi longtemps que la nuit, soit 12 heures chacun et chacune. Dans l'hémisphère nord, les journées commencent à être plus longues et plus chaudes tandis que dans l'hémisphère sud, l’équinoxe annonce l'arrivée de l'automne.

Les civilisations anciennes symbolisaient cette étape céleste en bâtissant des sites architecturaux alignés sur les planètes. En visitant l'un d’entre eux, vous célébrerez le changement de saison avec une certaine émotion. Envolez-vous par exemple pour le site maya de Chichén Itzá dans la péninsule du Yucatan au Mexique. Vous assisterez à l'un des spectacles les plus impressionnants d’équinoxe : L’ombre ondulante d'un serpent long de 36 m apparaît en effet sur El Castillo, une pyramide construite vers l’an 800 de notre ère. Ce moment architectural incroyable est censé honorer le dieu serpent Kukulkán dans l'espoir qu'il apporte une récolte fructueuse.

Image
Le 8 avril 2024 aura lieu une éclipse solaire totale en Amérique du Nord.
Le 8 avril 2024 aura lieu une éclipse solaire totale en Amérique du Nord. LeoPatrizi  - iStock

8 avril : Éclipse solaire totale en Amérique du Nord

Le 8 avril, préparez-vous à ce que la lune masque la lumière du jour pour quatre minutes lors d’une éclipse solaire totale. Elle obscurcira certaines parties du Mexique, des États-Unis et du Canada. Un tel phénomène se produit lorsque la lune passe entre le soleil et la Terre et masque ainsi la lumière du soleil. Un événement incontournable pour les astro-touristes car la prochaine éclipse solaire totale ne se reproduira pas avant 2044 aux États-Unis.

Vivez l’expérience à fond en vous plaçant sur ce qu’on appelle la « bande de totalité », une bande de terre où la lune éclipse complètement le soleil. Selon la NASA, la trajectoire de l'éclipse commencera aux États-Unis près de San Antonio au Texas puis la bande de totalité évoluera vers le nord-est, de l'Oklahoma au Maine. En fonction de votre emplacement et de votre fuseau horaire, l'événement sera visible entre 12h30 et 16h30.

Si vous souhaitez vivre le spectacle en compagnie d'autres passionnés d'astronomie, consultez la page des événements de l'éclipse nationale. Vous y découvrirez une liste complète des festivals et des soirées d'observation. Si vous devez en choisir un, optez pour le Texas Eclipse Festival près d'Austin qui promet d'être extraordinaire.

22 et 23 avril : Pluie de météores des Lyrides

La pluie de météores des Lyrides n’est pas seulement l’une des plus régulières mais c’est aussi l’une des plus anciennes. Des traces de son observation par des humains remontent à au moins 2700 ans, en Chine, en 687 avant JC. Cette année, la pluie de météores des Lyrides se déroulera du 16 au 25 avril et atteindra son pic entre les 22 et 23 avril, lorsque 10 à 20 météores par heure fileront sous vos yeux. 

C’est dans l'hémisphère nord que vous serez le mieux placé pour observer le phénomène. Sachez toutefois que la lune sera pleine, rendant le spectacle lumineux moins visible. Suivez notre conseil de professionnel en trouvant un endroit obstruant la lune pour maximiser le potentiel d'observation.

6-7 mai : Pluie des Êta aquarides

Du 15 avril au 27 mai, des débris de la comète de Halley enverront des météores filants autour de la terre. Préparez-vous au pic de cette pluie d’environ 10 à 30 météores par heure dans la nuit du 6 au 7 mai

Cette fois, c’est dans l’hémisphère sud que vous pourrez voir les traînées des Êta aquarides les plus spectaculaires. Profitez-en pour camper dans des endroits tels que le parc national de Warrumbungle en Australie ou le parc d'État de Desengano au Brésil, tous deux certifiés par l’IDA.

20 juin : Solstice d'été

À la fin du mois de juin, l’hémisphère nord s'incline vers le soleil et crée ainsi le jour le plus long et la nuit la plus courte de l'année. C'est le solstice d’été. On peut l’observer dans des endroits où le soleil ne se couche pas comme en Alaska où les habitants de Fairbanks célèbrent les 24 heures sans nuit par un match de baseball de minuit, une tradition datant de plus d'un siècle.

Pour celles et ceux que les formes anciennes de culte du soleil intriguent particulièrement, rendez-vous à Stonehenge en Angleterre, où les célèbres monolithes s'alignent avec la « naine jaune » (étoile de la séquence principale de type GV) pendant les solstices d'été et d'hiver. En juin, des milliers de druides, de païens et autres adeptes d’univers mystiques acclament le soleil qui pointe au-dessus de l'horizon, baignant le cœur du cercle de pierre vieux de 5000 ans de rayons dorés. L‘événement est gratuit et ouvert au public. Sachez toutefois qu’il est difficile de stationner, utilisez plutôt les transports en commun pour vous y rendre.

Image
La pluie des Perséides sur le monument de Buzludzha en Bulgarie.
La pluie des Perséides sur le monument de Buzludzha en Bulgarie. russasanov - AdobeStock

11-13 août : Pluie des Perséides

Chaque année au mois d'août, les Perséides illuminent le ciel de l'hémisphère nord d’un des plus grands feux d'artifice de la nature. Lorsque les pluies atteindront leur pic entre les 11 et 13 août, attendez-vous à voir environ 50 à 100 traînées de météores par heure. Même si la lune sera, à ce moment-là, à moitié pleine et donc assez lumineuse, lorsqu’elle se couchera, les amateurs d’étoiles situés dans les latitudes les plus basses auront de nombreuses heures avant l'aube pour profiter de la frénésie des bolides !

Au nord de l’équateur et au coeur de l’été, les conditions d’observation des Perséides seront presqu’idéales à condition, bien sûr, que la météo coopère. Pour en profiter au mieux, campez ! Laissez-vous par exemple tenter par un parc national américain comme le Joshua Tree en Californie, certifié par l'IDA et réputé pour ses cieux sans nuages. Réservez tôt sur Recreation.gov.

22 septembre : Équinoxe d'automne

La fin du mois de septembre marque le début de l'automne dans l'hémisphère nord, lorsque le soleil passe au sud de l'équateur. Tout comme l'équinoxe de printemps, des sites anciens tels que le Machu Picchu au Pérou et Angkor Wat au Cambodge célèbrent l’événement dans leurs temples dont l’architecture est conçue en fonction du soleil.

Pourquoi ne pas profiter du climat tempéré de l’automne pour vous rendre à Malte et découvrir Mnajdra, un complexe néolithique construit vers 3600 avant JC ? Pendant les équinoxes de printemps et d'automne, les premiers rayons du soleil qui s'étirent au-dessus de l'horizon traversent l'entrée principale de Mnajdra, inondant de lumière l’abside intérieure du temple. 

Pour profiter de ce spectacle solaire unique, consultez la page d'événements de Heritage Malta et réservez une visite guidée à l’avance car les places garantissant une bonne vue à tous les visiteurs sont limitées.

Image
La voie lactée au dessus de l'île de Pâques.
La voie lactée au dessus de l'île de Pâques. jimfeng - iStock

2 octobre : Éclipse solaire annulaire en Amérique du Sud

Plongez dans un anneau de feu en observant l'éclipse solaire annulaire de cette année en Amérique du Sud. Elle traverse en effet des régions éloignées d’Argentine, du Chili et de la mystique Île de Pâques. Pendant cette éclipse, la lune passe entre la Terre et le soleil, créant un anneau flamboyant autour de la lune.

Sachez que les zones traversées par cette éclipse ne sont pas faciles à atteindre et l’entreprise peut s’avérer couteuse et chronophage. N’hésitez pas à faire appel à des voyagistes pour accéder à des parcs creusés par des glaciers au Chili, tels que le Laguna San Rafael et le Bernardo O'Higgins

Vous pouvez aussi vous contenter d'une éclipse partielle, où la lune couvre une partie du soleil pour créer une forme de croissant. Dans ce cas, dirigez-vous plutôt vers les plages ensoleillées de Hawaï.

21-22 octobre : Pluie des Orionides

À la fin du mois d'octobre, des débris glacés de la comète de Halley pénètrent dans l'atmosphère terrestre et se transforment en une pluie de météores visible dans le monde entier. Elle atteint son apogée sous la forme de 10 à 20 traînées par heure aux alentours des 21 et 22 octobre. 

Attention cependant aux interférences causées par une lune gibbeuse décroissante (entre la pleine lune et le dernier quartier) à ces dates-là. Faites au mieux pour trouver une zone sombre avec peu de pollution lumineuse pour apprécier les éclats flamboyants de la pluie des Orionides.

16-17 novembre : Pluie des Léonides

Même si la pluie d’étoiles filantes des Léonides ne figure pas parmi les plus époustouflantes avec sa quinzaine de traînées par heure à son pic, elle vaut la peine d'être vue. C’est surtout tous les 33 ans qu’elle vaut le détour, quand les Léonides produisent une pluie de météores de 1000 bolides par heure ! Le dernier déluge remonte à 2001. Mais même s’il reste une bonne dizaine d’années avant le prochain, rien n’empêche les fans d’astronomie de lever les yeux vers le ciel cet été et de faire un voeu en regardant la pluie des Léonines.

Image
L'année 2024 s'annonce riche en aurores boréales. En cause, le Soleil, qui arrive bientôt à son pic d'activité
L'année 2024 s'annonce riche en aurores boréales. Le Soleil arrive à son pic d'activité et les aurores boréales pourraient même enflammer le ciel français ! NirutiStock - iStock

13-14 décembre : Pluie des Géminides

Dans la nuit du 13 au 14 décembre, une lune gibbeuse croissante risque de briller intensément lors du pic de la pluie des météores des Géminides. Mais si vous êtes patient et si le ciel est dégagé, vous aurez la chance d’apercevoir environ 120 étoiles filantes par heure

Elles ont tendance à apparaître autour de la constellation des Gémeaux. Vous aurez donc une meilleure vue sur ces météores et sur leur magie céleste dans l’hémisphère nord.

21 décembre : Solstice d'hiver

Le jour le plus court et la nuit la plus longue de l’année marquent le début de l'hiver dans l'hémisphère nord. Partout dans le monde, on accueille l'obscurité avec des illuminations, comme le festival célébrant Lohri avec son feu de joie en Inde (janvier) et la procession aux bougies de la Sainte-Lucie (également appelée la Fête des Lumières) en Scandinavie.

Dans le comté de Meath en Irlande, vous découvrirez un site ancien spécialement dédié à cet événement annuel : de véritables ingénieurs de l’ère néolithique conçurent et bâtirent Newgrange, un tombeau circulaire antérieur aux pyramides d’Égypte. Il est construit de manière à s’aligner exactement avec le lever du soleil du solstice d'hiver. Pendant 17 minutes entre le 18 et le 23 décembre, la lumière de l'aube pénètrera par une petite ouverture dans le tombeau et illuminera la chambre la plus à intérieure du tombeau.

Sachez que les capacités d’accueil du tombeau de Newgrange sont limitées. Un système de loterie accorde l'accès à un maximum de 60 personnes par an. Les gagnants de cette année ont déjà été annoncés, mais vous pouvez toujours postuler pour 2025 via la loterie du centre des visiteurs de Brú na Bóinne.

#ExperienceLonely