-->

Nasal Chowk

L'avis de l'auteur Lonely Planet

Cette belle cour, juste derrière l’entrée principale, sera votre premier aperçu du palais. Bien qu’édifiées à la période Malla, la plupart des constructions qui l’entourent datent de l’époque Rana. Le Nasal Chowk devint alors le lieu de couronnement – et le resta jusqu’au sacre du dernier roi, Gyanendra, en 2001. L’ancienne estrade du couronnement occupe le centre de la cour, tandis que la tour de Basantapur (Katmandou), endommagée, domine l’extrémité sud.

Une fois l’entrée franchie, on découvre l’imposante statue de Narsingha (1673), l’avatar mi-homme mi-lion de Vishnu, tuant un démon. Pratap Malla la fit ériger car il craignait, comme l’explique l’inscription sur le piédestal, d’avoir offensé Vishnu en dansant déguisé en Narsingha. C’est pour cette même raison qu’il fit bâtir le temple de Kabindrapur sur Durbar Square.

Vient ensuite la salle d’audience (Sisha Baithak) des rois Malla, dont la véranda abrite le trône Malla et une galerie de portraits des monarques shah.

L’angle nord-est de Nasal Chowk est occupé par le temple de Panch Mukhi Hanuman, coiffé de cinq toits circulaires et endommagé par le séisme. Seuls les prêtres sont autorisés à y entrer pour honorer Hanuman.

En népali, nasal signifie “celui qui danse”, d’où le nom de Nasal Chowk donné à cette cour qui renferme une statue de Shiva dansant dans une salle chaulée du côté nord-est.

À l’est de la cour figurent des palanquins, utilisés pour transporter la reine Aishwarya lors de son mariage à Birendra, en 1970, puis de sa crémation, en 2001. Le trône royal y est également exposé.