-->

Mosquée de Selimiye

L'avis de l'auteur Lonely Planet

mosquée

Elle est l’œuvre du grand architecte ottoman Mimar Koca Sinan (1489-1588). Si ses édifices les plus fameux, telle la mosquée de Soliman le Magnifique (Süleymaniye Camii, p. 86), dominent toujours la ligne d’horizon d’İstanbul, c’est cette somptueuse mosquée – le plus beau monument d’Edirne – qui, pour beaucoup, constitue son chef-d’œuvre.

Bâtie entre 1569 et 1575 pour le compte du sultan Selim II sur le point culminant de la ville, elle présente quatre impressionnants minarets de 71 m de haut et se dresse au centre d’un immense külliye (ensemble architectural) comprenant une medersa (medrese ; école coranique), une école du Hadith (darül Hadis) et une rangée de boutiques (arasta). L’entrée principale est située du côté ouest de la cour, où trône une belle fontaine aux ablutions (şadırvan) en marbre.

À l’intérieur, la coupole, de 31,30 m de diamètre, est légèrement plus grande que celle de la basilique Sainte-Sophie, à İstanbul. Elle repose sur huit piliers, plusieurs arches et des contreforts extérieurs. L’espace intérieur ainsi créé est surprenant. Les murs ne supportant qu’en partie le poids de la coupole, ils ont pu être percés de fenêtres par lesquelles la lumière entre à flots, faisant miroiter les ornementations calligraphiées et les mosaïques.

En 2011, la mosquée et son külliye ont été classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Selimiye Camii