Chypre

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Chypre
  4. Kyrenia (Girne) et le Nord
  5. Monastère de la Panagia Apsinthiotissa

Monastère de la Panagia Apsinthiotissa

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère

Situé sur les pentes du massif du Beşparmak (Pentadaktylos), ce monastère, niché dans les genévriers, préside à une vue plongeante sur la plaine de la Mésorée (Mesarya).

Datant de la fin de l’ère byzantine, ce monastère doté d’un colossal tambour, surmonté d’un dôme et percé de douze ouvertures, accueillit des moines latins au XVsiècle. Ils y ajoutèrent une voûte gothique, ainsi qu’un narthex peu habituel avec une double abside à son extrémité. De l’autre côté de la cour, au nord, le réfectoire est bien reconnaissable à son plafond bas, à ses voûtes et à ses fenêtres en ogive.

Laborieusement restauré dans les années 1960, le monastère a souffert d’un important vandalisme après 1974. Ses nombreuses fresques ont été soit volées, soit vandalisées. L’intérieur en plâtre, désormais totalement couvert de graffitis, et le sol jonché de crottes de chèvres offrent un triste contraste avec l’architecture, encore belle et imposante.

Le monastère est à environ 10 minutes en voiture du château de Buffavento, en amont du village de Taşkent (Vouno). Il suffit pour s’y rendre de suivre la route goudronnée en sortant du parking, vers le flanc ouest de la montagne. Le monastère est indiqué depuis le parc municipal de Taşkent.

Paramètres des cookies