Bay of Islands et Northland

Dans la partie septentrionale “sans hiver” de l’île du Nord, la Bay of Islands se prête à des excursions en bateau, et l’on y croise souvent des dauphins et autres mammifères marins. Berceau de la colonisation européenne en Nouvelle-Zélande, elle abrite les Waitangi Treaty Grounds, qui retrace l’histoire biculturelle du pays du point de vue des Maoris et des Pakehas. À l’extrême nord, la péninsule d’Aupouri offre de merveilleux paysages sauvages, tandis que la Waipoua Forest, sur la côte ouest, compte parmi les plus beaux spécimens de kauris.

Waitangi Treaty Grounds

Magnifiquement situés sur la côte, les Waitangi Treaty Grounds constituent une étape essentielle pour qui veut comprendre l’histoire de la Nouvelle-Zélande.
Lieu de naissance de la Nouvelle-Zélande moderne, Waitangi occupe une place aussi particulière que complexe dans l’imaginaire national. En témoigne le mélange de festivités, de protestations et d’apathie qui accompagne la célébration du Waitangi Day (6 février), jour anniversaire de la fondation du pays.
Installé sur un promontoire entouré de pelouses et de broussailles, ce site est le plus important de l’histoire néo-zélandaise. Le 6 février 1840, les 43 premiers chefs maoris signèrent, au terme de discussions acharnées, le traité de Waitangi avec la Couronne britannique – à terme, ce furent plus de 500 d’entre eux qui y apposèrent leur marque. La Nouvelle-Zélande moderne puise ses racines dans cet événement.
Si la population saisit bien le rôle crucial de l’épisode, les visiteurs étrangers pourront s’étonner du manque d’explications relatives à ses suites et conséquences historiques, entre violations de l’accord par la Couronne britannique, conflits et spoliations foncières, pour arriver plus tard à l’émergence de mouvements de contestation et au processus actuel de réparation.
La Treaty House (1832), ancienne maison du résident britannique James Busby transformée en musée-mémorial, expose notamment une copie du traité. De l’autre côté de la pelouse, où eut lieu la signature, la magnifique whare runanga (maison commune) arbore de jolies sculptures représentant les principales tribus maories. Elle fut construite en 1940 pour le centenaire du traité, tout comme le waka taua (pirogue de guerre) de 35 m près de la crique. Une exposition photographique illustre la fabrication du bateau à partir d’énormes rondins de kauri.
Le billet inclut l’accès aux Treaty Grounds, une visite guidée, un spectacle culturel et l’entrée du nouveau Museum of Waitangi (09-402 7437 ; www.waitangi.org.nz ; 1 Tau Henare Dr ; 9h-17h mars-24 déc, 9h-18h 26 déc-fév). Les résidents néo-zélandais ne paient que 20 $ sur présentation de leur passeport ou permis de conduire.
Un sentier pédestre (aller simple 5 km/1 heure 30) conduit des Treaty Grounds aux belles Haruru Falls en forme de fer à cheval.
Mis à jour le : 25 mai 2019

À voir à faire en Nouvelle-Zélande

  • Mission House

    édifice historique

    Le plus vieux bâtiment du pays (1822) fait l’objet d’une visite guidée partant de la Stone Store...

    Lire la suite
  • Aroha Island

    réserve naturelle

    À 12 km au nord-est de Kerikeri, cette île de 5 ha sert de refuge au kiwi de Mantell et à...

    Lire la suite
  • Stone Store

    édifice historique

    Dans la plus vieille maison en pierre (1836) de Nouvelle-Zélande, jadis une épicerie, sont vendus...

    Lire la suite

Cap Reinga et Ninety Mile Beach

  • Te Paki Recreation Reserve

    réserve naturelle

    La réserve de Te Paki, gérée par le DOC, englobe de nombreuses terres autour du cap Reinga. Il...

    Lire la suite
  • Great Exhibition Bay

    plage

    Sur la côte est, Great Exhibition Bay s’enorgueillit de dunes de sable de silice d’un blanc...

    Lire la suite
  • Nga-Tapuwae- o-te-Mangai

    église ratana

    Avec ses deux tours coiffées d’un dôme (Arepa et Omeka, alpha et oméga – du nom des fils du...

    Lire la suite
  • Gumdiggers Park

    musée

    La région est couverte de forêts de kauris depuis 100 000 ans. D’où l’existence de bois ancien et...

    Lire la suite
  • Cape Reinga Coastal Walkway

    randonnée

    Cet itinéraire de 53 km (3-4 jours), reliant Kapowairua à Te Paki Stream, peut être entrepris en...

    Lire la suite
  • Cap Reinga

    site remarquable

    À regarder l’océan depuis le Cape Reinga Lighthouse, le phare battu par les vents du cap Reinga...

    Lire la suite

Russell

  • Pompallier Mission

    édifice historique

    Ce bâtiment de la mission catholique, édifié en 1842 pour abriter sa presse, est le dernier à...

    Lire la suite
  • Christ Church

    église

    Charles Darwin contribua à la construction de cette église, la plus ancienne du pays (1836). Le plus...

    Lire la suite
  • Haratu

    galerie

    Géré par l’association du marae local, Haratu présente des objets d’art et d’artisanat maoris,...

    Lire la suite
  • Russell Museum

    musée

    Ce petit musée moderne donne à voir de belles collections maories, la maquette du navire Endeavour du...

    Lire la suite
  • Long Beach

    plage

    Environ 1,5 km après Russell et aisément accessible à pied ou à vélo, cette plage tranquille...

    Lire la suite
  • Omata Estate

    domaine viticole

    De plus en plus réputé pour ses vins rouges – en particulier son cru de syrah – Omata Estate fait...

    Lire la suite

Paihia

  • St Paul’s Church

    église

    Datant de 1925, cet édifice plein de cachet, bâti en pierre de Kawakawa, s’élève sur le site de ce...

    Lire la suite
  • Opua Forest

    forêt

    Juste derrière Paihia, cette forêt en cours de régénération est parcourue de sentiers propices à...

    Lire la suite
Paramètres des cookies