Nouvelle-Zélande : Sécurité

Désagréments et dangers en Nouvelle-Zélande

Bien que la Nouvelle-Zélande ne soit pas plus dangereuse que d’autres pays développés, les crimes violents y existent ; il faut prendre les précautions d’usage dans la rue de nuit ou dans les régions isolées. La culture des gangs sévissant dans certaines régions, mieux vaut se tenir à l’écart des bandes portant blouson noir et insignes. Les voyageurs, cibles faciles des larcins dans les véhicules automobiles, éviteront, quel que soit le lieu de stationnement, de laisser dans leur voiture des objets de valeur. Attention notamment aux parkings des zones touristiques et de départ des sentiers de randonnée. Ne sous-estimez pas les dangers du climat néo-zélandais, imprévisible et changeant, surtout en haute montagne.
Le risque d’hypothermie n’est pas négligeable. La Nouvelle-Zélande est épargnée par les animaux venimeux qui prolifèrent chez sa voisine australienne (araignées, serpents, méduses, etc.) et les requins évoluant dans ses eaux territoriales attaquent rarement les humains. Creux et courants sous-marins pouvant rapidement emporter les nageurs au large, tenez compte des mises en garde sur place.
Les Kiwis conduisent souvent avec célérité, attention ! tout comme aux camping-cars dans les virages et aux moutons. Fixez-vous un itinéraire raisonnable et gardez l’œil sur la route. La même recommandation est faite aux cyclistes en raison de l’étroitesse des routes qui rend leur dépassement difficile pour les automobilistes. Les mouches des sables (phlébotomes) constituent une véritable source de désagrément. Prévoyez un répulsif en zone côtière.

Mis à jour le : 1 octobre 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de la Nouvelle-Zélande