Oman : Santé

Soins médicaux et vaccins en Oman

Pour entrer en Oman, aucune vaccination n’est exigée.
Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille à tous les voyageurs, quelle que soit leur destination, de se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la polio et l’hépatite B.
Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins 6 semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.
Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination (livret jaune) que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre.
Le ministère des Affaires étrangères (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) effectue une veille sanitaire et met régulièrement en ligne des recommandations sur les vaccinations.
Les voyageurs ayant récemment séjourné dans un pays exposé à la fièvre jaune devront présenter une preuve de vaccination contre la fièvre jaune à leur arrivée dans la région.

Disponibilité et coût des soins

Voici un panorama général des services médicaux dans la région :

  • Un ratio médecin-patient élevé ;
  • Des hôpitaux modernes, bien équipés avec un personnel qualifié et anglophone – parfois francophone – dans les grandes villes et la plupart des villes moyennes ;
  • Un service des urgences dans la plupart des hôpitaux ;
  • Des cliniques moins nombreuses et moins bien équipées en zones rurales ;
  • Des pharmacies (signalées par une croix verte) au personnel compétent et anglophone ; les pharmaciens interviennent parfois à la place des médecins dans certaines zones isolées ;
  • Des soins dentaires de qualité dans les grandes et moyennes villes.

Précautions élémentaires

Faire attention à ce que l’on mange et à ce que l’on boit est la première des précautions à prendre. Les troubles gastriques et intestinaux sont fréquents, même si la plupart du temps ils restent sans gravité. Ne soyez cependant pas paranoïaque et ne vous privez pas de goûter la cuisine locale, cela fait partie du voyage. N’hésitez pas également à vous laver les mains fréquemment.

Problèmes de santé et traitement

L’autodiagnostic et l’autotraitement sont risqués ; aussi, chaque fois que cela est possible, adressez-vous à un médecin. Ambassades et consulats pourront en général vous en recommander un. Les grands hôtels également, mais les honoraires risquent d’être très élevés.

Affections liées à l’environnement

Coup de soleil et insolation

Dans le désert ou en altitude, les coups de soleil sont plus fréquents, même par temps couvert. Utilisez un écran solaire haute protection et pensez à couvrir les endroits habituellement protégés, les pieds par exemple.
Les lunettes de soleil sont indispensables.
Durant les mois d’été, les températures peuvent atteindre 50°C : dans ces conditions, même un parcours de golf peut se révéler dangereux.
Sur la plage, un parasol est vivement recommandé, de même que le port d’un chapeau. Évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes (12h-16h).
Une exposition prolongée au soleil peut provoquer une insolation. Symptômes : nausées, peau chaude, maux de tête. Dans ce cas, il faut rester dans le noir, appliquer une compresse d’eau froide sur les yeux et prendre de l’aspirine.

Coup de chaleur

De longues périodes d’exposition à des températures élevées peuvent vous rendre vulnérable au coup de chaleur. Cet état grave survient quand le mécanisme de régulation thermique du corps ne fonctionne plus : la température s’élève alors de façon dangereuse. Évitez l’alcool et les activités fatigantes lorsque vous arrivez en Arabie.
Symptômes : malaise général, transpiration faible ou inexistante et forte fièvre (39 à 41°C) et céphalée lancinante, difficultés à coordonner ses mouvements, signes de confusion mentale ou d’agressivité. Il faut absolument hospitaliser le malade. En attendant les secours, installez-le à l’ombre, ôtez-lui ses vêtements, couvrez-le
d’un drap ou d’une serviette mouillés et éventez-le continuellement.

Animaux

L’utilisation de répulsifs anti-moustiques à base de DEET aide à prévenir les piqûres de moustiques.
On trouve quelquefois des punaises de lit et des acariens dans les auberges de jeunesse et les hôtels bon marché. Les piqûres enflent et causent des démangeaisons. Pulvérisez du répulsif sur le matelas ou optez pour un autre hébergement !
Les scorpions pullulent dans le désert. Si leur morsure est douloureuse, elle est rarement dangereuse.

Mis à jour le : 27 janvier 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Oman et aux Émirats…

Paramètres des cookies