Istanbul : Environnement

Géographie

İstanbul se subdivise en une partie européenne (Avrupa) et une partie asiatique (Asya), séparées par le Bosphore, ce détroit qui relie la mer de Marmara, au sud, à la mer Noire, au nord. La partie européenne comprend elle-même deux secteurs délimités par la Corne d'Or, le vieil İstanbul (Eski İstanbul), sur le site de l'ancienne Byzance/Constantinople, et Beyoğlu, au nord. Le Galata Köprüsü (pont de Galata), à l'entrée de la Corne d'Or, permet de se rendre de l'un à l'autre. La rive asiatique, surtout occupée par des banlieues-dortoirs, présente moins d'intérêt pour les touristes. En revanche, certains des faubourgs qui bordent le Bosphore sont tout à fait charmants et méritent qu'on s'y attarde.

Faune et flore

L'utilisation pour le chauffage du gaz à la place de la houille a réduit certaines pollutions. Ceci dit, la qualité de l'eau et de l'air est un gros problème pour la ville.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie

Paramètres des cookies