Portugal : Environnement

Nature, géographie et écologie du Portugal

Géographie

Situé sur la façade atlantique de la péninsule Ibérique, à l'ouest de l'Espagne, le Portugal est l'un des plus petits pays d'Europe : il s'étend sur 560 km du nord au sud et seulement 220 km d'est en ouest. Il n'a qu'une seule frontière terrestre : l'Espagne. Le Tage, qui coule du nord-est au sud-ouest et se jette dans l'Atlantique à Lisbonne, divise le pays en deux. Au nord s'élèvent les montagnes de la Meseta (rebord de la Meseta ibérique), où les trois fleuves principaux du pays prennent leur source : le Douro, le Taje et le Guadiana. Chaîne montagneuse la plus élevée du Portugal, la Serra da Estrela culmine à Torre (1 993 m). Le Nord et le Centre sont les régions les plus peuplées. Au sud du Tage s'étend le bas plateau de l'Alentejo, adossé au contrefort montagneux de l'Algarve. Plus sec, le Sud est moins peuplé. Les vignobles, le maïs, la pomme de terre et le seigle prédominent dans le Nord, tandis que les régions du Centre et du Sud, plus arides, se consacrent à l'olivier, au chêne-liège, à l'oranger, au figuier et à l'amandier – une merveille au printemps lorsque les arbres sont en fleurs.

Faune et flore

Hérissons, lapins, lièvres et chauves-souris sont les mammifères que vous avez le plus de chances d'apercevoir. Dans les régions reculées, peut-être apercevrez-vous un renard, un chevreuil, une loutre ou une horde de sangliers. Très rares, le loup et le lynx ibérique font partie des espèces protégées au Portugal. La mangouste égyptienne traverse souvent les routes tranquilles de l'Algarve. Originaire lui aussi d'Afrique, l'extraordinaire caméléon méditerranéen, qui passe du jaune vif au noir de jais, a été introduit dans le pays il y a environ 70 ans. Il vit dans les régions côtières à l'est de l'Algarve et hiberne de décembre à mars. Vous le verrez peut-être au printemps passer de branche en branche. Quant aux nombreuses espèces d'oiseaux, il n'y a guère que dans les réserves et les parcs naturels que vous pourrez les observer : crécerelles, flamants roses, hérons, spatules et autres échassiers, sans oublier l'aigle impérial espagnol, menacé de disparition.
Dans les provinces ensoleillées de l'Algarve et de l'Alentejo, les fleurs méditerranéennes embrasent le paysage au printemps. Vous trouverez de nombreuses espèces d'orchidées dans l'Algarve. Un tiers des espèces végétales du Portugal ont été importées au fil de l'histoire : vigne, citronnier, amandier, caroubier, figuier, palmier, tout comme les grands iris blancs qui bordent les routes. Deux arbres ont façonné le paysage et l'économie du Portugal : l'olivier, qui préfère le soleil du Sud mais s'est acclimaté à certaines régions du Nord, et le chêne-liège, qui prédomine dans les plaines sèches de l'Alentejo.

Zones protégées de peneda-gerês

Le gouvernement fait son possible pour que l’écosystème de Peneda-Gerês soit préservé. Pour cela, une grande partie de la zone de haute altitude, à l’intérieur du parc, est vouée à la recherche et fermée au public. Le développement est contrôlé dans la partie intermédiaire, où se situent aussi la plupart des villages, routes, chemins et pistes. La zone la plus protégée est la forêt d’Albergaria, au nord de Vila do Gerês. Elle est malheureusement coupée en deux par la N308, impossible à fermer car elle dessert un poste-frontière. Sur un tronçon de 6 km au-dessus de Gerês, la circulation de véhicules motorisés est tolérée, mais il est interdit de s’attarder. Aux contrôles installés à chaque entrée, de juin à septembre, les conducteurs doivent débourser 1,50 euros pour emprunter la route. Tous les jours, des patrouilles s’assurent que personne ne se gare sur cet axe. Deux autres routes latérales sont également fermées aux non-résidents, au sud-ouest en descendant la vallée du Rio Homem, et vers la haute Serra do Gerês, à l’est depuis Portela do Homem.
Les campeurs doivent se contenter des terrains officiels, au risque d’encourir les foudres des gardes du parc. Les types d’embarcations et la navigation sur les albufeiras (lacs artificiels) sont également soumis à restrictions. Aucune navigation n’est autorisée sur le Paradela et le Vilarinho das Furnas, où la baignade est également interdite.

Mis à jour le : 9 mai 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal