Portugal

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Portugal
  4. Sports et activités

Portugal : Sports et activités

A faire au Portugal

Les amateurs d’activités de plein air auront l’embarras du choix au Portugal. Avec 830 km de littoral, le pays offre d’excellents spots de surf. À l’intérieur des terres, des plantations vallonnées de chênes-lièges, des pics granitiques et des gorges abruptes servent de cadre à nombre d’activités, de la randonnée à l’observation des oiseaux et de l’équitation au parapente.
 

Surf

 
Le Portugal possède certains des meilleurs spots de surf d’Europe, avec 30 à 40 reef et beach breaks notables. Les houles du nord, du sud et de l’ouest garantissent des vagues d’une force constante, dont la diversité satisfait les surfeurs de tous niveaux. Dans l’Algarve et sur la côte ouest, de nombreuses écoles proposent des cours
et des forfaits tout compris.
 

Quand surfer

 
Dans le sud du pays, les meilleures vagues se forment en hiver, de novembre à mars. Plus au nord, le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour le surf. Durant ces périodes, les vagues atteignent de 2 m à 4,50 m de hauteur. Elles correspondent aussi à la basse saison, avec des hébergements moins chers et des plages bien moins bondées. Toutefois, même en été, de bonnes vagues baignent la côte (de 1 m à 1,50 m en moyenne) et, malgré l’affluence, vous dénicherez facilement un petit coin de plage tranquille – en voiture, il suffit de s’éloigner de quelques kilomètres.
 

Matériel

 
La température de l’eau est plutôt fraîche. Même en été, vous apprécierez de porter une combinaison. Les boutiques et camps de surf louent planches et combinaisons et consentent habituellement des réductions pour les locations de longue durée. Sinon, comptez 15 à 25 € par jour pour une planche, ou 20 à 30 € avec une combinaison.
 

Les meilleurs spots

 
L’un des meilleurs breaks du pays se situe près de Peniche, avec de bonnes vagues quelle que soit la force du vent. Une excellente auberge de jeunesse et plusieurs camps de surf rendent le séjour abordable. Supertubos et Baleal sont les deux plages les plus populaires.
Parmi les autres spots réputés figurent Ribeira d’Ilhas à Ericeira et la Praia do Guincho près de Cascais, où se déroulent souvent des compétitions internationales. Carrapateira, dans l’ouest de l’Algarve, est également un spot renommé. Écoles et clubs y viennent de Lagos et de plus loin pour dévaler des déferlantes. Non loin, les alentours de la Praia do Peneco constituent un bon choix pour les débutants.
La côte est jalonnée d’innombrables bons spots de surf parmi lesquels, du nord au sud : Viana do Castelo, Praia da Barra, Costa Nova, Figueira da Foz, Nazaré, Costa da Caparica, Sesimbra, Vila Nova de Milfontes et Zambujeira.
 
Renseignements
 
Des dizaines d’écoles de surf vous aideront à améliorer vos performances. La plupart proposent des forfaits d’une semaine, avec hébergement sommaire (dortoirs, bungalows ou camping), repas et transport jusqu’à la plage.
Parmi les camps de surf recommandés au nord de Lisbonne, citons le Ribeira Surf Camp d’Ericeira  et ceux de Baleal.
En Algarve, vous aurez le choix parmi d’innombrables prestataires, pour la plupart concentrés autour de Lagos, Sagres et Carrapateira.
Surfer sur le Web
Pour des informations sur les vagues, les compétitions, etc., surfez sur les sites suivants :
www.surfingportugal.com Le site officiel (en portugais) de la Fédération portugaise de surf.
www.surftotal.com/pt Un autre site en portugais avec des informations sur la scène nationale du surf et des webcams montrant les conditions sur une douzaine de plages.
www.wannasurf.com Un site international indiquant notamment la météo pour de nombreuses plages portugaises.
 

Randonnée

 
Les excellentes possibilités de randonnée séduisent d’autant plus qu’elles restent largement méconnues. L’Algarve abrite la plupart des clubs de randonnée, notamment à Monchique, mais Sagres et Vila Real de Santo António sont aussi de bonnes bases. Plus montagneux, le nord du pays compte plusieurs parcs naturels attrayants et peu fréquentés.
 

Quand partir

 
Il peut faire très chaud en été dans certaines régions, notamment dans le Trás-os-Montes, l’Alentejo et l’Algarve. Mieux vaut prévoir les randonnées au printemps (avril et mai) ou en automne (fin septembre et octobre).
 

Équipement

 
Quelle que soit votre destination, emportez un chapeau, un bon écran solaire et de quoi soulager des pieds douloureux. Une boussole peut se révéler utile, car l’entretien et la signalisation des chemins laissent souvent à désirer. Les cartes s’obtiennent plus facilement dans les offices du tourisme locaux. Si vous allez dans le Nord pluvieux, prévoyez un équipement adéquat.
 

Plus beaux sites

 
L’un des itinéraires les plus récents (ouvert en 2013) est la Rota Vicentina, dans l’Alentejo ; il se compose de deux longs chemins balisés – l’un le long de la côte (120 km), l’autre dans les terres (230 km) –, qui traversent des paysages superbes et sont jalonnés de pensions.
Les randonneurs qui souhaitent traverser le pays d’est en ouest peuvent suivre la Via Algarviana, un itinéraire de 300 km avec pistes et routes goudronnées entre Alcoutim et Sagres, qui se parcourt en deux à trois semaines. L’Algarve est tout aussi plaisant pour des randonnées d’une journée, dans des endroits comme Monchique et Rocha da Pena.
Dans les Beiras, le Parque Natural da Serra da Estrela constitue un cadre splendide et quasi désert pour des marches d’une à plusieurs journées. Le Vale do Zêzere, une vallée glaciaire au pied de la Torre, est de toute beauté. Le village de Manteigas est une bonne base dans cette région. Autre superbe itinéraire dans les Beiras, le GR 22, long de 540 km, passe par des aldeias históricas telles les bourgades médiévales de Sortelha, Linhares et Monsanto.
La meilleure destination pour les marcheurs n’en reste pas moins l’extrême Nord. Les somptueux parcours montagneux du Parque Nacional da Peneda-Gerês, jalonnés d’anciennes bornes romaines, traversent forêts, villages, chaos rocheux et sites archéologiques. Le Campo do Gerês constitue une base paisible, à moins de préférer Vila do Gerês, plus touristique et dotée de nombreux services. Dans le Trás-os-Montes voisin, les parcs naturels de Montesinho, d’Alvão et du Douro Internacional possèdent de superbes itinéraires reliant les pittoresques villages de pierre de la région.
Dans les secteurs moins sauvages, vous pourrez effectuer de belles randonnées d’une journée, dont la marche sur l’aqueduc du XVIe siècle à Évora ou la grimpée de Sintra jusqu’à son château mauresque du IXe siècle.
 

Randonnées organisées

 
Les prestataires listés ci-dessous proposent des randonnées en groupe avec accompagnateur et des circuits en indépendant. Ces formules comprennent les repas et l’hébergement.
Installé à 10 km au nord de Sagres, Portugal Walks (www.portugalwalks.com) offre des forfaits d’une semaine (indépendant/groupe à partir de 490/610 €) au Portugal, ainsi qu’à Madère et aux Açores.
Autre tour-opérateur portugais fiable, A2Z Adventures (www.a2zadventures.com) organise des randonnées guidées.
Sistemas de Ar Livre, une agence d’écotourisme basée à Setúbal, propose des activités, dont des marches guidées de 3 heures. Vous pouvez aussi essayer ces prestataires, pour la plupart installés en France :
Allibert Trekking (allibert-trekking.com). Différents circuits de randonnée, dont le chemin de Saint-Jacques de Compostelle au départ de Porto.
Terres d’Aventure (www.terdav.com). Randonnées en Algarve, en Alentejo, à Lisbonne et à Sintra.
Trek Aventure (www.trekaventure.com). Circuit de 6 jours entre Lisbonne et l’archipel de Berlengas.
 

Renseignements

 
De nombreux offices du tourisme et bureaux de parcs naturels disposent de brochures gratuites sur les randonnées locales, mais les ruptures de stock sont fréquentes. D’autres organisations produisent des cartes gratuites de leurs chemins, dont l’Odiana dans l’Algarve et le Centro de Interpretaçaõ da Serra da Estrela (CISE) dans la Serra da Estrela.
Au Portugal, comme en France, les sentiers sont balisés par des marquages de couleurs. Les marques blanc et rouge indiquent les Grandes Rotas, ou chemins de grande randonnée, tandis que les marques rouge et jaune signalent les Pequenas Rotas, ou itinéraires courts.
 

Autres activités

 
Certaines activités nécessitent une bonne préparation, souvent un matériel spécifique, ainsi qu’un guide ou un moniteur. Vous trouverez ci-après quelques suggestions. Sur place, les offices du tourisme vous indiqueront des prestataires spécialisés et les centres de loisirs.
 

Escalade, parapente et sports extrêmes

 
Tout au nord du pays, les pics granitiques du Parque Nacional da Peneda-Gerês font le bonheur des grimpeurs. Parmi les autres endroits réputés figurent les falaises de schiste de Nossa Senhora do Salto, à l’est de Porto ; le Cántaro Magro, un affleurement de granit haut de 500 m dans la Serra da Estrela ; les à-pics calcaires de Reguengo do Fetal près de Fátima ; les abruptes parois rocheuses de Penedo da Amizade, juste en dessous du Castelo dos Mouros de Sintra ; la spectaculaire crête de quartzite de Penha Garcia, près de Monsanto dans le Beira Baixa ; la Rocha da Pena dans l’Algarve.
Parmi les organismes utiles, citons le Clube Nacional de Montanhismo (www.cnm.org.pt) et le Grupo de Montanha e Escalada de Sintra (www.gmesintra.com). Ce dernier publie des guides des escalades, téléchargeables gratuitement, ainsi que Vertigem (www.vertigem-mag.com), le seul magazine d’escalade en ligne.
Le parapente est également populaire dans le Nord. Linhares dans la Serra da Estrela et Alvados dans le Parque das Serras de Aire e Candeeiros sont deux sites de choix pour ce sport.
La plupart des prestataires locaux spécialisés en sports extrêmes disposent de sites Internet.
Basée à Sesimbra, Vertente Natural est une agence écoresponsable qui propose trekking, canyoning, canoë, plongée et descente en rappel.
Capitão Dureza (239 918 148 ; www.capitaodureza.com). Installé près de Coimbra, ce prestataire organise rafting, canyoning, descente en rappel, expéditions à VTT et trekking.
Freetour (www.freetour.pt). Cette agence de Leiria propose rafting, canyoning, descente en rappel, VTT et trekking, ainsi que parapente et sauts en parachute dans tout le pays.
Trilhos (www.trilhos.pt). À Porto, ce prestataire promeut l’écotourisme : escalade, spéléologie, canyoning, trekking et autres sports d’aventure.
 

Balade en bateau

 
Le long de la côte, particulièrement dans l’Algarve, la navigation de plaisance se décline sous mille formes : croisières-barbecues, visites de grottes, observation des dauphins… À l’intérieur des terres, fleuves et rivières, lagunes et lacs de barrage offrent de multiples activités : kayak, voile, rafting, canoë, etc. Parmi les rivières prisées pour la navigation figurent le Guadiana, le Mondego, le Zêzere, le Paiva, le Minho et la Tâmega.
Des agences louent des bateaux et/ou organisent des sorties, notamment à Lagos, Mértola, Barragem do Alqueva, Tomar, Coimbra, Ponte de Lima, Rio Caldo et Amarante.
 

Cyclotourisme

 
Le Portugal offre de nombreuses et superbes possibilités pour le VTT (bicicleta todo terreno ou BTT). Dans l’Algarve, Monchique et Tavira sont des points de départ populaires, comme Sintra et Setúbal, dans le centre du pays, et le Parque Nacional da Peneda-Gerês, dans le Nord.
Les pistes cyclables connaissent une popularité croissante. Le Rio Lima, dans le nord, comporte quelques petites voies vertes (de 8 km à 13,30 km) appréciées des cyclistes, marcheurs et coureurs. Autre initiative alliant train et pistes, l’Ecopista do Dão (49 km) entre Viseu et Santa Comba Dão, dans les Beiras, ouverte en 2011. Des loueurs de vélos sont installés près du début de la piste à Santa Comba Dão. Au sud, l’Ecovia do Litoral traverse l’Algarve sur 214 km. À terme, elle reliera le Cabo de São Vicente (à la pointe sud-ouest du pays), à Vila Real de Santo António, située à la frontière espagnole. Par ailleurs, les pistes cyclables font désormais partie du paysage urbain dans Lisbonne et dans des villes du Nord comme Porto, Coimbra ou Guarda. D’autres ont été aménagées dans des sites touristiques, tel Pinhal de Leiria en Estrémadure, ou sur la côte lisboète entre Cascais et la Praia do Guincho.

Circuits à vélo organisés

Pour une belle excursion d’une journée ou un long parcours à vélo, ces agences locales sauront vous mettre sur la bonne piste.
Portugal Bike (www.portugalbike.com). Cette agence basée à Lisbonne offre toute l’année un excellent choix de circuits – sur vélo de route, VTT ou hybrides. Des parcours traversent l’Algarve, le Minho ou l’Alentejo. Un itinéraire suit les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle dans le nord du pays et en Espagne. Les circuits durent de 5 à 10 jours et peuvent s’effectuer avec ou sans guide.
Blue Coast Bikes (carte p. 148 ; %265 092 172 ; www.bluecoastbikes.travel ; Rua das Fontainhas 82 ; location vélo à partir de 15 €/jour, circuits guidés à partir de 70 €). Ce prestataire américano-portugais, installé à Setúbal, propose des circuits guidés de 6 ou 8 jours dans la vallée du Douro, dans l’Alentejo et le long de la Costa Azul.
Pedal in Portugal (www.pedalinportugal.com). Prestataire portugais bien établi, il organise des circuits à vélo de route et à VTT, guidés ou non, dans l’Alentejo et l’Algarve, ainsi que des excursions d’une journée dans l’Algarve.
Vous pouvez aussi contacter ces agences en France et au Canada :
Vélo Québec Voyages (www.veloquebec
voyages.com). Randonnée à vélo de 15 jours, d’Évora à Lisbonne.
La Bicyclette Verte (www.bicyclette-verte.fr). Circuit à vélo dans la Beira Litoral à la découverte de différentes localités.
 

Plongée

 
Les meilleurs sites de plongée se trouvent dans l’Algarve. La température de l’eau est un peu fraîche (aux alentours de 14 à 16 °C) et ne varie pas beaucoup entre l’été et l’hiver. La plupart des plongeurs optent pour une combinaison 5 mm. La visibilité est généralement de 4 à 6 m, mais peut atteindre 15 à 20 m par beau temps.
La Praia do Carvoeiro est idéale pour les débutants, avec plusieurs centres qui offrent des cours PADI. Vous pourrez également suivre des cours PADI à Lagos et Sagres.
Plus près de Lisbonne, des centres de plongée sont installés à Costa da Caparica, Sesimbra et dans la Reserva Natural da Berlenga.
 

Golf

 
Le Portugal est réputé pour ses tournois et ses terrains vallonnés avec vue sur l’océan. Nombre de greens sont réservés aux membres des clubs, mais toute personne munie d’un certificat de handicap peut jouer, moyennant 35 à 120 € la partie.
Estoril compte une dizaine de golfs spectaculaires. Le Golf do Estoril a hébergé vingt éditions de l’Open national. Il s’étire sur 5 262 m. Non loin, deux autres terrains accueillent également l’Open : Oitavos Dunes, qui s’étend sur des dunes venteuses et des affleurements rocheux, et Penha Longa, considéré comme l’un des meilleurs d’Europe, avec une vue superbe sur la Serra de Sintra. Pour des informations détaillées, consultez le site www.estorilsintragolf.net ou les offices du tourisme d’Estoril et de Cascais.
Le Tróia Golf, proche de Setúbal, et le Praia d’El Rey Golf & Beach Resort, près d’Óbidos, sont deux terrains réputés aux alentours de Lisbonne.
L’Algarve compte 36 parcours, dont les terrains bien connus de Vilamoura Oceânico Victoria, San Lorenzo, Monte Rei et Vale do Lobo. Pour une vue d’ensemble, consultez le guide complet des golfs portugais sur www.algarve-golf.com.
N’oubliez pas que les terrains de golf contribuent à détériorer l’environnement, en particulier dans les fragiles régions côtières comme l’Algarve.
 

Équitation

 
Une randonnée à cheval constitue un fabuleux moyen de découvrir la campagne portugaise, d’autant que le Portugal est le pays d’origine du pur-sang lusitanien. Les cavaliers chevronnés pourront prendre des leçons de dressage en Estrémadure. Par ailleurs, les centres équestres sont nombreux, principalement dans l’Alentejo et dans l’Algarve, notamment à Silves, Lagos, Portimão et Albufeira. Le nord du Portugal offre aussi des cadres plaisants pour la randonnée équestre, dont Campo do Gerês à la lisière du Parque Nacional da Peneda-Gerês. Comptez en moyenne 20 à 30 € l’heure.
Basée en Suisse, l’agence Equitour (www.equitour.com) organise des randonnées équestres de 8 jours au Portugal (998 à 1 710 €/pers., hébergement et certains repas compris). Sa randonnée phare suit la piste des chevaux royaux de l’Alentejo, avec nuitées dans de superbes domaines.
Le prestataire américain Equitours (www.ridingtours.com) propose toute l’année un programme de dressage classique de pur-sang lusitaniens à l’Escola de Equitação de Alcainça, près de Mafra, comprenant l’hébergement et 1 heure 30/3 heures d’équitation par jour pour 195/240 $US en basse saison et 220/265 $US en haute saison.
 

La faune et la flore

 
Le Portugal est un endroit privilégié pour l’observation des oiseaux, en particulier dans les lagunes côtières de l’Atlantique et dans les gorges le long de la frontière espagnole. Au sud, la Serra do Caldeirão, le Parque Natural da Ria Formosa, le Parque Natural do Vale do Guadiana et la Reserva Natural do Sapal de Castro Marim e Vila Real de Santo António comptent parmi les meilleurs sites. Dans l’Alentejo, Castro Verde est proche de sites d’observation des oiseaux (en particulier le LPN, ligue pour la protection de la nature ; p. 252). La réserve naturelle de l’estuaire du Sado (Reserva Natural do Estuário do Sado ; p. 147), près de Setúbal, est aussi très prisée.
Au nord de Lisbonne, les Ilhas Berlengas sont idéales pour admirer les oiseaux marins. D’autres sites enchanteront les ornithologues amateurs, comme la Reserva Natural do Paúl de Arzila près de Coimbra, Dunas de São Jacinto près d’Aveiro, et les gorges du Parque Natural do Tejo Internacional et du Parque Natural do Douro Internacional, où nichent vautours et aigles.
La Sociedade Portuguesa para o Estudo das Aves, principale société d’ornithologie portugaise, conduit des projets financés par l’État pour cartographier les zones de reproduction des oiseaux.
Dans l’Algarve, plusieurs excellents prestataires proposent des excursions guidées pour observer les oiseaux et découvrir la nature :
Wildaway (www.wildaway.com) propose des excursions d’une journée dans les lagunes, les marécages, les marais salants et les vasières de l’Algarve. Comptez au moins 120 € pour un circuit guidé de 7 heures, pour une à trois personnes sans transport, ou 180 € avec transport. Widaway organise aussi des circuits de plusieurs jours, en groupe ou privés.
Dans l’Algarve et dans l’estuaire du Sado, divers prestataires proposent des sorties d’observation des dauphins, tels Mar Ilimitado, Dolphins Driven et Algarve Dolphins.
Formosamar (www.formosamar.com). L’organisation locale de protection de l’environnement propose des circuits de 3 heures (140 €, 1 à 4 pers) dans le Parque Natural da Ria Formosa, guidés par des biologistes marins et des spécialistes des rapaces.
 

Planche à voile et kitesurf

 
La Praia do Guincho, à l’ouest de Sintra, et Portimão, dans l’Algarve, accueillent toutes deux des compétitions internationales de planche à voile. Parmi d’autres sites majeurs, citons, du nord au sud : Praia do Cabedelo à Viana do Castelo ; Lagoa de Óbidos, à 80 km de Lisbonne et Fonte da Telha sur la Costa da Caparica. Dans l’Algarve, Sagres séduit les professionnels avec des vents forts et une mer assez plate, propices au free riding, tandis que Lagos, Albufeira et la Praia da Rocha conviennent aux véliplanchistes de tous niveaux.
Parmi les endroits populaires figurent les plages autour de Viana do Castelo, Foz do Arelho, Peniche, Praia do Guincho, Lagos et Tavira.
 

Mis à jour le : 15 mai 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal