Sicile

Transport Sicile

Comment aller en Sicile ?

Les citoyens de l’Union européenne (UE) n’ont besoin que d’une carte d’identité ou d’un passeport valides pour entrer en Italie. Les citoyens canadiens et suisses, actuellement exemptés de visa pour un séjour touristique d’une durée inférieure à 90jours, doivent présenter un passeport en cours de validité. Cela dit, mieux vaut vérifier les formalités avant votre départ. Adressez-vous à l’ambassade italienne..

Aller en Sicile en avion

Les tarifs pour la Sicile varient beaucoup: les billets sont moins chers de novembre à mars et plus chers de juin à septembre. C’est à Noël, au Nouvel An et à Pâques que les prix flambent. Les horaires sont aussi sujets à des variations saisonnières et les vols sont bien plus fréquents l’été. Plusieurs compagnies low cost desservent la Sicile depuis l’Europe: Ryanair, qui relie Paris-Beauvais et Bruxelles à Palerme et Trapani; easyJet, qui assure des vols saisonniers depuis Paris, Lyon ou Nice vers Palerme, ainsi qu’un vol Genève-Catane; ou Vueling, qui relie Paris-Orly, Bruxelles et Zurich (en saison) à Catane et Palerme. Transavia assure plusieurs vols à destination de Palerme et de Catane au départ de Paris-Orly.

Les aéroports en Sicile

Palerme et Catane, les deux principales villes de Sicile, possèdent toutes deux un aéroport. Baptisé du nom de deux juges anti-Mafia assassinés, l’aéroport Falcone-Borsellino de Palerme est à Punto Raisi, à 30 km à l’ouest de la ville. Ita Airways et une vingtaine d’autres compagnies assurent des vols depuis/vers des grandes villes italiennes et internationales; Ryanair, easyJet et Vueling, entre autres transporteurs low cost, assurent notamment des liaisons avec Amsterdam, Bologne, Florence, Paris et Rome.À 7km de Catane, l’aéroport Fontanarossa est desservi par de nombreuses compagnies nationales et internationales. Le troisième aéroport sicilien le plus fréquenté, l’aéroport Vincenzo Florio, est situé à 16km au sud de Trapani. Ryanair le relie à une vingtaine de destinations en Italie et en Europe. Alitalia vole vers l’île de Pantelleria. L’aéroport Comiso, beaucoup plus petit, est à 27km au nord-ouest de Raguse. Il est relié toute l’année par Alitalia et Ryanair à des villes comme Rome, Milan, Pise, Bruxelles et Londres (Stansted).

Venir en Sicile depuis la France

En haute saison, les premiers prix pour un aller/retour Paris-Palerme ou Paris-Catane, via Rome ou Milan, avec Alitalia ou Air France se situent autour de 150€. La durée moyenne du vol est de 4heures30 (la correspondance dure 1heure environ). Alitalia propose aussi des vols à destination de Palerme via Rome au départ de Bordeaux, Nice, Lyon et Marseille. Au départ de Nice, les tarifs peuvent être très intéressants. Meridiana assure des vols directs au départ de Paris, à destination de Palerme ou Catane. Parmi les compagnies charters, Ryanair relie Paris-Beauvais à l’aéroport de Palerme; easyJet assure des vols saisonniers depuis Paris, Lyon ou Nice vers Palerme ; Vueling relie Paris-Orly à Catane et Palerme. Transavia relie Paris-Orly à Palerme et Catane par vol direct. 

Voyager en Sicile depuis la Belgique, la Suisse et le Canada

Les premiers prix d’un vol Bruxelles-Palerme via Rome sur Alitalia en haute saison se situent autour de 150€. Le vol dure en moyenne 4heures30 (avec une correspondance de 1heure). Ryanair relie Bruxelles à l’aéroport de Comiso, tandis que Vueling assure des vols Bruxelles-Catane et Bruxelles-Palerme. 

Un vol aller-retour Zurich-Palerme sur Alitalia via Rome, dure 4 heures (correspondance de 1 heure environ). Parmi les compagnies à moindre coût, citons easyJet, qui assure un vol Genève-Catane et un vol Genève-Palerme ; Vueling relie Zurich (en saison) à Catane et Palerme.

À défaut de vols directs à destination de la Sicile depuis le Canada, vous devrez transiter par Rome ou par Milan. Alitalia effectue des liaisons directes avec ces deux villes depuis Toronto et Montréal. Sinon, parcourez les petites annonces des agences de voyages économiques publiées dans le Toronto Globe & Mail, le Toronto Star et le Vancouver Province.Air Canada couvre chaque jour la ligne Toronto-Rome, directe ou via Montréal. British Airways, Air France, KLM et Lufthansa desservent leurs pays respectifs depuis le Canada et proposent des correspondances pour l’Italie.

Rejoindre la Sicile par voie terrestre

Bus

SAIS Trasporti assure des liaisons en bus longue distance entre la Sicile et des villes sur le continent, comme Rome et Naples. S’il n’est généralement pas nécessaire de réserver dans les bus italiens, c’est en revanche vivement recommandé pendant la haute saison, pour les longs trajets de ce type.

Voiture et moto

Se rendre en Sicile en voiture n’est pas de tout repos et peut revenir cher. En termes de budget, vous devrez prévoir les péages et le prix du carburant, parmi les plus élevés d’Europe.Votre temps de trajet dépendra de l’endroit où vous prendrez le ferry. La traversée la plus courte (20minutes) relie Villa San Giovanni (à la pointe de la botte italienne) à Messine. De la frontière française ou suisse, comptez environ 13heures jusqu’à Villa San Giovanni, à condition de vous en tenir aux autoroutes, de rouler à 130km/h (la vitesse maximale autorisée) et d’éviter les bouchons –ce qui tient du vœu pieu en juillet et août, pendant les vacances d’été. Il est plus simple de prendre le ferry à Gênes, Livourne, Civitavecchia, Naples ou Salerne.Une fois en Sicile, avoir une voiture ou une moto à disposition est un véritable atout, mais il est sans doute plus simple d’en louer une sur place que de venir avec son propre véhicule.Depuis la mi-2016, la compagnie ferroviaire nationale italienne Trenitalia n’assure plus le transport des véhicules privés.

Transport de véhicule

Pour venir avec votre voiture en Sicile, il vous faut un permis de conduire en cours de validité, des papiers prouvant que vous en êtes propriétaire et un certificat d’assurance au tiers. Si votre véhicule est enregistré et assuré dans un pays de l’UE, votre assurance suffit. Demandez à votre assureur de vous fournir un Constat européen d’accident (EAS), qui vous facilitera les choses en cas de problème. Pour les motards, le permis moto est requis pour tous les véhicules de plus de 125cm3; le port du casque est naturellement obligatoire. Tout véhicule franchissant une frontière internationale doit porter l’indication du pays où il a été enregistré. Le panneau d’avertissement triangulaire, à utiliser en cas de panne, est obligatoire dans toute l’Europe.

Aller en Sicile en train

Si vous avez du temps, il est envisageable d’aller en Sicile par le train: plus écologique que l’avion, c’est un moyen de transport moins stressant, qui permet en outre de faire des étapes –d’autant que traverser l’Italie du Nord au Sud implique généralement un changement à Rome ou à Naples.Des trains InterCity de la compagnie ferroviaire nationale italienne, Trenitalia assurent des liaisons directes à destination de la Sicile depuis Rome et Naples. Il existe également des trains de nuit directs (InterCityNotte) depuis Milan, Rome et Naples, sur lesquels il est souvent possible de réserver une cuccetta (couchette) pour à peine plus cher qu’une place classique dans un train de jour.Une fois arrivés à la pointe de la botte italienne, les trains InterCity sont habituellement transportés par bateau jusqu’en Sicile par le détroit de Messine. C’était toujours le cas dans le courant de l’année2016, mais Trenitalia envisageait un nouveau système. S’il est mis en place, les trains ne seront plus chargés sur les ferries ; les passagers descendront pour prendre le bateau, puis monteront dans un nouveau train de l’autre côté du détroit.

Aller en Sicile par bateau

Sauf si vous venez en avion, il vous faudra prendre un ferry pour aller en Sicile. Des ferries pour voiture/passagers traversent régulièrement le détroit de Messine (les 3km de mer séparant l’Italie de la Sicile) entre Villa San Giovanni et Messine, ou Reggio de Calabre et Messine. Des ferries partent aussi de Gênes, Livourne, Civitavecchia, Naples, Salerno, Cagliari (Sardaigne), ainsi que de Malte et de Tunisie.

Traversée du détroit de Messine

Pour des horaires détaillés, rendez-vous sur: 

  • Caronte & Tourist Car-ferries pour Messine au départ de Villa San Giovanni.
  • Liberty Lines. Hydrofoils pour Messine depuis Reggio de Calabre.
  • Meridiano Lines. Car-ferries pour Messine depuis Reggio de Calabre.
Depuis/vers l'Italie, la Tunisie et Malte

En pleine saison, tous les itinéraires sont très fréquentés et il faut réserver plusieurs semaines à l’avance. Le moteur de recherche très utile Traghetti online fournit des détails complets sur les itinéraires et un service de réservations en ligne.Pour Palerme, les tarifs de pleine saison (pour un adulte et une voiture) débutent autour de 91€ depuis Gênes, de 119€ depuis Civitavecchia et de 93€ depuis Naples. Pour Catane, comptez environ58€ depuis Naples. Traverser le détroit de Messine coûte entre13 et 37€ selon le véhicule, le nombre de passagers et la ligne empruntée. Les tarifs grimpent en période de pointe.Notez que si, en théorie, vous n’aurez pas à produire votre passeport, il vaut mieux toujours avoir sur vous une pièce d’identité comportant une photo.

  • Caronte & Tourist. Ferries pour Messine depuis Salerne.
     
  • Grandi Navi Veloci. Vers Palerme, de Civitavecchia, Gênes, Naples et Tunis.
     
  • Liberty Lines. Hydrofoils à destination de Trapani et d’Ustica et au départ de Naples en été (uniquement).
     
  • Società Navigazione Siciliana. Ferries pour Milazzo et les îles Éoliennes depuis Naples.
     
  • Tirrenia. Ferries pour Palerme depuis Naples et Cagliari.
     
  • Virtu Ferries. Ferries pour Pozzallo au départ de Malte, avec des correspondances en bus vers Catane.


Comment se déplacer en Sicile ?

Circuler en avion en Sicile

Les seuls vols commerciaux assurés en Sicile sont ceux qui relient l’île principale aux petites îles au large. Ita Airways assure des vols quotidiens au départ de Palerme et Catane et à destination de Lampedusa, et depuis Palerme et Trapani vers Pantelleria. Air Panarea propose des liaisons en hélicoptère vers les îles Éoliennes depuis Palerme, Catane et Trapani.

Se déplacer en bateau

Les îles au large de la Sicile sont desservies par des traghetti (ferries) et des aiscafi (hydrofoils). Les îles Éoliennes sont reliées à Milazzo et Messine; les îles Égades à Trapani et Marsala ; Ustica à Palerme et Trapani; et les îles Pélage à Porto Empedocle (près d’Agrigente).Les bateaux circulent toute l’année, en moins grand nombre l’hiver, et peuvent être considérablement affectés par les conditions météo en mer.Sur les traversées de nuit (à destination des îles Pélage ou de Pantelleria, par exemple), les passagers ont le choix entre une cabine ou un fauteuil (poltrona), semblable à ceux des avions. On ne peut voyager sur le pont qu’en été et sur certains bateaux ; renseignez-vous au moment de réserver. Tous les bateaux transportent les véhicules.

Les compagnies suivantes assurent la desserte des îles: 

  • Liberty Lines. Service d’hydrofoils pour Pantelleria et les îles Égades au départ de Trapani; pour les îles Éoliennes depuis Milazzo et Messine; pour les îles Pélage depuis Porto Empedocle; et pour Ustica depuis Palerme. Également en été (uniquement): hydrofoils entre Palerme et les îles Éoliennes, entre Trapani et Ustica, et entre Marsala et les îles Égade.
     
  • Società Navigazione Siciliana (Siremar; 090 36 46 01). Ferries entre Palerme et Ustica ; entre Milazzo et les îles Éoliennes ; entre Trapani et Pantelleria et les îles Égades; et entre Porto Empedocle et les îles Pélage.
     
  • Traghetti delle Isole. Ferries entre Trapani et Pantelleria; et entre Porto Empedocle et les îles Pélage.

Circuler en bus en Sicile

Les bus, qui ne suivent pas les principales lignes ferroviaires côtières, constituent généralement la meilleure manière de se déplacer en Sicile. Ils sont souvent plus rapides et plus directs pour relier des villes comme Catane et Agrigente, Syracuse et Palerme, ou Palerme et Trapani. En outre, ils sont souvent les seuls transports publics permettant de rejoindre de nombreuses localités à l’intérieur des terres. Dans les zones rurales, ils sont parfois limités aux horaires scolaires et aux heures d’ouverture des marchés, ce qui peut impliquer un départ très matinal ou un retour en début d’après-midi, pour ne pas se retrouver coincé. Le dimanche, les services sont parfois réduits à la portion congrue.Dans les villes importantes, la plupart des compagnies assurant des liaisons interurbaines disposent d’une billetterie ou vendent leurs billets par l’intermédiaire d’agences. Dans les localités de moindre importance, l’achat des places s’effectue dans les bars ou à bord des bus.

Les principales compagnies de bus siciliennes : 

En temps normal, il n’est pas nécessaire de réserver. C’est toutefois conseillé pour la haute saison ou pour certains trajets délicats –par exemple, si vous partez de Taormine pour aller reprendre l’avion à l’aéroport Fontanarossa de Catane.

Prendre le taxi en Sicile

Les taxis officiels sont blancs, pourvus de compteurs, et chers. Si vous avez besoin d’un taxi, vous en trouverez aux stations des gares routières et ferroviaires. Vous pouvez aussi commander un véhicule en téléphonant directement à une compagnie, qui vous facturera alors le trajet effectué par le chauffeur pour venir vous chercher. Les tarifs varient d’une ville à l’autre, mais en général la course minimum est de 5€. Il existe toute une variété de frais supplémentaires pour les tarifs de nuit, le dimanche, vers (ou de) l’aéroport, pour les bagages, etc. Comptez10 à15€ pour la plupart des itinéraires en ville.

Voyager en train en Sicile

Les liaisons ferroviaires sont abordables et fiables. Toutefois, les services sont limités et les trains siciliens sont lents comparés à ceux du continent. Les trains sont gérés par Trenitalia, sauf ceux qui circulent à la base de l’Etna, gérés par la compagnie privée Ferrovia Circumetnea.

Il existe plusieurs types de trains. L’Intercity (IC), ou l’Intercity Night (ICN), le plus rapide, ne s’arrête que dans les grandes gares. L’espresso fait halte presque partout. Enfin, le regionale dessert jusqu’à la plus petite station.Les billets doivent impérativement être compostés dans les machines jaunes à l’entrée des quais avant de monter dans le train ; les contrevenants s’exposent à des amendes. Cette règle ne s’applique pas aux billets achetés hors d’Italie.

Classes et tarifs

Les trains Intercity sont dotés de 1re et 2e classes, mais pas les espresso et regionale, plus lents. Les trains Intercity impliquent un supplément, compris dans le billet, déterminé par la distance parcourue. Si vous avez un billet regionale et que vous prenez un train Intercity, vous devrez payer la différence une fois à bord.Voici quelques tarifs en aller simple (l’aller-retour revient souvent au double).

Réservations

Il n’est pas nécessaire de réserver des billets pour voyager à l’intérieur de la Sicile, mais si vous allez en Italie le week-end ou pendant les vacances, il est conseillé de le faire. Une taxe de réservation est généralement appliquée. Les billets s’achètent aux guichets des gares et dans la plupart des agences de voyages.

Faire du vélo en Sicile

  • Il n’existe pas de code de la route spécifique aux cyclistes, mais il est prudent de porter un casque et d’équiper votre vélo de feux.
  • L’été, assurez-vous d’avoir assez d’eau et de crème solaire car la chaleur peut être accablante.
  • La location de vélo n’est pas chose courante, mais on en trouve en général dans les stations balnéaires et sur les plus petites îles.
  • Certaines petites pensioni et agriturismi proposent des vélos aux résidents. Comptez de5 à10€ la journée.

Voiture et moto

Nul ne peut nier qu’une voiture facilite grandement les déplacements en Sicile. Cela dit, conduire sur l’île n’est pas de tout repos, notamment dans les grandes villes où les embouteillages, les sens uniques et l’impossible stationnement peuvent mettre les nerfs à rude épreuve. Une fois sur les routes, l’ambiance se détend considérablement et la conduite devient agréable.La qualité des routes est variable. Certaines, comme les principales autoroutes (autostrade), sont en bon état mais les petites routes de campagne peuvent être irrégulières, surtout après de fortes pluies, quand des nids-de-poule se forment et que des glissements de terrain obligent à faire fermer les routes.La Sicile comporte un réseau limité d’autoroutes, indiquées par un A sur les cartes et les panneaux. La principale artère est-ouest est l’A19, qui relie Catane à Palerme. L’A18 longe la côte ionienne entre Messine et Catane, et l’A20 suit la côte tyrrhénienne entre Palerme et Messine. L’A18 et l’A20 appliquent un droit de péage. L’A29 (gratuite) et l’A29D relient Palerme à la côte ouest –assurant ainsi la liaison entre la capitale et Trapani, Marsala et Mazara del Vallo.Après les autoroutes, les meilleures voies sont les strade statali (nationales), représentées sur les cartes par “SS”. Les strade provinciali sont souvent de simples routes de campagne, mais elles donnent accès à de nombreux bourgs et villages à travers les plus beaux paysages. Elles sont représentées par “SP” sur les cartes.

Carburant

Vous trouverez des stations-services sur les autoroutes et les routes nationales, et dans les grandes et petites villes. Les plus grandes sont ouvertes24h/24 et les plus petites en général de7h à19h du lundi au samedi, avec une pause à l’heure du déjeuner. Elles proposent souvent des pompes en libre-service, où vous devez introduire un billet (5€, 10€, 20€ ou 50€) dans la machine et appuyer sur le numéro de la pompe que vous utilisez.L’essence est chère en Sicile –lors de notre passage, 1,45€ le litre de sans plomb (benzina senza piombo) et 1,28€ le gasoil (gasolio).En cas de problème mécanique, la station-service la plus proche devrait pouvoir vous indiquer un mécanicien local, mais peu d’entre elles ont des ateliers sur place.

Location de voiture en Sicile

Les principales agences de location sont toutes représentées dans les aéroports de Palerme et de Catane, et dans les principales villes. Les agences des stations balnéaires louent aussi des scooters et des vélos.

En réservant en ligne, vous bénéficierez de tarifs plus avantageux. Les agences des aéroports facturent parfois plus cher que celles des centres-villes.Vous devez avoir plus de 21ans pour louer un véhicule (plus de 23ans pour certaines compagnies) et présenter une carte de crédit; pour un scooter, l’âge minimum est généralement 18ans. Lors de la location, assurez-vous que vous comprenez bien tout ce qui est inclus dans le contrat de location (kilométrage illimité ou non, taxes, assurance, le rachat de franchise, etc.) et sur votre responsabilité en cas de problème. Mieux vaut souscrire une assurance complète couvrant toutes les bosses et éraflures que vous risquez de faire à la carrosserie.Si vous louez un véhicule auprès d’une bonne compagnie, elle vous fournira sans doute un numéro d’urgence à appeler en cas de panne.La plupart des voitures ont une boîte de vitesses manuelle.

Parking
  • Il est souvent ardu de se garer dans les villes siciliennes. Les lignes bleues délimitent les emplacements payants -achetez un ticket à la machine ou dans un bureau de tabac (0,50-1€/heure). En général, le stationnement est payant du lundi au samedi, de8h à13h30 puis de 15h30 à20h.
  • Des parkings sont aménagés dans les principales villes et les ports, à tous les tarifs à partir de 7€/jour. En règle générale, le meilleur moment pour trouver une place de stationnement est entre14h et16h.
  • Des amendes pour infractions au stationnement sont appliquées et, dans le cas d’une voiture de location, l’agence retiendra le prix de la contravention sur votre carte bancaire.
Péages

Les deux autoroutes à péage de Sicile sont l’A20 Messine-Palerme et l’A18 Messine-Catane. De Messine à Palerme, le péage coûte 10,10 €; de Messine à Catane 3,70€. Prenez un ticket à la machine à l’entrée de l’autoroute, et payez au caissier à la sortie.Assurez-vous que vous êtes dans la bonne bretelle de sortie –suivez les panneaux blancs portant une main noire qui tient des billets; les voies au niveau desquelles figure uniquement le logo bleu et jaune de “Telepass” sont réservées aux résidents italiens abonné à ce système de télépéage.Les cartes de crédit n’étant pas toujours acceptées, prévoyez des espèces.

Permis de conduire

Ayez toujours sur vous votre permis quand vous conduisez en Sicile, ainsi que la carte grise et votre attestation d’assurance.Tous les permis européens sont reconnus en Sicile. Si vous avez un permis non européen, procurez-vous un permis de conduire international, valable un an.

Règles de conduite

En Sicile comme en France, les règles de conduite s’appliquent.

  • Maintenez votre taux d’alcoolémie en deçà de0,05% au volant.
  • Ne téléphonez pas en conduisant.
  • Allumez vos feux de croisement quand vous conduisez hors des villes.

Voir aussi

Le catalogue des éditions Lonely Planet

L’évasion commence ici, découvrez nos guides et livres de voyage.

Nos partenaires

#ExperienceLonely