Naples

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Naples
  5. Comment s'y rendre

Naples : Comment s'y rendre

Partir à Naples : mode d'emploi

Nombre de vols directs desservent l’aéroport international de Naples, plus connu sous le nom de Capodichino.  

Plaque tournante des transports en Italie du Sud, Naples possède un excellent réseau de trains et de bus qui la relie aux autres parties de la Campanie, et à des destinations plus lointaines. Naples est également un grand port, qui accueille les paquebots de croisière internationaux et d’où partent les ferries de passagers et les car-ferries desservant les ports de la Méditerranée.

Entrer en Italie

Les ressortissants des pays membres de l’Espace Schengen, dont la France, la Belgique et la Suisse, peuvent entrer en Italie sur simple présentation de leur carte d’identité nationale ou d’un passeport en cours de validité. Les Canadiens devront seulement présenter un passeport en cours de validité pour un séjour touristique n’excédant pas 90 jours.

La loi exige que vous ayez toujours sur vous votre passeport ou votre carte d’identité. Lors de l’enregistrement à l’hôtel, un de ces deux documents vous sera demandé.

Aller à Naples en avion

Aéroports à Naples

L’Aéroport international de Naples (Capodichino ; Tel. 081 789 62 59 ; www.aeroportodinapoli.it ; Viale F Ruffo di Calabria), à 7 km au nord-est du centre-ville, est l’aéroport principal du sud de l’Italie. Il est desservi par de grandes compagnies aériennes et des transporteurs low-cost, dont easyJet, qui relie Naples au départ de Paris, Amsterdam, Vienne, Berlin et plusieurs autres villes européennes. Curreri (Tel. 081 801 54 20 ; www.curreriviaggi.it) assure 10 services par jour de Capodichino à Sorrente. Les bus partent depuis l’arrêt à l’extérieur du hall des départs et ont pour terminus la gare ferroviaire de Sorrente. Le trajet dure 1 heure 15. Achetez vos billets (10 €) à bord.

Depuis/vers la France

Il faut environ 2 heures 15 pour se rendre à Naples depuis Paris. Sur une ligne régulière, comptez, à l’heure où nous mettons sous presse, environ 200 € pour un aller-retour. Cela dit, toutes les compagnies aériennes offrent des tarifs promotionnels. La compagnie à prix réduits easyJet propose des vols directs depuis Paris-Orly (à partir de 50 € l’aller-retour), Bâle (à partir de 65 FS l’aller-retour) et Nice (à partir de 45 € l’aller-retour).

Voici quelques adresses de compagnies aériennes et d’agences de voyages desservant Naples :

  • Air France
  • Alitalia
  • easyJet
  • Nouvelles Frontières 
  • Thomas Cook

Depuis/vers la Belgique

Naples est à 2 heures 15 de Bruxelles. Comptez à partir de 160€ pour un vol direct aller-retour sur Brussels Airlines et à partir de 60 €, à certaines conditions, sur la compagnie low-cost Ryanair.

Voici quelques adresses pour commencer vos recherches :

Depuis/vers la Suisse

Il est possible de se rendre à Naples par vol direct depuis Zurich en 1 heure 40 sur la Swiss (à partir de 220 FS). EasyJet dessert Naples par vol direct depuis Bâle, Genève ou Zurich (à partir de 30 FS l’aller-retour). Alitalia propose des vols depuis Genève pour Naples avec une escale à Rome (environ 3 heures 30, à partir de 110 FS).

Depuis/vers le Canada

Il n’y a pas de vols directs entre le Canada et Naples. Renseignez-vous pour prendre une correspondance à Paris, New York, Munich ou Londres. 

Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :

  • Air Canada
  • Alitalia
  • Travel Cuts – Voyages Campus

Aller à Naples par la route

Rejoindre la Campanie en voiture signifie traverser les trois-quarts de la péninsule italienne, ce qui peut avoir l’inconvénient de raccourcir considérablement vos vacances sur place ou, si vous avez le temps, être une merveilleuse façon de découvrir le pays.

Naples en bus

Les bus sont l’option la moins chère pour voyager en Italie, mais ils sont moins fréquents, moins confortables et beaucoup plus lents que le train.

La compagnie Eurolines présente l’avantage d’offrir des départs depuis de nombreuses villes de province et de desservir toute l’Italie. Lors de nos recherches, les tarifs les plus intéressants proposés par Eurolines pour un Paris- Naples (environ 25 heures) avoisinaient les 110 € allerretour. Depuis Bruxelles, le trajet (environ 28 heures) coûtait environ 140 €.
La compagnie allemande Flixbus relie Zurich, Bâle et Genève à Naples pour  environ 100 € l’aller-retour(entre 14 et 17 heures).
La plupart des compagnies mentionnées ci-dessous se trouvent à la gare de Metropark Napoli Centrale, Corso Arnaldo Lucci.

CLP (Tel. 081 531 17 07 ; www.clpbus.it). Relie Naples à Foggia.

Eurolines France (Tel. 0 892 89 90 91, 0,35€/min ; www.eurolines.fr)

Eurolines Belgique (Tel. 0 22 741 350 à Bruxelles ou (33) 1 41 86 24 21 ; https://be.eurolines.eu)

FlixBus (https://global.flixbus.com). Tarifs abordables pour des destinations nationales et internationales au départ de Naples.

Miccolis (Tel. 080 531 53 34 ; www.miccolis-spa.it). Propose plusieurs bus par jour au départ de Naples pour Potenza, Matera, Taranto, Brindisi, Lecce et Bari.

Marino (Tel. 080 311 23 35 ; www.marinobus.it). Relie Naples à Bari et à Matera.

SAIS (Tel. 091 617 11 41 ; www.saistrasporti.it). Assure depuis Naples les liaisons longue distance avec la Sicile et Rome.

Naples en train

Sur certaines distances, le train reste très compétitif – d’autant que même en famille, un trajet de nuit en  train couchette ne revientpas nécessairement plus cher qu’une nuit à l’hôtel dans une grande ville italienne.
Les liaisons ferroviaires sont aussi plus écologiques que les trajets aériens : à distance égale, le train génère 10 fois moins de CO2 par voyageur que l’avion.

La réservation sur les trains internationaux à destination de l’Italie est conseillée, voire obligatoire.

Certaines liaisons internationales incluent le transport de voitures privées. Naples est desservie par les trains regionali (régionaux), diretti (directs), Intercity et le très rapide Frecciarossa. Ils arrivent et partent des gares Napoli Centrale ou Stazione Garibaldi (à l’étage inférieur).

DEPUIS LA FRANCE

Il n’y a pas de liaisons ferroviaires directes entre Naples et Paris. Vous devrez faire une correspondance à Marseille, Nice, Milan, Turin ou Rome.

La SNCF (Tel. 3615, 0,40 €/min ou %00 33-8 92 35 35 35 depuis l’étranger ; www.oui.sncf) assure chaque jour des liaisons directes en TGV au départ de Paris- Gare de Lyon à destination de Turin (7 heures) et Milan (5 heures 50).

De là, vous devrez prévoir une correspondance pour réjoindre Naples avec les compagnies Trenitalia ou Italo (voir plus bas).

La compagnie Thello (Tel. 01 83 82 00 00 ; www.thello.com) assure une liaison entre Paris-Gare de Lyon et Venise (train de nuit), avec des arrêts notamment à Dijon  et Milan. Une autre ligne relieMarseille à Milan, via Toulon, Cannes, Nice et Monaco notamment. De Milan, vous pourrez prendre une correspondance pour Rome et Naples.

La compagnie ferroviaire nationale, Trenitalia (Tel. 892021 ; www.trenitalia.com), propose des services réguliers directs entre Naples et Rome (2e classe 12-48 €, 1 heure 10-3 heures, environ 66 par jour), avec de nombreux trains à grande vitesse continuant vers le nord, jusqu’à Florence, Bologne et Milan. L’entreprise ferroviaire privée à grande vitesse Italo (Tel. 892020 ; www.italotreno.it) assure aussi des liaisons directes quotidiennes entre Naples et Rome (2e classe 15-39 €, 1 heure 10, environ 20 par jour), avec des correspondances vers le nord. De Naples, les trains Trenitalia continuent vers le sud jusqu’à Reggio de Calabre et Messine, en Sicile.

DEPUIS LA BELGIQUE

Il n’existe pas de train direct entre la Belgique et l’Italie. Le plus simple est de prendre le Thalys (www.thalys.com) jusqu’à Paris, puis de rejoindre l’Italie depuis la France.

DEPUIS LA SUISSE

Au départ de Zurich et Genève, vous pourrez rejoindre Milan en 3 heures 30 et 4 heures de trajet. De Milan, vous pourrez prendre une correspondance pour Naples. CFF (Tel. 41-51 220 11 11 ou 0848 44 66 88, 0,08 FS/min)

Aller à Naples en voiture et en moto

Naples est à 1 630 km de Paris, à 1 200 km de Lyon, à 900 km de Nice, à 1 650 km de Bruxelles (via la Suisse, à 1 100 km de Genève et à 1 050 km de Zurich.Sachez qu’en Italie, les autoroutes payantes et le carburant comptent parmi les plus chers d’Europe.

À Naples, il est peu probable que vous soyez tenté de conduire, d’autant qu’il vous faudra payer un parking surveillé. Pour visiter des secteurs plutôt isolés de la Campanie, comme l’ouest de Sorrente et le Parco Nazionale del Cilento, Vallo di Diano e Alburni, une voiture serait appréciable. Mais si l’on considère le coût du trajet jusqu’au sud de l’Italie, il est préférable de louer un véhicule sur place.

Mis à jour le : 27 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies