Hongrie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Hongrie
  4. Comment circuler

Hongrie : Comment circuler

Le réseau des transports intérieurs hongrois est efficace, étendu et bon marché. En règle générale, les horaires sont respectés et la majorité des villes se visitent facilement à pied.

Voie aérienne

Il n'y a pas de lignes intérieures régulières en Hongrie. Le prix des taxis aériens est prohibitif (par exemple, ne comptez pas moins de 150 000 Ft pour un aller-retour jusqu'à trois personnes entre Budapest et Szeged) et, si l'on prend en compte le temps du trajet depuis/vers les aéroports, les voyages sont parfois aussi longs qu'en train.
Parmi ces sociétés, citons Farnair Hungary (1-347 6040 ; www.farnair.com), qui utilise la piste à côté du Terminal 1 de Ferihegy, et Jetstream (06 20 399 6782 ; www.jetstream.hu, en hongrois), basé à l'aéroport Tököl, sur l'île de Csepel, en face de Százhalombatta, à 30 km environ au sud-ouest du centre de Budapest.

Bateau

D'avril à fin octobre, la société Mahart PassNave, qui est basée à Budapest, organise des excursions sur le Danube au départ de Budapest jusqu'à Szentendre, Vác, Visegrád et Esztergom ; ainsi que des hydrofoils partant de Budapest pour Visegrád, Nagymaros et Esztergom entre fin mai et début septembre.
En été, Mahart organise également trois à cinq excursions au départ de Budapest vers des destinations comme Kalocsa et Solt dans la Grande Plaine. D'avril à mi-octobre, les services sur certaines sections de la Tisza – de Sárospatak à Tokaj (2 heures 15, 36 km), par exemple, ou de Szeged à Csongrád (4 heures 15, 72 km) – ne sont accessibles qu'aux groupes de 40 personnes minimum. Elles coûtent entre 19 000 Ft et 29 000 Ft par heure.
Les autres ferries de passagers sont affrétés par la compagnie de transports publics de Budapest, BKV (369 1359 ; www.bkv.hu), sur le Danube à Budapest, et par Balatoni Hajózási Rt (84-310 050 ; www.balatonihajozas.hu ; Krúdy sétány 2, Siófok), sur le lac Balaton.

Bus

Le réseau Volánbusz (www.volanbusz.hu) est une bonne alternative (parfois même nécessaire) aux trains. Dans le sud de la Transdanubie et en de nombreux endroits de la Grande Plaine, les bus sont essentiels pour se déplacer, à moins d'être prêt à perdre son temps avec des changements de trains multiples et interminables. De même, pour les courts séjours dans la région du lac Balaton ou de la boucle du Danube, le bus reste préférable au train.
Dans la plupart des villes, il est habituellement possible de prendre au moins un bus direct par jour vers des endroits du pays assez éloignés – par exemple, de Pécs à Sopron (5 heures 30, 285 km) ou d'Eger à Szeged (5 heures, 240 km).
À Budapest, les bus nationaux partent et arrivent des távolságiautóbusz pályaudvar (gares des bus longue distance) et des gares routières locales, baptisées helyiautóbusz pályaudvar. En dehors de la capitale, les gares sont souvent voisines ou occupent la même construction. Mieux vaut arriver tôt pour se faire confirmer le quai ou le kocsiállás (arrêt), et consulter les horaires affichés à l'arrêt lui-même, car ils peuvent différer de ceux indiquer sur le tábla (tableau principal).
En général, les places s'achètent directement auprès du chauffeur, qui donne un reçu faisant office de billet. Il y a parfois des files d'attente pour les bus interurbains (surtout le vendredi après-midi) et mieux vaut donc arriver tôt. Il est interdit de fumer dans les bus, mais il y a un arrêt de 10 à 20 minutes toutes les deux à trois heures. Les sièges des véhicules Volánbusz sont assez espacés pour pouvoir mettre son sac entre ses jambes.
Les horaires affichés peuvent devenir un vrai casse-tête lorsque l'on ne parle pas hongrois. Le plus important est de retenir que indulás signifie « départ » et que érkezés signifie « arrivée ». Certains des symboles les plus employés sont indiqués dans le tableau ci-contre.
Les numéros de 1 à 7 dans un cercle correspondent aux jours de la semaine, en commençant par le lundi. Vous pourrez également voir plusieurs annotations : naponta (tous les jours), hétköznap (en semaine), munkanap (jours de travail), szabadnap (samedi), munkaszünetes nap (dimanche et vacances), szabad és munkaszünetes nap (samedi, dimanche et jours fériés), szabadnap kivételével naponta (tous les jours sauf le samedi), munkaszünetes nap kivételével naponta (tous les jours sauf les jours fériés) et iskolai nap (jours d'école).
En règle générale, les bus partant depuis/vers la plupart des destinations de l'intérieur du pays, mais surtout du nord et du centre-nord de la Hongrie, sont reliés à la gare routière de Népliget (carte ; 1-219 8080 ; IX Üllői út 131 ; MetroM3 Népliget ; billetterie 6h-18h lun-ven sept-mai, 6h-20h lun-ven juin-août, 6h-16h sam-dim). La gare routière de Stadionok (carte ; 1-251 0125, 252 2995 ; XIV Hungária körút 48–52 ; MetroM2 Stadionok ; billetterie 6h-18h lun-ven, 6h-16h sam-dim) dessert en principe les villes de l'est de la capitale tandis que les bus vers le sud-ouest du pays utilisent la gare routière d'Etele tér (carte ; 1-382 4900 ; XI Etele tér ; bus rouge n°7 ; 6h-18h) à Buda.
La gare routière du pont Árpád (carte ; 1-329 1450 ; XIII Róbert Károly körút ; MetroM3 Árpád híd ; billetterie 6h-20h), du côté Pest du pont, est l'endroit d'où partent les bus à destination de la boucle du Danube et de certaines villes des Hautes Terres du Nord (comme Balassagyarmat, Szécsény ou Salgótarján). La petite gare routière de Széna tér (carte ; 1-201 3688 ; I Széna tér 1/a ; billetterie 6h30–16h30 ; MetroM3 Moszkva tér), à Buda, assure une partie des liaisons avec les monts Pilis et les villes au nord-ouest de la capitale, avec une demi-douzaine de départs vers Esztergom (depuis le quai n°5), conjointement avec la gare du pont d'Árpád.
Certaines des gares routières les plus grandes ont des consignes, mais elles ferment généralement tôt (vers 18h). Mieux vaut donc profiter des consignes des gares ferroviaires qui pratiquent des horaires plus étendus et sont presque toujours situées à proximité.

Tarifs

En seconde classe et sur des trajets comparables, le bus est de 20% à 30% plus cher que le train. Lors de nos recherches, les tarifs Volánbusz étaient les suivants :

tarif

distance

97 Ft
jusqu'à 5 km

133 Ft
pour 10 km

605 Ft
pour 50 km

1 210 Ft
pour100 km

2 410 Ft
pour 200 km

3 630 Ft
pour 300 km

Voiture et moto

Automobile-clubs

En cas de panne, les « anges jaunes » (Sárga Angyal ; numéro national 24h/24 188, Budapest 1-345 1755) de l'Automobile-Club hongrois (carte ; Magyar Autóklub ; 1-212 2821, 24h/24 helpline 1- 345 1755 ; II Rómer Flóris 4/a) effectuent gratuitement des réparations de base aux membres d'automobiles clubs affiliés. Toutefois, le remorquage reste très onéreux, pour les membres d'automobile-clubs. Le numéro à appeler en cas d'urgence est le 188.
Pour des informations 24h/24 sur le trafic et les conditions de route, contactez Útinform (1-336 2400, 322 2238 ; www.kozut.hu). Dans la capitale, appelez Főinform (1-317 1173).

Permis de conduire

Les permis de conduire étrangers sont valables un an après l'entrée dans le pays. Si vous n'avez pas de permis de conduire européen et que vous prévoyez de conduire sur place, il vous faudra obtenir un permis de conduire international auprès, en France, de la préfecture de votre domicile – à l'heure de nos recherches, il fallait deux photos d'identité, un permis de conduire en cours de validité et une pièce d'identité. Attention : le permis international n'est valable que s'il est accompagné du permis d'origine.
L'assurance au tiers est obligatoire en Hongrie. On considère que c'est déjà le cas pour tous les véhicules immatriculés dans l'UE. Les autres automobilistes devront présenter une carte verte ou contracter une assurance à la frontière.

Essence

L'Ólommentes benzin (sans plomb 95/98) est disponible partout. La plupart des stations proposent aussi du gázolaj (diesel).

Location

Il est généralement nécessaire d'être âgé d'au moins 21 ans et d'avoir son permis depuis un an au moins pour pouvoir louer une voiture. Les conducteurs de moins de 25 ans doivent parfois payer un supplément. Toutes les grandes agences internationales disposent d'agences à Budapest et vous trouverez de nombreuses sociétés locales dans le pays, mais n'espérez pas faire de grandes économies.

Assurance

Tout accident doit être immédiatement signalé à la police (107). Pour toute réclamation sur des polices d'assurance achetées en Hongrie, vous pouvez contacter Allianz Hungária (06 40 421 421, 01-269 0033) à Budapest. C'est l'une des plus grandes compagnies d'assurances du pays et elle est habituée à travailler avec les étrangers.

État des routes

Les routes en Hongrie sont généralement bonnes – et, aujourd'hui, parfois excellentes. On en trouve de plusieurs types. Les routes précédées d'un « M » (y compris le périphérique M0 à Budapest) seront au final au nombre de huit. À présent, elles relient la capitale à Vienne via Győr (M1) et la Croatie via la rive sud du lac Balaton (M7). Elles longent aussi la rive est de la boucle du Danube (M2), une partie de du chemin vers la Slovaquie jusqu'à Miskolc (M3) et de celui vers Szeged et la Serbie via Kecskemét jusqu'à Kiskunfélegyháza (M5). Les routes nationales (à deux voies) sont indiquées par un simple chiffre sans préfixe. Elles partent principalement de Budapest. Les routes secondaires/tertiaires sont signalées par deux/trois chiffres.

Code de la route

La conduite se fait à droite. Les limitations de vitesse pour les voitures et les motos sont les mêmes dans tout le pays et doivent être rigoureusement respectées : 50 km/h en agglomération, 90 km/h sur les routes secondaires et tertiaires, 110 km/h sur la plupart des quatre voies, et 130 km/h sur autoroute. L'amende pour excès de vitesse va de 5 000 Ft à 30 000 Ft, payables par chèque postal ou auprès de tout bureau de poste.
La ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant (et à l'arrière – lorsqu'il y en a – hors agglomération), mais c'est une loi qui est souvent ignorée. Il est également interdit d'utiliser un téléphone portable au volant, mais, ici encore, c'est une loi qui semble très peu respectée. Prise très au sérieux, en revanche, est la loi qui oblige les conducteurs à allumer leurs feux de croisement toute la journée en dehors des agglomérations. Les motards devront aussi rouler feux allumés, quels que soient l'heure et le lieu. Le port du casque est également obligatoire, et très rigoureusement surveillé.
La tolérance en matière d'alcool au volant est proche de zéro, et cette loi est scrupuleusement respectée. Certes, ce n'est pas des plus amusant lorsque l'on est en vacances, mais mieux vaut suivre l'exemple des Hongrois et s'organiser avec ses compagnons pour que ce ne soit pas toujours le même qui conduise et doive donc s'abstenir de toute consommation d'alcool. Ignorer cet avertissement est à vos risques et périls… L'un de nous est bien placé pour vous le dire !
Le « T » sur le toit ou à l'arrière d'un véhicule signifie qu'il s'agit d'un tanuló vezető, c'est-à-dire d'une auto-école, et non d'un « taxi ».
De nombreuses villes constituent de véritables dédales de sens uniques, d'allées piétonnières et de pistes cyclables, mais le stationnement pose rarement problème en province. Dans la plupart des centres-villes, il est désormais payant. Vous trouverez pour ce faire des disques de stationnement, des bons ou des autocollants auprès des kiosques ou des stations essence et, de plus en plus souvent, des horodateurs. Dans les villes plus petites, un préposé (souvent un sympathique retraité) s'approchera de vous dès que vous quitterez votre véhicule pour vous réclamer 100 Ft/heure environ en fonction du temps que vous souhaitez rester sur place. À Budapest, le stationnement dans les rues coûte désormais entre 120 Ft et 400 Ft de l'heure, en fonction des quartiers.
Il est nécessaire d'obtenir une matrica (vignette) pour avoir accès aux autoroutes hongroises. Elles coûtent 1 120 Ft pour quatre jours (1 450 Ft entre mai et septembre), 2 300 Ft pour 10 jours 3 900 Ft pour un mois, et sont disponibles auprès des stations essence, des bureaux de poste, ainsi qu'à quelques entrées d'autoroute et passages de frontières.

En stop

L'auto-stop n'étant jamais tout à fait sûr, nous le déconseillons. Les voyageurs décidant de voyager par ce moyen prennent des risques toujours difficile à évaluer. Cependant, pour ceux qui décideraient de passer outre nos conseils, les informations suivantes peuvent avérer utiles pour voyager de la manière la plus sûre et la plus rapide.
Le stop est autorisé partout en Hongrie, à l'exception des autoroutes. La pratique n'est plus aussi populaire qu'elle le fut jadis (et il peut être difficile de trouver quelqu'un qui veuille bien vous prendre), mais la route du lac Balaton est toujours longée d'auto-stoppeurs durant les vacances. Dans la capitale, un service de covoiturage baptisé Kenguru met en relation conducteurs et passagers moyennant finance.

Transports urbains

Transports publics

La Hongrie dispose de réseaux de transports urbains bien développés, avec des services efficaces de bus et, dans de nombreuses villes, de trolleybus. Budapest, Szeged, Miskolc et Debrecen possèdent aussi des tramways et la capitale dispose même d'un métro de trois lignes et d'un réseau suburbain souterrain connu sous le nom de HÉV.
Les voyageurs ont généralement beaucoup recours aux transports en commun à Budapest, mais peu (ou pas) dans les villes de province car, à de rares exceptions près, la plupart se visitent facilement à pied et les bus sont loin d'être fréquents, hormis dans les plus grandes villes. En général, les bus de ville desservent la gare des trains longue distance ; sautez dans n'importe quel bus de ville à votre arrivée et vous serez à peu près sûr de rejoindre le centre-ville.
Les billets (souvent à partir de 150 Ft) s'achètent dans les kiosques ou au guichet et doivent être oblitérés à bord. Les resquilleurs voyageant sans ticket sont verbalisés sur le champ. Inutile d'essayer de négocier.

Taxi

Les taxis sont nombreux dans la plupart des villes hongroises et, hormis bien sûr les cas d'escroquerie, assez bon marché. Le tarif minimum varie, mais vous pouvez compter un minimum de 200 Ft (300 Ft à Budapest) entre 6h et 22h, avec un tarif au kilomètre d'un prix à peu près équivalent, selon que l'on réserve par téléphone (la solution la moins chère) ou qu'on l'appelle dans la rue. On trouve facilement des files de taxis aux gares routière et ferroviaire, près des marchés et autour des places principales. Des taxis libres circulent en ville à toute heure de la journée. De nuit, on les repère au signal lumineux sur leur toit.

Circuits organisés

Plusieurs agences de voyages, notamment Vista et Ibusz, Cityrama et le Hungary Program Centrum proposent des excursions et des circuits guidés spécialisés (équitation, vélo, ornithologie, cultue juive…) vers tous les coins de la Hongrie.
Pour prendre quelques exemples, Cityrama propose un circuit de 4 heures 30 en bus et en bateau vers Szentendre ou en bus uniquement vers Gödöllő (11 000 Ft ; gratuit ou moitié prix pour enfant − 12 ans) ; ainsi qu'une visite de 8 heures 30 de la boucle du Danube, en car et en bateau, avec des arrêts à Visegrád et Esztergom (14 000 Ft). Cityrama propose aussi des excursions vers le lac Balaton (Balatonfüred et Tihany) et Herend (16 000 Ft, 9–10 heures), ainsi que vers Lajosmizse, dans la plaine du Sud (18 000 Ft, 8 heures). Hungary Program Centrum propose des circuits similaires aux mêmes prix environ, ainsi qu'un séjour de 8 heures vers Bugac, dans le parc national de Kiskunság (19 000 Ft), et un autre de 9 heures dans la région vinicole d'Eger (22 000 Ft). Vista offre un circuit de six jours à travers le pays, comprenant les montagnes du Nord, la Grande Plaine, la Transdanubie méridionale et la région du lac Balaton. Le circuit comprend l'hébergement en demi-pension et coûte 599/499 € par personne en simple/double.

Train

La MÁV (www.mav.hu) possède des trains fiables et assez confortables qui circulent sur quelque 8 000 km de rails, dont un tiers exactement est électrifié. Les lignes ferroviaires principales convergent à Budapest, mais de nombreuses lignes secondaires relient les villes de province entre elles. Budapest compte trois grandes gares. En général, les trains au départ de la gare de Keleti desservent les Hautes Terres du Nord et le Nord-Est du pays, ceux partant de la gare de Nyugati relient la Grande Plaine et la boucle du Danube, et ceux de la gare de Déli gagnent la Transdanubie et le lac Balaton. Toutefois, il existe des exceptions et mieux vaut s'assurer de la gare de départ en achetant son billet. Pour tout renseignement sur les trains intérieurs, contactez le service fonctionnant 24h/24 au 06 40 49 49 49 (numéro national) ou 1-461 5400 (à Budapest).
Les billets pour des trajets egy útra (allers) et oda-vissza (retours) en 1re et 2e classe sont en vente dans les gares, au guichet central de la MÁV (1-461 5400, 322 8082 ; VI Andrássy út 35 ; 9h-18h lun-ven avr-sep, 9h-17h lun-ven oct-mars) à Budapest et dans certaines agences de voyages.
Il existe plusieurs types de trains. Les express (Ex sur les horaires) sont généralement à réservation obligatoire. Les InterCity (IC), les plus rapides et les plus confortables de Hongrie, et les EuroCity (EC), sont des trains à supplément et incluent la plupart du temps un siège. Les gyorsvonat (trains rapides), indiqués sur les horaires en gras et/ou par un « S », nécessitent souvent une réservation. Les személyvonat (trains de passagers) sont plus lents et s'arrêtent dans toutes les villes, bourgs et villages situés le long de la voie ferrée.
Selon la gare, les départs et les arrivées sont annoncés par hauts-parleurs ou sur un tableau électronique et apparaissent toujours sur un horaire imprimé, jaune pour les indulas (départ) et blanc pour les érkezés (arrivée). Sur ces derniers, les trains rapides sont indiqués en rouge et les trains locaux en noir. Les chiffres (ou parfois les lettres) qui figurent près du mot vágány indiquent le « quai » de départ ou d'arrivée du train. Les symboles et les abréviations utilisées sont donnés dans le tableau.
Les voyageurs qui souhaitent beaucoup se déplacer en train pourront se procurer un exemplaire des horaires officiels de la MÁV (Menetrend ; 850/1 550 Ft en petit/grand format), disponible dans la plupart des grandes gares et au bureau de la MÁV dans Andrássy út, à Budapest. Vous y trouverez aussi des notices explicatives en plusieurs langues, dont l'anglais.
Toutes les gares ferroviaires disposent de consignes, dont certaines sont ouvertes 24h/24. Le paiement (300/600 Ft par sac normal/grand sac et par jour) s'effectue parfois à un autre bureau ou guichet, généralement signalé pénztár (caisse).
Certains trains sont équipés de wagons destinés aux bicyclettes. Dans d'autres, les vélos doivent être laissés dans le premier ou le dernier wagon. Le tarif pour les vélos est de 25% d'un billet de 2e classe.

Billets et tarifs

Le prix d'un billet de train intérieur en 2e classe est de 946/1 926/2 676/3 100/3 524 Ft pour 100/200/300/400/500 km. Pour voyager en 1re classe, comptez 50% de plus.
Les passagers munis d'un billet dont la valeur est insuffisante devront s'acquitter de la différence et d'une amende de 2 000 Ft. Un surplus de 500 Ft est ajouté au billet lorsqu'il est acheté dans le train plutôt qu'à la gare. Les voyageurs risquent une amende de 500 Ft s'ils voyagent sur un train IC intérieur sans avoir payé le supplément et une autre du même montant pour ne pas avoir réservé un siège quand cela est obligatoire.
À bord des trains intérieurs hongrois, la réservation du siège peut être obligatoire (indiqué sur les horaires par un « R » encadré), uniquement obligatoire dans les trains au départ de Budapest (un « R » dans un cercle) ou uniquement disponible (un « R » simple).
Les express nécessitent en général une réservation (130 Ft), tandis que les IC imposent un supplément de 200 Ft à 480 Ft, qui inclut la réservation.

Trains spéciaux

Une quinzaine de keskenynyomközű vonat (trains à voie étroite), pour la plupart gérés par l'Állami Erdei Vasutak (ÁEV ; chemins de fer forestiers nationaux) sur 220 km de voies, circulent dans les forêts et les collines du pays. Ils sont généralement utilisés par les agences de voyages pour le retour des vacanciers, mais peuvent aussi être très pratiques pour se rendre d'un point A à un point B (par exemple, de Miskolc à Lillafüred et les monts de Bükk).
Une agence indépendante de MÁV fait circuler des nosztalgiavonat (trains à vapeur) en été, généralement le long de la rive nord du lac Balaton (par exemple, de Keszthely à Tapolca via Badacsonytomaj) et sur la boucle du Danube, de Budapest à Szob ou Esztergom. Pour plus d'informations, contactez MÁV Nostalgia (1-238 0558 ; www.mavnosztalgia.hu), à la gare de Keleti.
La seule autre ligne ferroviaire de Hongrie se baptise GySEV. Elle relie Győr et Sopron à Ebenfurth, en Autriche.

Forfaits ferroviaires

Le forfait Hungary d'Eurail, uniquement disponible pour les ressortissants de pays non européens, coûte 52/82 $US pour 5/10 jours de voyages en 2e classe sur une période de 15 jours et 79/124 $US en 1re classe. Demi-tarif pour les enfants de 5 à 11 ans.
Le forfait Euro Domino Hungary permet aux résidents européens de circuler sur tout le réseau ferroviaire hongrois pour une période allant de 3 ou 8 jours jusqu'à un mois ou plus. Un forfait trois jours coûte 92/60 € par adulte en 1re/2e classe et 47 € pour les jeunes de 12 à 25 ans. Le forfait huit jours coûte 203/136/100 €.

Vélo

La Hongrie offre d'innombrables possibilités pour les cyclistes, avec des pentes difficiles dans le nord, des montées beaucoup plus douces en Transdanubie et du terrain plat, quoique venteux (et très chaud en été) dans la Grande Plaine. Malheureusement, la location pose problème. Les agences de location sont rares et c'est généralement auprès des terrains de camping et des complexes hôteliers que l'on trouve le plus souvent son bonheur (voire, très occasionnellement, auprès des réparateurs de vélos).
N'oubliez pas, en préparant votre itinéraire, que les vélos sont interdits sur toutes les autoroutes ainsi que sur les routes nationales à un chiffre. Il convient aussi de noter que les vélos doivent être équipés de lumières et de réflecteurs. Les vélos peuvent transportés dans de nombreux trains, mais pas dans les bus.

Mis à jour le : 16 mai 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Budapest

Paramètres des cookies