Hôtels et hébergements en Hongrie

Se loger en Hongrie

Sauf en haute saison (juillet et presque tout le mois d'août) à Budapest, dans la majeure partie de la région du Balaton, sur la courbe du Danube et dans le massif des Mátra, vous n'aurez aucun problème à trouver en Hongrie un hébergement conforme à votre budget. Les campings sont nombreux, les résidences universitaires ouvrent leurs portes aux voyageurs à diverses périodes dont l'été, les anciens centres de vacances ouvriers ont été reconvertis en auberges de jeunesse et hôtels bon marché, et des pensions familiales ont fait leur apparition un peu partout. Vous trouverez aussi dans tout le pays des offres chez l'habitant.
Le bon sens voudrait que le client paie toujours le tarif indiqué, mais tout n'est pas si simple. Les offices du tourisme et agences de voyages prennent généralement une commission pour la réservation d'une chambre chez l'habitant ou d'un autre hébergement, et, si vous restez moins de trois nuits, une surtaxe est souvent pratiquée sur la première. La plupart des municipalités prélèvent désormais une taxe locale sur le tourisme de l'ordre de 160 à 300 Ft par personne et par nuitée (3% à Budapest pour les 18–70 ans), parfois seulement après la première ou deuxième nuit ; les moins de 18 ans et les plus de 70 ans en sont souvent exemptés. Dans certains hôtels de catégorie supérieure, à Budapest, les prix affichés ne comprennent pas la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de 15% : renseignez-vous bien. Autrefois, tous les hôtels et pensions affichaient des prix petit déjeuner compris, mais ce n'est plus toujours le cas.
Lors de notre passage, l'inflation tournait autour de 7% : les prix que vous rencontrerez seront donc sans doute supérieurs à ceux indiqués ici, même si le changement devrait être limité pour ceux exprimées en euros ; par ailleurs, les variations en forints d'un établissement à l'autre devraient rester assez similaires. Le prix pour une chambre augmente généralement dès avril en vue de la haute saison, et ce jusqu'à 30%. Les tarifs indiqués tout au long du guide sont ceux de haute saison.
 

Auberges de jeunesse

Si de nombreux établissements sont recensés dans la brochure de l'Association hongroise des auberges de jeunesse (MISZSZ ; carte ; 1-411 2392 ; www.youthhostels.hu ; V Molnár utca 3), la carte Hostelling International (HI) – ou l'un de ses équivalents – ne vous sera pas très utile en Hongrie. Hormis celles de Budapest, la plupart des ifjúsági szállók (auberges de jeunesse) sont dans des endroits très reculés. Globalement, seules celles de Budapest sont ouvertes à l'année. Le site www.youthhostels.hu pourra vous renseigner.
À Budapest, un lit dans un dortoir coûte de 2 000 à 5 000 Ft par personne et les doubles coûtent 6 000 à 12 000 Ft ; les prix sont très inférieurs à la campagne. La carte HI n'est pas indispensable, mais ses détenteurs obtiennent parfois 10% de rabais ou sont exemptés de la taxe touristique. Aucune limite d'âge n'est pratiquée. Généralement ouvertes toute la journée, les auberges sont souvent dotées de cuisines et de laveries, ainsi que de l'accès Internet, gratuit ou à un prix modique.
 
 

Camping

Très pratique, la carte Hungary Camping Map (en anglais) publiée par l'Office national du tourisme hongrois (ONTH ;) recense quelque 425 campings de tailles diverses dans tout le pays : c'est la solution la moins onéreuse. Les petits terrains privés avec une capacité limitée à une douzaine d'emplacements sont souvent préférables aux campings « officiels », vastes et bruyants. Le prix pour deux adultes et une tente débute à seulement 1 800 Ft dans les coins reculés de la Transdanubie occidentale pour atteindre cinq fois ce montant en plein été sur les rives du lac Balaton.
La plupart des campings sont ouverts d'avril ou mai à septembre ou octobre et disposent aussi d'üdölőházak ou faházak (petits bungalows) à partir de 1 000/2 000 Ft par personne avec/sans douche. Au cœur de l'été, tous les bungalows sont souvent réservés : pensez à contacter l'agence Tourinform de votre destination avant de partir. La carte Camping Card International (www.ffcc.fr/CA/Partenaire/Delivrer_carte.php) offre dans certains cas jusqu'à 10% de réduction. Le camping sauvage est interdit en Hongrie.
Pour en savoir plus, contactez le Club hongrois de camping et de caravaning (MCCC ; Carte ;1-267 5255 ; mccc@mccc.hu ; VIII Mária utca 34, 2e étage) à Budapest. Le site www.camping.hu est également une bonne source d'informations.
 
 

Chez l'habitant

En Hongrie, le fizetővendég szolgálat (littéralement, « service pour hôte payant ») constitue une offre vaste et relativement bon marché, bien qu'en recul depuis l'essor des pensions. Comptez pour une simple/double de 2 000 à 4 200 Ft (de 4 500 à 6 500 Ft à Budapest) en fonction du standing et de l'emplacement. Les chambres chez l'habitant autour du lac Balaton sont toujours plus chères, même en période creuse. Il est souvent difficile de trouver une chambre simple, et vous devrez généralement payer un supplément de 30% sur la première nuit si vous restez moins de 3 ou 4 nuits.
La réservation se fait souvent par l'intermédiaire d'agences de voyages. Il en existe souvent plusieurs, n'hésitez donc pas à faire le tour si le prix vous semble élevé ou l'emplacement peu pratique. Dans les zones touristiques, vous pouvez aussi chercher les panneaux « szoba kiadó » ou « Zimmer frei », qui signalent (en hongrois et allemand, respectivement) les chambres chez l'habitant.
Si vous optez pour cette solution, sachez que vous partagerez le logement d'une personne seule, d'un couple ou d'une famille. Les installations sanitaires sont souvent communes, mais le reste du temps, rien ne vous empêche de vous enfermer dans votre chambre. Toutes les chambres de 1re classe et certaines de 2e et de 3e offrent une cuisine commune. Il vous faudra peut-être, à Budapest, prendre une chambre excentrée. Certaines agences proposent aussi des appartements ou des maisons de vacances à louer sans propriétaire sur place, solution idéale si vous voyagez à 4 personnes ou plus.
 
 

Fermes

Le tourisme dit rural peut s'avérer plus avantageux encore qu'une chambre chez l'habitant en ville, mais la plupart des hébergements sont vraiment isolés et il vous faudra souvent être motorisé. Pour en savoir plus, contactez Tourinform, la Fédération nationale du tourisme rural et de l'agrotourisme (FATOSZ ; carte ; /fax 1-352 9804 ; www.fatosz.hu ; VII Király utca 93) ou le Centre du tourisme rural (carte ; 1-321 2426 ; www.falutur.hu ; VII Dohány utca 86), à Budapest.
 
 

Hôtels

Les hôtels, appelés szállók ou szállodák, vont du somptueux palace cinq-étoiles aux bâtisses délabrées héritées de l'ère socialiste telles que certaines villes en possèdent encore. Le petit déjeuner est généralement compris.
Un hôtel bon marché revient souvent plus cher qu'une chambre chez l'habitant mais s'avère idéal si vous ne restez qu'une nuit ou arrivez trop tard pour vous adresser à une agence. Dans les deux-étoiles, les chambres sont généralement dotées de sdb privatives, ce qui n'arrive jamais dans un hôtel une-étoile. Les trois- et quatre-étoiles (pour la plupart d'anciennes villas récemment rénovées ou des édifices neufs) peuvent d'avérer bien plus avantageux que leurs équivalents dans d'autres pays d'Europe.
Si vous êtes en fonds, ou en quête de romantisme, vous pourrez vous tourner vers le réseau hongrois de kastély szállók (hôtels-châteaux) et de kúria szállók (hôtels-manoirs).
 
 

Location

Vous pouvez passer, entre autres, par Interhome (www.interhome.fr) pour la location saisonnière d'une maison ou d'un appartement en Hongrie.
 
 

Pensions

Les panziók (pensions) privées, qui depuis 10 ans affichent la plus forte croissance du secteur hôtelier en Hongrie, sont en fait de petits hôtels disposant d'une dizaine de chambres maximum, où la double avec douche coûte autour de 8 500 Ft. Elles sont généralement propres, de construction récente et souvent dotées d'un restaurant. Situées pour la plupart hors du centre, les pensions conviennent mieux aux voyageurs dotés d'un moyen de locomotion et sont très prisées par les Autrichiens et les Allemands. Le site www.panzio.lap.hu (en hongrois uniquement) propose des renseignements utiles.
 
 

Résidences universitaires

Du 1er juillet au 20 août (ou plus tard) et parfois pendant les vacances de Pâques, c'est dans les dortoirs universitaires, appelés kollégium ou diákszálló, que vous trouverez l'hébergement le moins cher, avec des lits dans des chambres doubles, triples ou quadruples à partir de 1 200 Ft par personne. Aucune carte d'étudiant ou d'auberge de jeunesse n'est exigée (elles n'offrent pas de rabais non plus). Les commodités sont le plus souvent communes, mais pas toujours.
 

Mis à jour le : 30 janvier 2017
Paramètres des cookies