Majorque : Comment s'y rendre

Transports pour aller à Majorque

La plupart des visiteurs arrivent à Majorque par avion à l’aéroport international de Palma, desservi par de nombreuses compagnies aériennes, notamment low cost. Il est également possible d’aller à Majorque par le ferry au départ de différentes villes de la côte espagnole (Alicante, Barcelone, Dénia et Valence). Les îles voisines d’Ibiza et de Minorque sont reliées à Majorque par voies aérienne et maritime.

Entrer en Espagne

Les démarches pour entrer à Majorque et en partir sont généralement fluides et peu bureaucratiques.

Passeports

Pour les citoyens des pays membres de l’UE et de la Suisse, une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité suffit. Les Canadiens n’ont pas besoin d’un visa pour un séjour ne dépassant pas 90 jours, mais doivent présenter un passeport valide trois mois après la date de départ. Il leur sera demandé de remplir une carte de débarquement. Si vous venez en voiture, n’oubliez pas votre permis de conduire, la carte grise du véhicule et une attestation d’assurance. Vérifiez également auprès de votre assureur que vous êtes couvert à l’étranger. 

Voie aérienne

L’avion est le moyen le plus pratique et le plus utilisé pour arriver à Majorque, à tel point que l’aéroport de Palma est le troisième d’Espagne en termes de fréquentation, avec des liaisons vers plus de 60 villes d’Espagne et d’Europe. L’offre de vols pour Majorque varie beaucoup selon la saison. Certaines compagnies low cost n’assurent la liaison – souvent par vol direct – avec Palma que d’avril à fin octobre. D’autres, ainsi que les compagnies régulières, ne proposent qu’un vol hebdomadaire par semaine en basse saison, et plusieurs par semaine ou par jour en haute saison, avec un pic du trafic aux mois de juillet, août et septembre. En basse saison, les vols directs sont également moins nombreux et beaucoup de vols comportent une escale à Barcelone ou à Madrid. Côté prix, difficile de donner des indications tant l’offre est étendue. Les tarifs des low cost notamment varient énormément d’un jour à l’autre, voire dans la même journée. Et il faut penser rajoutent les taxes d’aéroport et les bagages. Donc une seule règle : comparez les prix et pensez à réserver le plus tôt possible, seule manière d’avoir la garantie de trouver un petit prix.

Aéroports et compagnies aériennes

L’aéroport de Palma de Mallorca (PMI ; 902 404704) est à 8 km à l’est de Palma. Avec des vols vers 105 pays, c’est le troisième plus grand aéroport d’Espagne, et un des plus fréquentés d’Europe. En été, les vols charters et réguliers sont extrêmement nombreux au départ de toute l’Europe. Beaucoup de compagnies low cost sont présentes. Le hall des arrivées se trouve au rez-de-chaussée du terminal principal, où sont installés un office du tourisme (971 78 95 56 ; Aeroport de Palma ; 8h-20h lun-sam, 8h-14h dim), des bureaux de change, des loueurs de voitures, des voyagistes et des guichets de réservation de chambres d’hôtel. Les départs se font du 2e étage.

Depuis la France

Les vols sont plus nombreux au printemps et en été, depuis Paris ou la province. Il est alors plus facile de voyager sans escale. Comptez environ 2 heures pour vous rendre à Majorque par vol direct. Les prix varient énormément selon les compagnies et la saison. S’il est possible de trouver un aller-retour pour 150 euros, prévoyez plutôt le double et même plus si vous voyagez en période de forte affluence ou si vous réservez au dernier moment. Sachez toutefois que l’été ne sera pas forcément la saison la plus chère, à condition de s’y prendre bien à l’avance, du fait de l’abondance de l’offre. Un aller-retour direct depuis Paris peut alors se trouver pour 100 euros, alors que durant les vacances de printemps, il sera plus difficile de dénicher un vol à moins de 200 euros.

  • Air Europa (01 42 65 08 00). Vols directs depuis Paris.
  • Air France (09 69 39 02 15). Plusieurs vols directs par semaine au départ de Paris.
  • EasyJet (0820 420 315, 0,12 euros/min). Vols directs en été depuis Bordeaux, Lyon, Nice, Paris et Toulouse. 
  • Transavia (0892 05 8888, 0,50 euros/min). Vols ponctuels en été depuis Paris.
  • Vueling (0899 232 400). Vols directs au départ de Paris et avec une escale à Barcelone au départ de la province.

Depuis la Belgique

Seules les compagnies low cost assurent une liaison directe avec Palma. Le trajet sans escale dure un peu plus de 2 heures ; comptez au moins 4 heures si vous devez transiter par Barcelone ou Madrid. S’il est possible de trouver un aller-retour pour une centaine d’euros sur les compagnies low cost durant la saison basse, il faut plutôt partir sur un budget moyen de 250-300 euros en s’y prenant suffisamment à l’avance.

  • Jetairfly ( 070 22 00 00, 0,30 euros/min). Vols directs d’avril à octobre au départ d’Anvers, de Liège et dOstende.
  • Ryanair (0892 562 150, 0,34 euros/min). Vols directs au départ de Bruxelles-Charleroi et Bruxelles-Zaventem d’avril à octobre.

Depuis la Suisse

Les aéroports de Bâle- Mulhouse, Genève et Zurich sont desservis toute l’année. Berne bénéficie de moins de vols. Comptez un peu moins de 2 heures de vol si la liaison est directe. Si vous réservez suffisamment à l’avance ou partez en période creuse, vous pouvez prévoir un budget de 200-400 CHF.

  • EasyJet (0848 28 28 28, 0,08 CHF/min). Depuis Bâle-Mulhouse et Genève toute l’année.
  • Niki (0848 737 800, 0,08 CHF/min). Vols directs depuis Bâle-Mulhouse et Zurich (très peu nombreux de novembre à février).
  • SkyWork (41 31 810 18 18). Liaison directe depuis Berne.
  • Swiss (0848 700 700). Quelques vols directs depuis Genève.

Depuis le Canada

Il n’y a pas de liaison directe entre Montréal ou Toronto et Majorque, vous devrez donc faire une, voire deux escales. De nombreuses compagnies proposent des vols via Barcelone et Madrid ou via les grandes villes européennes. Vous pouvez aussi chercher un vol bon marché pour Londres, Paris ou Berlin, puis consulter les propositions des compagnies low cost au départ de ces grandes villes. Les solutions sont donc multiples et le mieux est de prendre son temps pour bien comparer les prix. Selon la saison, vous paierez entre 1 000 et 1 500 $C pour un aller-retour, à condition de réserver suffisamment à l’avance. Comptez environ 10 heures de vol, selon la durée des escales.

Voie maritime

Il est possible d’aller à Majorque en ferry depuis Barcelone, Valence et Dénia. La plupart des bateaux n’assurent la liaison que de Pâques à fin octobre et ceux qui continuent à naviguer en hiver diminuent la fréquence de leurs départs. L’option ferry est intéressante pour ceux qui souhaitent utiliser leur propre voiture ou moto une fois sur place (ce qui implique un surcoût et exige de réserver bien à l’avance), ou pour ceux qui sont déjà en Espagne continentale. Les tarifs varient selon la période ; ceux indiqués ci-dessous sont donnés à titre indicatif. Combiner bus ou train et ferry ne vous reviendra en revanche pas moins cher qu’un billet d’avion… pris à temps.

La principale porte d’entrée en Espagne est l’autoroute A9 (en France), qui devient l’AP7 en Espagne. Elle rejoint Barcelone puis longe la côte vers le sud en direction de Valence et de Dénia. Barcelone/Valence sont à 1 035/1 380 km de Paris, 635/810 km de Bordeaux, 640 km/980 km de Lyon, 1 340/1 680 km de Bruxelles et 785/1 130 km de Genève. Depuis toutes ces villes, la quasi-totalité du parcours peut se faire sur autoroute. Pour des informations sur le code de la route et les précautions à prendre si vous vous déplacez avec votre propre véhicule. Pour vous faire une idée de l’offre, consultez les comparateurs AFerry ou Direct Ferries. La traversée depuis Barcelone et Valence dure 8 heures. Comptez un minimum de 100 euros aller-retour par personne (en voyageant sur un fauteuil, pas dans une cabine), 300 euros avec un véhicule. Quelques compagnies de ferries au départ et à destination de Majorque :

Voyages organisés

La plupart des propositions de voyages à Majorque sont des formules tout compris en hôtels-clubs. Pour ce type d’offre, le mieux est de regarder sur Internet où l’offre de séjours dégriffés est importante, ou de s’adresser à une agence.

Quelques agences proposent des circuits plus culturels, en particulier :

Majorque est une destination vraiment facile, donc idéale pour les voyages individuels. Mais si vous souhaitez découvrir l’île en marchant, par exemple, il peut être intéressant de choisir un circuit randonnée organisé par une agence spécialisée comme :

Des coordonnées d’agences basées à Majorque sont données au fil des pages régionales de ce guide. Reportez-vous aux entrées de l’index se rapportant à vos centres d’intérêt pour les repérer.

Mis à jour le : 6 juillet 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Majorque

Paramètres des cookies