Majorque : Santé

Santé, vaccins et disponibilité des soins médicaux

Majorque ne présente pas de risques particuliers pour la santé.

Avant de partir

ASSURANCE

  • Grâce à la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM), les ressortissants de l’UE n’ont pas à faire l’avance pour les soins ou peuvent se faire rembourser durant leurs vacances.
  • À défaut, il faut contracter une assurance qui réglera directement les hôpitaux et les médecins, vous évitant ainsi d’avancer des sommes qui ne vous seront remboursées qu’à votre retour. Dans ce cas, conservez avec vous tous les documents nécessaires.
  • Attention ! Avant de souscrire une police d’assurance, vérifiez bien que vous ne bénéficiez pas déjà d’une assistance par votre carte de crédit, votre mutuelle ou votre assurance automobile. C’est bien souvent le cas.

VACCINATIONS

Aucun vaccin n’est requis pour entrer à Majorque, mais, quelle que soit leur destination, l’Organisation mondiale pour la santé recommande aux voyageurs d’être vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la rougeole, les oreillons, la rubéole et la poliomyélite.

À Majorque

DISPONIBILITÉ ET COÛT DES SOINS MÉDICAUX

  • Si vous avez besoin d’une ambulance, appelez le 061.
  • Les standards médicaux et les temps d’attente sont parmi les meilleurs d’Europe, et les coûts sont comparables à ceux d’autres pays d’Europe de l’Ouest.
  • En cas d’urgence, rendez-vous au service des urgences de l’hôpital le plus proche. Le plus grand hôpital de l’île est l’Hospital Universitari Son Espases (871 20 50 00 ; Carretera de Valldemossa 79), à Palma. Il y a également de grands hôpitaux à Inca et à Manacor.
  • Dans les principales stations balnéaires, on trouve généralement des centres médicaux.
  • Les pharmacies pourront vous conseiller sur les médicaments en vente libre. Quand une pharmacie est fermée, l’adresse de la pharmacie de garde la plus proche est affichée sur la porte.

RISQUES SANITAIRES

  • L’épuisement par la chaleur est lié à une perte excessive d’eau. Parmi les symptômes figurent maux de tête, vertiges et fatigue. Buvez beaucoup d’eau et/ou de jus de fruits.
  • Le coup de chaleur est beaucoup plus grave, il survient quand le mécanisme de régulation thermique du corps ne fonctionne plus. Il entraîne fièvre, céphalée, problèmes de coordination, agressivité, convulsions. Il faut absolument hospitaliser le malade. En attendant les secours, installez-le à l’ombre, ôtez-lui ses vêtements, couvrez-le d’un drap ou d’une serviette mouillée et éventez-le continuellement.
  • Si vous êtes allergique aux piqûres d’abeilles, guêpes ou autres hyménoptères, emportez avec vous de l’adrénaline auto-injectable, de type Epipen.
  • Dans les régions boisées, méfiez-vous des chenilles processionnaires du pin, rougeâtres et velues, aux poils urticants et allergisants.
  • L’été, il peut y avoir des invasions de méduses sur les plages de l’île. Le vinaigre, la glace ou le sel d’Epsom permettent d’apaiser la douleur. Si vous n’avez rien de cela sous la main, frottez la lésion à l’eau salée (et non pas à l’eau douce, qui accroît l’effet urticant). Si vous vous êtes fait piquer, rendez-vous à un poste de secours.
  • On trouve des mouches des sables sur de nombreuses plages majorquines. En général, elles ne causent qu’une morsure douloureuse et urticante, mais elles peuvent à l’occasion véhiculer une rare maladie de peau appelée leishmaniose cutanée.

EAU DU ROBINET

  • L’eau du robinet est potable et l’eau minérale est relativement bon marché.
Mis à jour le : 7 juillet 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Majorque

Paramètres des cookies