-->

Madrid : Environnement

Géographie

L'un des aspects les plus frappants de Madrid est son absence d'eau, car le Río Manzanares, pratiquement à sec, ne traverse pas le cœur de la ville et passe inaperçu aux yeux de la plupart des touristes. La partie touristique de la ville est relativement compacte. La grande artère nord-sud, le Paseo de la Castellana, relie les deux gares principales, Chamartín et Atocha. La zone située à l'extrémité sud de cette promenade concentre la plupart des sites touristiques. Les quartiers historiques sont situés entre le Paseo del Prado, à l'est, et le Palacio Real, à l'ouest. À mi-chemin se dresse la Puerta del Sol, une ancienne porte de la ville et aujourd'hui une gigantesque place, à partir de laquelle sont mesurées toutes les distances du pays.

Au sud de la Puerta del Sol se trouve la partie la plus ancienne de la ville : la Plaza Mayor, Los Austrias au sud-ouest et les rues animées du quartier de Huertas au sud-est. La Latina et Lavapiés sont également au sud de la ville. Ici, restaurants, bars et cafés animés ne manquent pas. Le quartier populaire de Lavapiés, où se côtoient Madrilènes, gitans et immigrés, a conservé beaucoup d'authenticité.

Les plus beaux musées de Madrid, le célèbre Prado, le musée Thyssen-Bornemisza et le Centro de Arte Reina Sofía, sont tous les trois installés dans les parages du Paseo del Prado. Le Parque del Buen Retiro, à côté du Prado, est le plus grand parc en centre-ville.

En matière d'hébergement, les quartiers autour de la Puerta del Sol et de la Plaza de Santa Ana offrent l'embarras du choix et permettent de plonger dans l'animation du centre. La Latina, Lavapiés et Huertas permettent d'être proche des lieux de sortie nocturne. Il y a aussi de nombreuses possibilités dans les quartiers, très animés aussi, de Malasaña et de Chueca, juste au nord de la Gran Vía.

Faune et flore

L’Espagne offre de superbes occasions d’observer une faune variée : des prédateurs, mais aussi une liste d’oiseaux sans équivalent en Europe. Sierra de la Culebra Habitat naturel du loup ibérique et le meilleur endroit pour l’observation de loups en Europe.

Parque Nacional de Monfragüe Des oiseaux de proie survolent un canyon spectaculaire. Laguna de Gallocanta Des grullas (grues) passent l’hiver par milliers en Aragon.

Picos de Europa S’il est difficile d’apercevoir des ours ou des loups, les chamois quant à eux se laissent voir plus facilement. Des aigles et plusieurs autres oiseaux de proie volent dans le ciel des Pics.

Mis à jour le : 5 avril 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Madrid et le centre de l'Espagne