Îles Canaries : Les Incontournables

À ne pas manquer : le top des îles Canaries

Les paysages lunaires d'El Teide

L'extraordinaire est à portée de main : il suffit d'effectuer une randonnée autour de la base du volcan d'El Teide, à Tenerife, pour se convaincre que l'on marche sur la Lune. Les sentiers vous emmènent au cœur d'un paysage étrange de cratères rouges, jaunes et bruns évoquant des sortes de taupinières préhistoriques, de formations de roche volcanique aux formes insolites, et de lapilli pareils à des galets. Pour couronner le tout, prenez ensuite le téléphérique menant au vertigineux sommet. Pensez à vous habiller chaudement car il peut faire très froid, là-haut dans les nuages.

Carnaval !

Les Canariens aiment faire la fête et, à Santa Cruz de Tenerife, la fiesta atteint son paroxysme chaque année, au milieu des paillettes du carnaval. Les festivités débutent en grande pompe début février, suivies par trois semaines de spectacles, de concours de déguisements, de feux d'artifice et autres défilés pareils à ceux de Rio. Toutes les îles célébrent le carnaval avec ferveur de l'aube au crépuscule : pensez à réserver votre hébergement longtemps à l'avance (si vous avez l'intention de vous coucher…).

Les plages splendides de Fuerteventura

Fuerteventura possède des plages figurant parmi les plus belles des Canaries. Pour échapper aux rangées de transats sur lesquels les vacanciers rôtissent lentement, mettez le cap vers le nord-ouest de l'île, les plages sauvages et les vagues assourdissantes d'El Cotillo. Les véliplanchistes pourront se faire plaisir à Playa de Sotavento de Jandía ; quant aux amateurs d'autres sports nautiques, ils opteront pour la plage extraordinaire de Morro Jable. Enfin, si vous avez des enfants, choisissez des plages plus familiales, comme Costa Calma et Caleta de Fuste.

Les « papas arrugadas »

Omniprésentes, les papas arrugadas (pommes de terre ridées) sont bien meilleures que ne le laisse supposer leur nom. Appelées papas, comme en Amérique du Sud, ces petites pommes de terre nouvelles sont cuites à l'eau puis saupoudrées de sel marin. Le secret, c'est l'accompagnement : un choix de trois sauces – mojo picón, mojo verde ou mojo de cilantro (respectivement au piment, au persil ou à la coriandre). À déguster comme il se doit avec une cerveza (bière) bien fraîche…

Barranco de Guayadeque

Le printemps est la meilleure saison pour découvrir cette luxuriante vallée encaissée de la Grande Canarie, car alors, les amandiers en fleur colorent le paysage de blanc. L'endroit reste néanmoins très vert et ravissant toute l'année. Le flanc des montagnes escarpées qui encadrent la vallée est creusé de grottes abritant des restaurants et des bars, et même une chapelle. Tâchez de faire coïncider la visite avec l'heure du déjeuner afin de pouvoir prendre un repas dans les entrailles des falaises. Ensuite, parcourez l'un des sentiers des environs : vous serez récompensé par la vue splendide sur la mer.

Le quartier historique de La Laguna

Visitez La Laguna, sur Tenerife, et flanez dans son quartier historique, l'un des mieux préservés de l'île, tout en ruelles pavées, en maisons de marchands pimpantes et en demeures ornées de balcons en pin. Cette architecture et ce plan, typiques de l'île, ont à l'origine servi de modèles à nombre de villes coloniales d'Amérique. Si La Laguna a un côté suranné, l'endroit vibre d'une énergie tout à fait contemporaine. La vie nocturne y est dynamique, et les cafés et bars en terrasse ne manquent pas.

Les marchés de rue

Aubergines à la peau brillante violet sombre, tomates rouge sang, figues pourpres charnues, bouquets de menthe odorante et de persil, grappes de têtes d'ail, piments verts longs et fins… Comment résister ? Partout, les marchés hebdomadaires font la part belle aux produits locaux, les petits producteurs venant y vendre fruits, légumes, viandes et fromages. Tâchez notamment de goûter aux spécialités comme le queso de flor, fromage crémeux de la Grande Canarie, ou le fameux majorero, fromage de chèvre de Fuerteventura.

Dégustation de vin à Lanzarote

La viticulture à La Geria n'a rien de classique. Sur Lanzarote, les vignes sont cultivées dans de petits cratères creusés dans la terre volcanique, à l'abri de murets en demi-cercle appelés zocos. La dégustation de vin est simple ici : la plupart des grandes bodegas sont installées sur la même portion de route accidentée dans La Geria, ce qui facilite d'autant un circuit dégustation au cours duquel goûter, entre autres, au fameux vin de malvasía (malvoisie), autrefois le nectar préféré de l'aristocratie européenne. Mais approfondissez d'abord vos connaissances au musée du Vin voisin.

L'art et l'architecture de César Manrique

Natif de Lanzarote, feu César Manrique a laissé une empreinte aussi durable que personnelle sur l'art et l'architecture de l'île. Ainsi en témoignent le vert profond qui est partout la couleur réservée aux chambranles et aux encadrements de fenêtres, ou encore les sculptures métalliques loufoques qui ornent tant de ronds-points. Ne manquez pas la visite de l'ancienne demeure de Manrique, construite autour d'une grotte et abritant des œuvres fabuleuses de Picasso et Klee, et voyez aussi la Cueva de los Verdes et les Jameos del Agua, deux sites mariant à la perfection la magie de la nature et le génie architectural de l'artiste.

La Casa de los Coroneles

Même si vous n'êtes pas un passionné d'art, la vue de cette demeure fortifiée du XVIIe siècle située à La Oliva, sur Fuerteventura, vous interpellera : telle une oasis, elle est surplombée par un volcan à la forme triangulaire parfaite. Flânez dans la bâtisse, admirez ses magnifiques balcons en pin sculpté et sa fraîche cour intérieure plantée de majestueux palmiers. Ensuite, visitez les galeries du 1er étage qui servent d'espace d'exposition temporaire aux peintres et aux sculpteurs locaux.

Randonnée dans la Caldera de Taburiente

Découvrez le spectaculaire Parque Nacional de la Caldera de Taburiente à l'occasion d'une randonnée sur l'un des nombreux sentiers du parc. Les forêts de pins et les rideaux de nuages qui dévalent les parois abruptes de la caldera ajoutent à la magie d'une randonnée, considérée par beaucoup comme l'une des plus belles de l'archipel. On peut, au choix, faire une simple balade d'une heure ou des treks de toute une journée réclamant plus d'endurance. Avant de partir, n'oubliez pas de voir l'exposition du centre des visiteurs pour vous informer.

Surf à El Quemao

Baptisées par les surfeurs « Hawaï de l'Atlantique », les Canaries offrent de nombreux spots de surf de tout premier rang, mais aucun n'est plus représentatif que le récif d'El Quemao et sa vague gauche, à Lanzarote. Les surfeurs expérimentés connaîtront d'intenses sensations dans ces gigantesques rouleaux. Les autres iront se faire plaisir non loin, à La Caleta de Famara, où les conditions sont idéales pour apprendre à se tenir sur une planche.

Alto de Garajonay

Pointant au-dessus des nuages qui flottent sur La Gomera la majeure partie de l'année, Alto de Garajonay, qui culmine à 1 487 m, est le plus haut sommet de l'île. Le gravir permet d'approcher les fascinantes laurisilvas (laurisylves ou forêts de lauriers) qui couronnent cette petite île circulaire. La marche est facile mais la vue depuis le sommet, qui englobe ces fameuses forêts et, par beau temps, les neiges d'El Teide, sur Tenerife, est des plus extraordinaires.

Plongée à El Hierro

Rencontre fortuite avec un poulpe, une coquette ou un crabe… C'est ce qui vous attend sous les vagues du sud d'El Hierro, qui abritent un monde merveilleux de créatures marines. Si l'on ajoute que l'eau est chaude et les conditions de plongée très sûres, on est ici dans l'un des spots les plus passionnants à explorer de l'Atlantique Nord. Rien de plus facile que de partir en plongée, grâce aux nombreux clubs qui proposent tout un éventail de sorties, de l'initiation au programme de cours complet.

La vie nocturne de Tenerife

Profitez de l'ambiance débridée de la gigantesque station balnéaire de Las Américas, avec ses pubs où l'alcool coule à flots, ses discothèques dernier cri, ses clubs de jazz plus tranquilles et ses bars en bord de mer, ruisselant de lumière. Toutefois, côté vie nocturne, Tenerife a autre chose à offrir que ces excès. De El Cuadrilátero de La Laguna, auquel les étudiants donnent le tempo, à un grand opéra dans le superbe Auditorio de Tenerife à Santa Cruz, l'île sait indéniablement faire la fête.

À la recherche de Moby Dick

Les touristes ne sont pas les seules créatures à aimer nager dans les eaux qui baignent les Canaries. Les bancs de baleines et de dauphins ont plaisir eux aussi à fréquenter ces mers chaudes. Le chenal entre Tenerife et La Gomera est d'ailleurs leur lieu de villégiature favori, et si vous séjournez sur l'une ou l'autre île, une croisière d'observation de ces animaux s'impose.

La gastronomie à San Sebastián

Les îles occidentales sont réputées pour leur gastronomie, la meilleure de l'archipel, et en la matière, La Gomera semble avoir mille délices à offrir. Découvrez-en quelques-unes en faisant un tour sur le marché de San Sebastián, et parmi elles le miel de palme confectionné avec la sève de palmier. Autre spécialité typique de La Gomera, l'almogrote est une délicieuse pâte épicée, à base de fromage à pâte cuite, de piment et de tomate, que l'on tartine sur du pain.

 

Mis à jour le : 9 mars 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet s’est associé à easyJet pour publier ce guide atypique couvrant deux destinations pour vous accompagner tout…

Paramètres des cookies