Danemark

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Danemark
  4. Les Incontournables

Danemark : Les Incontournables

Copenhague

Difficile de ne pas envier les habitants de la plus stimulante des capitales scandinaves. Si cette ville portuaire vieille de 850 ans a conservé une grande partie de son beau patrimoine historique (flèches en cuivre, places pavées et maisons à pignons couleur pastel), elle regarde aussi vers l’avenir. Effervescence du design, métro futuriste et projets écologiques caractérisent la capitale du Danemark. Ses rues sont bordées de boutiques, de cafés et de bars tendance, d’excellents musées et galeries d’art, d’une nouvelle architecture audacieuse et de pas moins de 15 restaurants étoilés au Michelin.

La cuisine danoise

Alors que certains dénicheurs de tendances prédisaient la fin de l’état de grâce de la nouvelle cuisine nordique, le Noma a repris en 2014 son titre, perdu l’année précédente, de meilleur restaurant du monde. Bien présente, la nouvelle gastronomie nordique continue de réchauffer les cœurs. Encouragés par l’attention portée aux produits danois et par des chefs novateurs, les producteurs renouent avec les aliments d’antan. Pain de seigle, pâtisseries, smørrebrød (tartines ganies), poisson fumé et même d’humbles plats à base de porc et de pommes de terre connaissent une seconde jeunesse.

Cyclotourisme

Grâce à un réseau national de pistes cyclables, à un relief plat ou à peine ondulant et à une culture du vélo bien ancrée, le Danemark est un paradis pour cyclistes. Inutile cependant de vous lancer dans un tour du pays pour apprécier le cyclotourisme. Rien de plus simple que de pédaler dans les villes, souvent équipées d’un système (gratuit ou à prix modique) de vélos en libre-service. Faites comme les Copenhagois dont plus de la moitié va tous les jours au travail à vélo. Et ne manquez pas les superbes réalisations tel le Cykelslangen, une piste cyclable au-dessus du port.

Bornholm

Merveille de la Baltique, lîle de Bornholm est à quelque 200 km à l’est du Danemark continental, ce qui la situe géographiquement plus près de l’Allemagne et de la Suède. Appréciée pour son ensoleillement, ses belles plages, ses pistes cyclables, ses rundkirker (églises rondes) emblématiques, ses artistes, ses fumeries du poisson et ses ravissants villages aux toits de chaume, l’île occupe une place à part dans le cœur des Danois. L’île est aussi de plus en plus réputée pour ses bonnes tables et ses spécialités.

Ærø

On compare le Danemark à une assiette en porcelaine dont les morceaux brisés représentent chacun une île, soit 406. Ayant toutes leur propre identité, les îles de taille moyenne s’avèrent les plus passionnantes à découvrir. Au sud de la Fionie, elles forment tout un archipel, idéal pour les plaisanciers. Le temps semble comme suspendu à Ærø, qui offre une superbe tranche de vie danoise insulaire : patrimoine maritime, pistes cyclables rurales, villages pavés et coquettes cabines de plage. 

Musique estivale

Le calendrier des festivals d’été est bien chargé dans tout le pays, entre musique folk à Tønder et jazz sur un bateau à Silkeborg. Copenhague swingue lors de son plus grand événement musical, le festival de jazz, et danse sur de l’électro lors du festival Strøm. NorthSide contribue à faire connaître Aarhus. Mais les plus gros festivals ont lieu à l’extérieur des grandes villes : à Roskilde pour le plus important festival de musique de Scandinavie, et à Skanderborg pour le Smukfest, “le meilleur festival du Danemark”.

Legoland

Un parc à thème dédié au “jouet du siècle” (selon le magazine Fortune en 2000), situé dans le pays le plus heureux du monde (selon un sondage), a forcément quelque chose de spécial. Parcs de loisirs et aquatiques, ainsi qu’un nouveau centre culturel intéressant, dont l’architecture rappelle la célèbre brique, font de l’endroit l’épicentre des vacances en famille, dans un pays qui ne manque pas d’activités adaptées aux grands et aux petits. 

Shakespeare au Kronborg Slot

Y a-t-il quelque chose de pourri au royaume du Danemark ? Pas dans ce château du XVIe siècle, connu comme le château d’Elseneur dans la tragédie shakespearienne Hamlet. Le Kronborg était avant tout un poste de douane qui prélevait un droit de passage aux bateaux empruntant le détroit de l’Øresund entre le Danemark et la Suède. Des foules de touristes se pressent pour visiter le site, cadre, l’été, de belles pièces de Shakespeare à l’occasion du festival HamletScenen. 

Skagen

D’une beauté vivifiante, Skagen (p. 260) a de quoi ravir. Située à la pointe nord du Danemark, elle attire comme un aimant les vacanciers danois l’été. La ville, alors bondée, n’en conserve pas moins son charme. À la fin du XIXe siècle, des artistes, tombés amoureux des reflets de sa lumière sur les âpres paysages, s’y établirent. Aujourd’hui, les touristes affluent pour admirer les œuvres d’art de l’école de Skagen mais aussi profiter de la luminosité, dévorer moult poissons et paresser sur des plages de sable fin. 

Hommes des tourbières

10 Les corps intacts d’hommes ayant vécu vers 300 av. J.-C. et exhumés de tourbières 2 000 ans après constituent de précieux témoignages sur l’âge du fer. Ces découvertes posent aussi d’intéressantes questions : par qui et pourquoi ont-ils été tués ? Sacrifices rituels, prisonniers exécutés ou simples assassinats ? L’homme de Tollund repose dans un musée de la bucolique Silkeborg tandis que l’homme de Grauballe est conservé dans le superbe nouveau bâtiment du musée de Moesgård, à Aarhus. En haut à droite : l’homme de Tollund.

Ribe

Compacte et très photogénique, Ribe, la plus ancienne ville du Danemark, incarne le passé faste du pays. S’y ajoutent une imposante cathédrale du XIIe siècle, des rues pavées, des maisons à colombages et de luxuriantes prairies humides. Passez la nuit dans un charmant hébergement chargé d’histoire (chambre au plafond bas en bois dans une auberge biscornue du XVIIe siècle ou ancienne cellule de prison) et participez à une visite guidée gratuite à pied, commentée par le veilleur de nuit municipal : l’idéal pour s’imprégner des légendes locales farfelues.

Design danois

Le Danemark est un leader mondial du design (p. 287) avec son style aux lignes épurées, aux formes harmonieuses et au fonctionnalisme dépouillé appliqué partout, des salles de concerts aux cafetières, en passant par les constructions en Lego. C’est une belle réussite, aussi bien esthétique que commerciale.

Plages

Le Danemark s’anime l’été et les 7 314 km de côte du pays ainsi que son chapelet d’îles (406 en tout) attire les Danois en quête d’activités de plein air et de vitamine D. Certes, l’eau peut s’avérer un peu fraîche, mais les longues plages de Dueodde (p. 154) ou de Skagen (p. 260) comblent amplement les envies de bord de mer. Ailleurs, surtout à Hvide Sande (p. 247) et Klitmøller (p. 269) sur la côte occidentale sauvage du Jutland, on joue avec la force des vents. 

Histoire viking

Du VIIIe au XIe siècle, les Vikings semèrent la terreur dans toute l’Europe du Nord, mais leur histoire ne se résume pas à des batailles sanglantes. Ces pilleurs étaient aussi d’habiles marchands, de bons marins et d’insatiables explorateurs. Familiarisez-vous avec les Vikings en visitant le site du bateau-tombe de Ladby, les forts vikings de la Sjælland, les ateliers de construction traditionnelle de Roskilde ou les nombreux musées visant à reconstituer cette époque.

Aarhus

Éternelle dauphine, Aarhus, la deuxième grande ville du Danemark, reste dans l’ombre de Copenhague sur le plan touristique. Il s’agit pourtant d’une excellente destination pour quelques jours. Elle compte de bons restaurants, une vie nocturne animée, un front de mer en mutation, de pittoresques sentiers boisés et des plages en bordure de ville. Elle possède aussi l’un des plus beaux musées d’art du pays qui fait tourner les têtes avec sa pièce maîtresse, le Your Rainbow Panorama. 

 

Mis à jour le : 4 juin 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Danemark