Bulgarie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Bulgarie
  4. Danube et plaines du Nord

Danube et plaines du Nord

Pourquoi y aller

Avec ses paysages montagneux intacts, ses réserves naturelles et ses monastères paisibles, le nord de la Bulgarie, l’une des régions les plus pauvres d’Europe, mérite d’être exploré. Le majestueux Danube serpente presque tout le long de la frontière roumaine en passant par Roussé, capitale régionale prospère, réputée pour son architecture néoclassique.
Le parc naturel de Rusenski Lom sert d’écrin aux monastères rupestres de Basarbovo et d’Ivanovo. Plus à l’est, le paisible lac de Srebărna accueille des espèces d’oiseaux rares. Plus loin du Danube, les étonnantes formations rocheuses de Belogradtchik et le tombeau thrace de Sveshtari sont des sites nationaux de premier ordre.

Quand partir

Histoire

Les berges du Danube sont habitées depuis au moins 40 000 ans. Les musées d’histoire de Vratsa et de Silistra renferment des vestiges d’outils et d’artefacts utilisés par les peuples anciens de ces régions.
Le nord de la Bulgarie fut d’abord peuplé par de puissantes tribus thraces et notamment par celle des Gètes, l’une des plus avancées – les musées historiques locaux conservent de merveilleux objets en or et en argent de cette civilisation. Le tombeau thrace de Sveshtari est incontournable.
Dans les premiers siècles de notre ère, les Romains accélérèrent le développement de la région. Ils établirent la province de Mésie le long du Danube et des fortifications furent élevées autour des villes principales comme Roussé, Bononia (Vidin) et Durostorum (Silistra).
À partir de 1362, les Ottomans envahirent le nord des Balkans. En 30 ans, ils s’emparèrent de la Bulgarie, qu’ils dominèrent pendant 500 ans. Vidin est connue pour sa forteresse ottomane sur le Danube, Baba Vida.
Les monastères isolés de la région jouèrent un rôle clé dans le Renouveau national bulgare au XIXe siècle. Ils offrirent souvent refuge aux combattants rebelles durant leurs combats contre les Turcs et ils affichent encore fièrement leurs sentiments nationalistes.

À ne pas manquer

  1. Rochers de Belogradtchik. D’impressionnantes formations de calcaire et de grès.
  2. Tombeau thrace de Sveshtari. Une sépulture thrace fascinante et bien préservée.
  3. Roussé. Une promenade dans les parcs et les jardins de cette ville raffinée au bord du Danube.
  4. Monastère rupestre d’Ivanovo. Une plongée au cœur de la vie des moines qui se réfugiaient dans les grottes du parc naturel de Rusenski Lom.
  5. Réserve naturelle de Srebărna. Des espèces rares d’oiseaux aquatiques peuplent cette réserve classée au Patrimoine mondial.
  6. Musée historique de Vratsa. Sa pièce maîtresse : le trésor de Rogozen, une collection de plus d’une centaine de carafes et de plats thraces en argent.
Mis à jour le : 21 mai 2019

À voir à faire en Bulgarie

Silistra СИЛИСТРА

Entre la place principale et le fleuve, subsistent des ruines éparses, avec un imposant tronçon d’un mur d’enceinte du VIe siècle et des vestiges de plusieurs sanctuaires religieux anciens.

Le parc de Silistra, au bord du fleuve, est particulièrement beau. Ce qui vaut bien une petite promenade.

  • Musée archéologique

    musée

    Le musée archéologique de Silistra possède un vaste fonds d’objets romains et slaves mis au jour...

    Lire la suite
  • Musée d’Art

    musée d’art

    Installé dans un somptueux bâtiment jaune et blanc de style viennois sur la place principale, ce...

    Lire la suite

Roussé РУСЕ

  • Forteresse romaine de Sexaginta Prista

    site archéologique

    Des fouilles archéologiques sont en cours dans l’ancienne forteresse romaine située sur une hauteur...

    Lire la suite
  • Musée national des Transports

    musée

    Ce musée, qui occupe le bâtiment de la première gare ferroviaire de Bulgarie, présente des...

    Lire la suite
  • Musée régional d’Histoire

    musée

    La pièce maîtresse de ce musée très intéressant est le trésor de Borovo (Ve siècle av. J.-C.),...

    Lire la suite
  • Église Sveta Troïtsa

    église

    Érigée en 1632, la Sainte-Trinité est une construction souterraine – les Turcs exigeaient que les...

    Lire la suite
  • Panthéon du Renouveau national

    monument

    Cet édifice monumental dans le plus pur style soviétique, surplombé d’une coupole dorée, a été...

    Lire la suite
  • Musée de la Vie urbaine de Roussé

    musée

    Installé dans une élégante maison de ville de 1866, ce musée présente à l’étage des salles...

    Lire la suite

Tchiprovtsi ЧИПРОВЦИ

  • Musée historique

    musée

    Ce petit musée situé dans le centre de Tchiprovtsi, au-­dessus d’un cours d’eau, retrace...

    Lire la suite
  • Monastère de Tchiprovtsi

    monastère

    Ce monastère, fondé au Xe siècle et dédié à saint Jean de Rila (Sveti Ivan Rilski), a été...

    Lire la suite

Vratsa et ses environs ВРАЦА

  • Parc naturel de Vratchanski Balkan

    parc national

    Ce parc naturel de 288 km2, au sud-ouest de Vratsa, recèle de nombreuses espèces d’oiseaux,...

    Lire la suite
  • Grotte Ledenika

    grotte

    La “grotte de glace” (son nom en bulgare) se trouve à 16 km à l’ouest de Vratsa, à...

    Lire la suite
  • Ensemble ethnographique du Renouveau Sveti Sofronii Vratchanski

    musée

    Dans un ensemble de 4 bâtiments datant de l’époque du Renouveau national, la collection de cette...

    Lire la suite

Parc naturel de Rusenski Lom ПРИРОДЕН ПАРК РУСЕНСКИ ЛОМ

  • Monastère rupestre de Basarbovo

    monastère

    Le seul monastère rupestre en activité du pays se trouve à environ 12 km au sud de Roussé, près du...

    Lire la suite
  • Forteresse de Tcherven

    forteresse

    Juste à l’extérieur du village de Tcherven, à 30 km au sud de Roussé, subsistent les vestiges...

    Lire la suite
  • Monastère rupestre d’Ivanovo

    monastère

    Le monastère Saint-Michel-L’Archange (qui n’est plus en activité), inscrit au patrimoine mondial...

    Lire la suite
  • Grotte Orlova Tchuka

    grotte

    À 2 km du village de Pepelina, cette grotte est la deuxième plus longue du pays (13,43 m). Les...

    Lire la suite

Belogradtchik БЕЛОГРАДЧИК

  • Rochers de Belogradtchik

    formations rocheuses

    Faites de grès et de calcaire, ces imposantes formations rocheuses dominent la localité et...

    Lire la suite
  • Forteresse Kaleto

    forteresse

    La forteresse Kaleto, qui se confond presque avec les roches avoisinantes, a été bâtie par les...

    Lire la suite
  • Musée de la Nature et des Sciences

    musée

    La section nature de ce musée affilié au musée historique présente des spécimens inhabituels de la...

    Lire la suite

Lac de Srebărna et ses environs

Le muséum d’Histoire naturelle(086-772 469 ; Srebărna ; 9h-18h lun-ven) du village de Srebărna offre une bonne introduction (en anglais) sur la faune et l’avifaune du secteur, où l’observation des oiseaux, la randonnée et la pêche constituent les principales activités. Les marcheurs pourront suivre le sentier écologique rocailleux de 4 km, relativement plat, qui part du village et longe le lac.

  • Pelican Travel

    ornithologie

    Mike Black, le propriétaire anglais de la Pelican Lake Guesthouse, conduit des circuits d’observation...

    Lire la suite
Paramètres des cookies